Les cookies et les cookies tiers sont activés sur cette page afin de vous offrir le meilleur service possible et de vous fournir des informations et des offres. En utilisant les pages Internet de Helvetia, vous acceptez et consentez le traitement de données par Helvetia. Pour plus d'informations - y compris comment désactiver les cookies - voir la politique en matière de protection des données.

  • Je suis intéressé par
    Veuillez vérifier votre connexion Internet
    Malheureusement, nous n’avons trouvé aucune entrée correspondante.
    N’hésitez pas à nous contacter. Au formulaire de contact










Portraits
Entreprises
Personnes privées

Géothermie: l’énergie venue des profondeurs

Comme la géothermie est une source d’énergie efficiente et bon marché disponible toute l’année, de plus en plus de particuliers et d’entreprises misent sur cette technologie. À quels risques les forages sont-ils soumis et comment assurer l’installation en question?

15 août 2017, Texte: Andrea Steinmann, Photo: iStock

Une foreuse à chenilles creuse un sol boueux.
En toute saison et par tout temps, les profondeurs terrestres sont une source inépuisable d’énergie. Le chauffage géothermique ne cesse de gagner en popularité.

À la fois écologique, efficient et bon marché, le chauffage géothermique est une solution que privilégient de plus en plus de particuliers et d’entreprises. Malgré un coût d’acquisition un peu plus élevé à l’achat que pour les installations au fioul ou au gaz, c’est là un investissement écologique rentable, d’autant plus que la géothermie reste disponible en toutes conditions, sans influence de la saison, du climat, du vent ou de la météo.

Une source inépuisable d’énergie venue de la terre

La géothermie peut être exploitée à travers diverses méthodes. La plus répandue repose sur un système de sondes géothermiques verticales duplex à échange de chaleur indirect. Ce type de dispositif requiert peu d’espace à la surface et nécessite des tuyaux moins longs que les systèmes horizontaux, par exemple, en raison de la température constante du sol. Avant de pouvoir installer des sondes géothermiques, il faut forer des trous dans le sol, processus qui ne peut être exécuté qu’avec des engins de forage spécialisés. Les sondes introduites dans la terre sont remplies d’un antigel qui circule à l’intérieur, absorbe et émet la chaleur.

Pas de risque zéro

Comme on ne connaît toujours pas en détails la nature exacte de la structure de la terre, les forages ne sont pas exempts de risques: les principaux dangers lors du forage concernent les fuites de gaz et ce qu’on appelle les puits artésiens. Un puis artésien se forme lorsque l’on fore un trou dans une couche de roche perméable dans une nappe sous pression. Il peut arriver que cette nappe phréatique soit sous une pression telle qu’elle jaillit à la surface, voir encore plus haut.

Cependant, ce n’est pas parce que le forage s’est bien passé et que la sonde fonctionne que tout risque disparaît. Les tremblements de terre, les mouvements du sous-sol, les évolutions géologiques ou les glissements de terrain sont autant d’exemples d’incidents capables d’abimer ou de détruire une sonde géothermique. Dans ce cas, la sonde géothermique subit en général un dommage total, car elle doit être abandonnée et un nouveau trou doit être foré.

Si le terrain est difficile d’accès, l’engin de forage, lourd de plusieurs tonnes, doit être acheminé sur le site en plusieurs pièces, au moyen d’une grue ou même d’un hélicoptère. À cela s’ajoutent les coûts de mise en place du chantier, ainsi que la remise en état des alentours, souvent abimés par les imposantes machines.

Un dommage vite coûteux

Le montant des dommages à une sonde géothermique peut donc vite atteindre plusieurs milliers de francs. En général, ils ne sont couverts ni par l’assurance bâtiment cantonale ni par l’assurance bâtiment dégâts des eaux privée. Aussi, les propriétaires de ce type d’installations peuvent avoir de mauvaises surprises, aux conséquences financières lourdes.

Une couverture sur mesure

Helvetia vous offre la possibilité d’assurer votre investissement dans la récupération d’énergie durable contre les dégâts subits et imprévisibles, au moyen de notre assurance sondes géothermiques très complète. La couverture équivaut ainsi à une sorte de casco intégrale pour la sonde. En outre, en cas de sinistre, Helvetia assume les coûts d’un chauffage de remplacement – afin que votre maison reste bien confortable pendant toute le durée des travaux de réparation.

Même pendant la construction initiale, Helvetia est à vos côtés avec des solutions d'assurance novatrices, comme l’assurance puits artésien et panne de forage. Ces assurances sont proposées par des entreprises de forage partenaires sélectionnées.

Andrea Steinmann

Andrea Steinmann

Andrea Steinmann est gestionnaire produit, Solutions spécialisées/groupes cibles. Outre l’assurance puits artésien et sondes géothermiques, les installations photovoltaïques font partie des produits de niche qui peuvent être assurés depuis 2007.

Recommander cette page
Veuillez vérifier votre connexion Internet

Autres articles