Les cookies et les cookies tiers sont activés sur cette page afin de vous offrir le meilleur service possible et de vous fournir des informations et des offres. En utilisant les pages Internet de Helvetia, vous acceptez et consentez le traitement de données par Helvetia. Pour plus d'informations - y compris comment désactiver les cookies - voir la politique en matière de protection des données.

  • Je suis intéressé par
    Veuillez vérifier votre connexion Internet
    Malheureusement, nous n’avons trouvé aucune entrée correspondante.
    N’hésitez pas à nous contacter. Au formulaire de contact










Conseils d’experts
Personnes privées

Rhumes des chiens et chats

Personne n’aime mettre le nez dehors pour s’exposer au froid, à la pluie et au vent. Mais nous ne sommes pas les seules victimes du rhume et des infections grippales en hiver. Nos amis à quatre pattes aussi peuvent s’enrhumer. Quelques gestes préventifs s’imposent.

21 février 2014, Texte: Katja Brand, Photo: Katrin Meier 

Un chat
Chiens et chats aussi peuvent prendre froid: l’assurance pour animaux de l’Helvetia vous évite de grandes dépenses en cas d’accident ou de maladie.

Votre animal de compagnie est allongé dans son panier. Il a l’air fatigué, distant, n’a clairement pas très faim ou ses muqueuses sont rouge vif. Conclusion: il est peut-être enrhumé.

Les chiens et chats peuvent présenter d’autres symptômes d’un coup de froid: une toux, une truffe bouchée ou de la fièvre. En général, un chien se porte bien tant que sa truffe est humide et plutôt froide. Dès que sa température corporelle dépasse 38,5°C, il a de la fièvre. La température corporelle des chats est plus élevée. Ils ont de la fièvre à partir de 39,3°C. Un rhume prolongé peut provoquer un écoulement purulent au niveau de la truffe et des yeux.

Que faire si mon compagnon à quatre pattes s’enrhume?

Les animaux malades sont comme nous: ils ont besoin de calme, de chaleur et de beaucoup d’eau. L’air frais est indispensable aux chiens. Promenez donc votre compagnon chaque jour une quinzaine de minutes tout au plus, en fonction de sa taille. À la maison, assurez-vous que l’humidité de l’air est suffisante. Déposez par exemple une serviette mouillée sur le radiateur. Les vitamines aussi sont importantes. Le docteur Wilfried Tiegs, vétérinaire, recommande de consulter un spécialiste dès que la fièvre se déclenche ou que les symptômes empirent.

Les chats sont particulièrement menacés par le coryza, dont les symptômes sont semblables à ceux du rhume. Chez les chiens, le risque s’appelle «toux du chenil». Les animaux qui en sont infectés halètent comme si leur gorge était encombrée. Le docteur Tiegs recommande de vacciner votre animal pour prévenir ces infections. Diverses compagnies d’assurance, dont l’Helvetia, proposent une assurance maladie pour animaux qui prend en charge ces coûts.

Recommander cette page
Veuillez vérifier votre connexion Internet

Autres articles