Cookie Disclaimer

Helvetia utilise les cookies pour vous offrir un service optimal et pouvoir vous présenter des informations et des offres. L’utilisation de notre site Web suppose que vous y soyez favorable. Informations complémentaires sur la protection des données et sur les cookies.

  • Je suis intéressé par
    Veuillez vérifier votre connexion Internet
    Malheureusement, nous n’avons trouvé aucune entrée correspondante.
    N’hésitez pas à nous contacter. Au formulaire de contact










Conseils d’experts
Véhicules & voyage
Personnes privées

En voiture à l’étranger: comment s’y préparer?

Lorsque l’on se rend à l’étranger en voiture, il est conseillé de s’informer au préalable des prescriptions en vigueur dans le pays en question. Peter Plachel, expert Helvetia, nous explique dans un entretien à quoi il faut veiller en cas d’accident et quand on a besoin de la «carte verte».

27 février 2015, texte: Jan Söntgerath, photo: iStock

Quelles précautions prendre lorsque l’on voyage en voiture à l’étranger? Peter Plachel, expert Helvetia, donne de précieux conseils.
Quelles précautions prendre lorsque l’on voyage en voiture à l’étranger? Peter Plachel, expert Helvetia, donne de précieux conseils.

Monsieur Plachel, quelles précautions dois-je prendre lorsque je circule en voiture à l’étranger?

Vous devez toujours garder à portée de main les numéros SOS de votre assureur – par exemple sous forme d'application téléphonique ou au format de carte de crédit – pour pouvoir demander de l’aide en cas de sinistre à tout moment. En outre, nous recommandons d’emporter le Procès-verbal européen d'accident, qui permet de déclarer le sinistre de manière identique dans différentes langues.

Est-il possible d’assurer son véhicule spécialement pour le voyage à l’étranger?

Oui, l’Helvetia propose ce que l’on appelle une assurance casco vacances. Cette assurance vous permet de couvrir votre véhicule déjà assuré chez l’Helvetia pendant les vacances jusqu’à maximum cinq semaines contre les dommages causés par une collision et les actes de malveillance ou de vandalisme de tiers, et ce à condition qu’une couverture casco partielle existe déjà comme assurance de base.

Me faut-il impérativement une «carte d’assurance internationale»?

En principe, il n’est plus nécessaire d’emporter avec soi la carte d’assurance internationale – appelée aussi «carte verte» – dans les Etats de l’UE et de l’EEE. Ces pays, tout comme la Suisse, sont signataires de la convention sur les plaques d’immatriculation. Autrement dit, la plaque d’immatriculation nationale fixée sur le véhicule atteste automatiquement la couverture d’assurance.

Y a-t-il aussi des exceptions?

Dans certains pays d’Europe du Sud comme l’Italie, il peut encore arriver que les autorités exigent la présentation d’une carte verte. Nous vous conseillons donc toujours de l’emporter pour vos voyages dans le sud de l’Italie. Dans tous les cas, il vous faut la carte d’assurance internationale pour voyager dans les Etats d’Europe du Sud-est comme la Serbie, le Monténégro, l’Albanie ou la Turquie.

Avez-vous d’autres conseils pour les voyageurs?

Lorsque vous conduisez à l’étranger, veillez aussi à respecter les différentes règles en vigueur. Il s’agit par exemple des différents taux d’alcoolémie autorisés, mais aussi de la présence obligatoire de vestes de sécurité à bord dans de nombreux pays de l’UE ou des autocollants pour zones vertes dans certaines villes allemandes ou italiennes. Vous trouverez ces informations sur les sites des clubs automobiles correspondants.

Peter Plachel

Peter Plachel est responsable Assurances véhicules à moteur à l’Helvetia. Il travaille au siège principal de l’Helvetia Groupe à Saint-Gall.

Helvetia Assurance véhicule à moteur

Recommander cette page
Veuillez vérifier votre connexion Internet

Autres articles