Les cookies et les cookies tiers sont activés sur cette page afin de vous offrir le meilleur service possible et de vous fournir des informations et des offres. En utilisant les pages Internet de Helvetia, vous acceptez et consentez le traitement de données par Helvetia. Pour plus d'informations - y compris comment désactiver les cookies - voir la politique en matière de protection des données.

  • Je suis intéressé par
    Veuillez vérifier votre connexion Internet
    Malheureusement, nous n’avons trouvé aucune entrée correspondante.
    N’hésitez pas à nous contacter. Au formulaire de contact
Conseils d’experts
Personnes privées
Sport

Assurance ski: qui paie en cas de dégât sur les skis de location?

De plus en plus d’amateurs de ski n’emmènent plus leurs propres planches en vacances. Ils louent leur équipement sur place, ce qui est plus commode. Mais quelle est l’assurance qui couvre les dégâts éventuels?

27 janvier 2014, texte: Jolanda Meyer, photo: iStock

Une piste de ski
Une assurance ski est souvent superflue. Perte? Vol? L’assurance inventaire du ménage ou responsabilité civile privée paie, même pour les skis de location.

Une assurance est souvent recommandée aux personnes qui optent pour une location saisonnière de skis ou d’un snowboard dans un magasin de sport. Une assurance ski couvre les coûts de casse et de vol et coûte généralement environ 10 pour cent du prix de location. Une assurance est également proposée aux clients qui achètent des skis ou un snowboard.

Une prime élevée pour un risque faible

Dans une assurance ski, le rapport entre le risque assuré et le montant de la prime est défavorable pour le client. La probabilité pour qu'un ski se casse ou qu’un vol survienne est très faible; dans le même temps, la prime exigible est relativement élevée. De plus, la plupart des Suisses sont déjà couverts contre le «vol simple à l’extérieur» par le biais de leur assurance inventaire du ménage, ce qui inclut les bagages à main, ainsi que les skis ou les snowboards.

Vérifier son assurance inventaire du ménage et économiser

Au lieu de conclure une assurance ski, cela vaut donc la peine de jeter un petit coup d’œil sur son assurance inventaire du ménage, et si cela n’a pas encore été fait, de s’assurer en plus contre le «vol simple à l’extérieur». De cette manière, vous ne serez pas uniquement assuré(e) contre le vol de vos skis ou de votre snowboard, mais également en cas de perte de vos équipements de sport, de vos bagages, de votre appareil photo ou d’objets similaires. (Néanmoins, une franchise de 200 francs est applicable ici, contrairement à l’assurance ski).

Les dommages sont couverts

Le risque de casser des skis, de toute façon très faible, est couvert par quelques assurances responsabilité civile privée pour les objets loués. Si vous voulez inclure vos effets personnels dans la couverture d’assurance, il est recommandé de conclure une assurance complémentaire «tous risques» pour tout l’inventaire du ménage. Celle-ci ne couvre pas seulement la casse des skis, mais aussi l’ensemble des dommages subis par vos affaires personnelles, telles que votre vélo, votre montre-bracelet ou vos vêtements.

Recommander cette page
Veuillez vérifier votre connexion Internet

Autres articles