Les cookies et les cookies tiers sont activés sur cette page afin de vous offrir le meilleur service possible et de vous fournir des informations et des offres. En utilisant les pages Internet de Helvetia, vous acceptez et consentez le traitement de données par Helvetia. Pour plus d'informations – y compris comment désactiver les cookies – voir la politique en matière de protection des données.

Je suis intéressé par
?
La recherche n'est pas disponible pour le moment. Veuillez réessayer ultérieurement.
N’hésitez pas à nous contacter. Au formulaire de contact

Docu­menta­tion sur le fonds

Remarque important

Veuillez lire les dispositions suivantes et les conditions générales d’utilisation de ce site Internet avant de poursuivre.

Les informations fournies sur les pages suivantes s’adressent exclusivement aux investisseurs qualifiés au sens de la loi fédérale sur les placements collectifs de capitaux du 23 juin 2006 (LPCC) dont le domicile ou le siège enregistré est situé en Suisse (ci-après les «investisseurs qualifiés»).

Les placements collectifs de capitaux mentionnés sur les pages suivantes sont autorisés exclusivement pour les personnes non américaines («non-U.S. persons»).

Afin de poursuivre, vous devez confirmer que:

  • vous êtes un investisseur qualifié dont le domicile ou le siège est situé en Suisse,
  • vous n’êtes pas considéré comme une «U.S. person» et
  • vous acceptez les conditions générales d’utilisation du présent site Internet.

Investisseurs qualifiés

Sont réputés investisseurs qualifiés les investisseurs au sens de l’art. 10, al. 3, 3bis et 3ter LPCC en relation avec l’art. 6 OPCC, c’est-à-dire:

a) les intermédiaires financiers soumis à surveillance tels que les banques, les négociants en valeurs mobilières, les directions de fonds et les gestionnaires de fortune de placements collectifs de capitaux, ainsi que les banques centrales;

b) les institutions d’assurance soumises à surveillance;

c) les corporations de droit public et les institutions de prévoyance disposant d’une trésorerie professionnelle;

d) les entreprises disposant d’une trésorerie professionnelle;

e) les particuliers fortunés, dans la mesure où ils ont déclaré par écrit qu’ils souhaitent être considérés comme des investisseurs qualifiés (opting-in);

f) les investisseurs ayant conclu un contrat de gestion de fortune écrit avec un intermédiaire financier soumis à surveillance (voir ci-dessus) ou un gestionnaire de fortune indépendant (remplissant les conditions de l’art. 3, al. 2, let. c LPCC), pour autant qu’ils n’aient pas déclaré par écrit qu’ils ne souhaitaient pas être considérés comme des investisseurs qualifiés (opting-out).

L’exigence d’une trésorerie professionnelle est satisfaite lorsque l’investisseur charge au moins une personne expérimentée ayant des qualifications dans le domaine financier de gérer ses moyens financiers de façon constante.

Personne américaine («U.S. person»)

Est réputée «U.S. person», ou «personne américaine», toute personne correspondant à l’une des définitions suivantes:

a) Une personne, un individu ou une entité juridique qui est une «U.S. person» au sens de la Regulation S du Securities Act.

b) Un particulier (individu) qui est citoyen américain ou «resident alien» au sens du droit fiscal américain. Le terme «resident alien» est actuellement défini comme suit dans le droit fiscal des Etats-Unis (U.S. income tax laws): une personne qui (i) détient une Alien Registration Card («green card») émise par le «U.S. Immigration and Naturalization Service», ou (ii) qui satisfait au test de «substantial presence». Le «substantial presence test» est satisfait pour une année civile en cours si (i) la personne a passé au moins 31 jours aux Etats-Unis pendant l’année en question et si (ii) la somme du nombre de jours que la personne a passés aux Etats-Unis pendant l’année en cours et 1/3 des jours de l’année précédant l'année en cours et 1/6 des jours de la deuxième année précédant l'année en cours dépasse 183 jours au total.

c) Concernant les personnes morales (et non les individus), (i) une société, société en commandite ou autre personne morale organisée ou domiciliée aux Etats-Unis ou dont l’activité commerciale a son siège principal aux Etats-Unis, (ii) un trust dont (a) un tribunal américain assure la surveillance de l’administration et (b) une ou plusieurs «U.S. persons» exercent le contrôle ou prennent toutes les décisions substantielles et (iii) une masse successorale soumise aux impôts américains, indépendamment de son emplacement / sa source.

d) Une société /personne morale fondée pour la gestion passive d’avoirs, comme les Commodity Pools, les sociétés d’investissement ou les véhicules analogues (à l’exception des caisses de pension pour les collaborateurs, directeurs et gérants organisées et ayant leur siège hors des Etats-Unis), dont 10% ou plus de la propriété économique mesurée sur la base des parts sont détenus par des «U.S. persons» ou qui ont été fondés dans le but de permettre la réalisation d’investissements par des «U.S. persons» dans un Commodity Pool dont le gestionnaire est exclu de certaines obligations de la «Part 4 of the Rules of the U.S. Commodity Futures Trading Commission» du fait de sa participation en tant que «non-U.S. person».

Downloads (seulement en allemand)
Contrat de fonds
PDF