Les cookies et les cookies tiers sont activés sur cette page afin de vous offrir le meilleur service possible et de vous fournir des informations et des offres. En utilisant les pages Internet de Helvetia, vous acceptez et consentez le traitement de données par Helvetia. Pour plus d'informations - y compris comment désactiver les cookies - voir la politique en matière de protection des données.

  • Je suis intéressé par
    Veuillez vérifier votre connexion Internet
    Malheureusement, nous n’avons trouvé aucune entrée correspondante.
    N’hésitez pas à nous contacter. Au formulaire de contact





Conseils d’experts
Logement & propriété

Glissement du terrain: Quand l’eau devient menace

Les risques de glissement de terrain sont nombreux en Suisse. Comment mes biens sont-ils assurés contre de tels sinistres?

15 mai 2013, texte: Hansjörg Ryser, photo: Keystone

Glissement du terrain
Nombreux propriétaires s’inquiètent de la couverture contre les éventuels dégâts causés par les trombes d’eau, glissements de terrain et coulées de boue.

Face aux photos impressionnantes, de nombreux propriétaires s’inquiètent de la couverture contre les éventuels dégâts causés par les trombes d’eau, glissements de terrain et coulées de boue. Par principe, les dégâts immobiliers sont pris en charge par l’assurance bâtiment tandis que l’assurance inventaire du ménage couvre les meubles et autre biens mobiliers.

«Gustavo» et autres cantons

Dans la plupart des cantons, l’assurance bâtiment est soumise à un monopole cantonal, ce qui est le cas à Nidwald. Les assurances immobilières cantonales couvrent essentiellement les dégâts du feu ou des événements naturels. Dans certains cantons toutefois, des assurances privées telles qu’Helvetia prennent en charge les dommages naturels et en cas d’incendie. Outre Obwald, c’est le cas pour Genève, Uri, Schwyz, Tessin, Appenzell RI et Valais. Ces cantons sont désignés par l’acronyme «Gustavo». À côté des purs dommages naturels, le bris de glaces et la rupture de conduites d’eau dans la maison peuvent aussi être assurés dans le cadre d’assurances bâtiment privées. Helvetia propose en outre des assurances contre les tremblements de terre ou, avec la solution «tous risques», contre les actes de malveillance, les morsures d’animaux, les collisions de véhicules ou au niveau des installations techniques des bâtiments.

Les dommages naturels sont pris en charge par le pool de couverture des dommages naturels. Par le biais de ce pool, les assurances s’entraident lorsque certaines sont particulièrement touchées par des événements naturels. Ces primes sont fixées par la loi.

Ne pas sous-estimer l’inventaire du ménage

Les biens meubles tels que le mobilier, les vêtements, les ordinateurs et de nombreux autres objets sont couverts par l’assurance inventaire du ménage. Afin d’éviter une sous-assurance en cas de sinistre, une liste d’inventaire devrait être dressée lors de la conclusion d’une nouvelle assurance inventaire du ménage. Cela permet de garantir que la somme d’assurance soit fixée correctement. Il est recommandé d’augmenter la somme d’assurance de dix pour cent pour les nouveaux achats. Pour prévenir une sous-assurance à l’avenir, la somme d’assurance devrait être vérifiée régulièrement en cas de déménagement ou d’achat de nouveaux meubles.

Prévention avec la forêt protectrice

De même qu’il est important d’avoir une couverture d’assurance suffisante, il l’est tout autant de prévenir et d’éviter à temps de tels dommages. Les forces impressionnantes de la nature ont une fois de plus démontré l’importance d’avoir des forêts protectrices intactes. C’est pourquoi l’Helvetia soutient depuis deux ans le reboisement et l’entretien des forêts protectrices. Jusqu’ici, de tels projets ont été financés à Saint-Moritz, Interlaken et Viège. Un nouveau projet de reboisement sera présenté prochainement, avec la plantation de plus de 10’000 arbres.

Recommander cette page
Veuillez vérifier votre connexion Internet

Autres articles