Les cookies et les cookies tiers sont activés sur cette page afin de vous offrir le meilleur service possible et de vous fournir des informations et des offres. En utilisant les pages Internet de Helvetia, vous acceptez et consentez le traitement de données par Helvetia. Pour plus d'informations - y compris comment désactiver les cookies - voir la politique en matière de protection des données.

  • Herzliche Gratulation!

    Je suis intéressé par
    ?
    Veuillez vérifier votre connexion Internet
    N’hésitez pas à nous contacter. Au formulaire de contact






Forêt protectrice «Rovine di Osco (TI)»

Schutzwald Gebiet Baselland und Basel-Stadt

La forêt protectrice au Tessin

Le débat sur la mort des forêts a gagné la Suisse à partir de 1983. Depuis, le soin de la forêt protectrice a suscité un intérêt croissant de la part de la Confédération et des cantons, dont la politique commence à porter ses fruits.
Manifestement, toute action liée au domaine forestier s’inscrit sur la durée. L’aménagement de peuplements forestiers appropriés à long terme exige impérativement une gestion continue.
L’un des outils essentiels élaborés au cours de la dernière décennie réside dans la délimitation des forêts protectrices selon des critères uniformisés en Suisse. Est considérée comme protectrice toute forêt capable d’offrir une protection directe ou indirecte contre les dangers naturels tels que les glissements de terrain, les chutes de pierres et les avalanches. La protection directe intéresse en premier lieu de l'ensemble des bâtiments résidentiels, artisanaux et industriels, ainsi que les axes de communication.
Cette analyse a permis le recensement et la localisation des différents complexes forestiers présents sur le territoire, ainsi que l’évaluation de leur stabilité. Les résultats ont donné lieu à la hiérarchisation des interventions, ce qui s’avère essentiel en vue d’une utilisation modérée et judicieuse des ressources financières disponibles.
La tendance favorable à la stabilité accrue des forêts protectrices résulte essentiellement des activités sylvicoles régies par les critères des soins minimaux, qui privilégient la mise en œuvre d’une sylviculture proche de la nature au lieu des actions plus agressives, principalement liées à la production de bois.
Le Tessin, le canton le plus boisé de Suisse, dont la forêt protectrice représente plus de 50% de la surface forestière totale, a lui aussi suivi la tendance en cours dans la Confédération, en proposant un soutien financier et des conseils techniques en faveur de la promotion de divers projets de soin de la forêt protectrice.
A la lumière des résultats de l’Inventaire forestier national, les forêts tessinoises suivent la tendance en cours dans le reste de la Suisse. Compte tenu de sa situation géographique au sud des Alpes, la forêt tessinoise présente des caractéristiques naturelles extrêmement intéressantes et singulières, souvent uniques en Suisse, qui en font un patrimoine très précieux sur les plans biologique et paysager, au-delà de sa valeur économique.

En plus des stratégies liées au soin de la forêt protectrice, le Plan forestier cantonal repose manifestement, et à juste titre, sur la promotion et la valorisation actives de toutes les fonctions exercées par la forêt en faveur de la collectivité.
Au premier rang desquelles figurent notamment, outre la protection, la biodiversité, les loisirs et la production.
S’agissant de la biodiversité, le canton a consenti de gros efforts, au cours des dernières années, en faveur de la reconstitution et de la valorisation des selves de châtaigniers et des forêts de mélèzes pâturées, sans compter la promotion, via la conclusion de conventions avec les propriétaires forestiers, des réserves forestières établies au sein de notre canton, dont certaines font partie des plus grandes de Suisse.

La fonction de loisirs, étroitement liée à la précédente à certains égards, joue un rôle de plus en plus important chaque jour. Cela s’explique notamment par le fait que les personnes qui vivent en milieu fortement urbanisé ont besoin, pendant leur temps libre, de recharger leurs batteries au cœur de la nature. Comme chacun sait, la forêt représente l’un des refuges les plus importants et les plus convoités à cette fin.

Enfin, la fonction de production est importante, elle aussi, car elle permet de valoriser la forêt et ses produits même après l’abattage des arbres, nécessaire dans une optique de soin de la forêt elle-même.
La forêt tessinoise affiche un potentiel de production très élevé. La Section forestière œuvre assidument, depuis plusieurs mois, au recensement des peuplements forestiers à vocation productive afin d’améliorer les conditions économiques du secteur forestier tout entier, des propriétaires forestiers à l’autre extrémité de la chaîne économique.

Au vu de ce qui précède, le Plan forestier cantonal approuvé par le Conseil d’Etat en décembre 2007 constitue à nos yeux un outil stratégique fondamental pour la définition des priorités de notre activité. Il représente en outre un baromètre efficace quant à la réalisation de nos objectifs, tant stratégiques que financiers.

Vous trouverez ici les infos détaillées sur les secteurs reboisés dans les canton de Tessin

Avertissement de sécurité:

Les secteurs plantés par Helvetia sont décrits sur notre site Internet et visibles par le biais d'un lien sur une carte géographique. Les forêts protectrices se trouvent en règle générale sur des pentes abruptes et exposées et parfois difficilement accessibles. Il n'est dans l'intérêt ni d'Helvetia ni des autorités forestières responsables que ces forêts protectrices soient parcourues par des visiteurs. Dans votre propre intérêt, nous vous prions de vous abstenir de pénétrer personnellement dans les forêts protectrices. Votre sécurité et votre santé nous tiennent à cœur. Le numéro consécutif et les signatures sur le passeport arbre confirment uniquement qu'Helvetia a financé les plantes pour les autorités forestières responsables, et qu'elles ont été effectivement plantées. Les petits arbres fraîchement plantés ne sont pas numérotés individuellement. Si vous souhaitez parcourir une forêt protectrice et vous intéressez à l'information professionnelle correspondante, nous conseillons les chemins de forêt protectrice aménagés dans toute la Suisse, conseillés par l'Association Suisse d'Assurances.

www.foret-protection-population.ch

Nous vous remercions de votre compréhension.  

Recommander cette page