Les cookies et les cookies tiers sont activés sur cette page afin de vous offrir le meilleur service possible et de vous fournir des informations et des offres. En utilisant les pages Internet de Helvetia, vous acceptez et consentez le traitement de données par Helvetia. Pour plus d'informations - y compris comment désactiver les cookies - voir la politique en matière de protection des données.

  • Je suis intéressé par
    Veuillez vérifier votre connexion Internet
    Malheureusement, nous n’avons trouvé aucune entrée correspondante.
    N’hésitez pas à nous contacter. Au formulaire de contact
Conseils d’experts
Véhicules & voyage
Personnes privées
Responsabilité & droit

Assurance auto: Comment peut-on éco­nomiser de l’argent?

Si vous voulez changer d’assurance auto, ne vous contentez pas de comparer le prix. Peter Plachel, expert Helvetia, nous dévoile comment garder sa prime basse et pourquoi la fidélité s’avère payante.

7 août 2018, texte: Jan Söntgerath, photo: Helvetia

Deux femmes sont assises dans le coffre d'une voiture.
Comment peut-on économiser dans le cadre de l’assurance auto? Peter Plachel, expert Helvetia, donne de précieux conseils.

Monsieur Plachel, bon nombre d’assurés vérifient chaque année leurs polices de caisses maladie pour déterminer s’il faut en changer. Cette démarche vaut-elle également la peine pour l’assurance auto?

La loi prévoit une couverture dans l’assurance de base auprès de la caisse maladie. Les primes sont redéfinies chaque année et les assurés peuvent changer facilement de fournisseur. Il en va autrement de l’assurance auto: les produits d’assurance sur le marché diffèrent beaucoup les uns des autres, c’est pourquoi il ne sert à rien de comparer simplement les prix entre eux. En plus du prix, le client doit toujours comparer aussi l’étendue des prestations de chaque produit et surtout la prestation en cas de sinistre avant d'un changement d'assurance véhicule à moteur.

Cela vaut-il la peine de rester fidèle à son assurance auto à long terme?

Pour des contrats de longue durée et selon la compagnie, le client bénéficie de primes préférentielles – contrairement aux contrats annuels – et donc stables sur une plus longue durée. C’est pourquoi il ne peut souvent pas résilier la police chaque année. Il ne faut pas oublier que le service des automobiles prélève des frais en cas de changement d’assureur.

Alors comment économiser dans le cadre de l’assurance auto?

La couverture responsabilité civile véhicules à moteur est obligatoire. En outre, l’assuré doit décider de l’étendue des dommages au véhicule qu’il souhaite couvrir ainsi que des risques financiers maximaux qu’il peut supporter lui-même. Si je veux couvrir mon véhicule contre les dommages de casco partielle tels que les incendies, le vol, la grêle ou les bris de glaces, cela me coûtera évidemment moins cher que si ma police inclut aussi les dégâts de collision.

Et qu’en est-il des assurances complémentaires?

Aujourd’hui, toutes les assurances proposent un grand nombre de prestations complémentaires telles que l'assistance, la renonciation au droit de recours en cas de faute grave ou la protection du bonus. Chacun doit décider personnellement quel risque il est disposé à supporter et quel risque il préfère couvrir par une prestation d’assurance. Helvetia offre également la possibilité de souscrire une assurance assistance au travers de l'assurance voyage.

Et comment puis-je concrètement réduire ma prime?

Je peux réduire ma prime en modifiant la franchise ou en renonçant à certaines couvertures. Je risque néanmoins de supporter tout ou une partie des charges en cas de sinistre. Aussi en achevant un stage de sécurité routière vous pouvez réduire votre prime. En plus, Helvetia offre un rabais écologique pour les voitures respectant l'environnement pour votre assurance casco collision et responsabilité civile.

Aucun conducteur ne conduit le même véhicule toute sa vie. Quels points faut-il prendre en compte en cas de changement de véhicule?

Il est important de déterminer à temps la nouvelle couverture d’assurance et de demander une offre correspondante. De nos jours, la plupart des assureurs proposent dans leurs conditions générales une couverture prévisionnelle après l’immatriculation du véhicule auprès du service des automobiles. Votre véhicule bénéficie ainsi dans une certaine mesure d’une couverture d’assurance casco provisoire. Mais si vous passez d’un ancien à un nouveau véhicule, vous devez toujours vous demander si votre couverture d’assurance actuelle est encore suffisante ou s’il faut la modifier. En outre, l’immatriculation de votre nouveau véhicule au service des automobiles requiert une attestation d’assurance électronique que vous devez commander à temps auprès de l’assureur.


Recommander cette page
Veuillez vérifier votre connexion Internet

Autres articles