Les cookies et les cookies tiers sont activés sur cette page afin de vous offrir le meilleur service possible et de vous fournir des informations et des offres. En utilisant les pages Internet de Helvetia, vous acceptez et consentez le traitement de données par Helvetia. Pour plus d'informations - y compris comment désactiver les cookies - voir la politique en matière de protection des données.

  • Je suis intéressé par
    Veuillez vérifier votre connexion Internet
    Malheureusement, nous n’avons trouvé aucune entrée correspondante.
    N’hésitez pas à nous contacter. Au formulaire de contact










Conseils d’experts
Véhicules & voyage
Personnes privées
Responsabilité & droit

A quoi faut-il veiller pour l’assurance casco?

Une assurance casco n’est pas obligatoire, elle est toutefois utile même pour les voitures plus anciennes. Peter Plachel, expert Helvetia, nous explique dans entretien comment choisir la bonne couverture casco et nous dit ce qui est couvert par l’assurance.

20 janvier 2018, texte: Jan Söntgerath, photo: iStock

Faut-il une protection casco et si oui, laquelle? Peter Plachel, expert Helvetia, vous donne de précieux conseils.
Faut-il une protection casco et si oui, laquelle? Peter Plachel, expert Helvetia, vous donne de précieux conseils.

Monsieur Plachel, une assurance casco apporte, en plus de la couverture responsabilité civile pour véhicules à moteur obligatoire, une protection supplémentaire. Quels facteurs faut-il prendre en compte lorsque l’on souscrit une assurance casco?

Tout dépend de la situation financière personnelle du propriétaire de la voiture. Il doit toujours se demander s’il aura à tout moment les capacités financières de prendre en charge lui-même les éventuelles réparations de plusieurs milliers de francs, voire un dommage total sur le véhicule.

Dans quels cas une assurance casco complète vaut-elle le coup?

En général, il faut souscrire une assurance casco complète pour les véhicules préfinancés par leasing ou autres formes de crédit. Une assurance de ce type vaudra également le coup pour des véhicules à l’état neuf. Mais pour un véhicule plus ancien, il peut également s’avérer judicieux de conclure une assurance casco complète du point de vue du risque et en fonction de la valeur résiduelle du véhicule.

Cela veut-il dire qu’il vaut mieux renoncer à l’assurance casco pour les véhicules d’occasion ou les véhicules d’un certain âge?

Dans tous les cas, il est toujours recommandé de souscrire une assurance casco partielle car elle couvre les risques tels que les incendies, les crues, les inondations, la grêle, le vol, les bris de glaces ou les dommages causés par une collision avec des animaux, qui ne seraient pas couverts autrement. La prime pour une assurance casco partielle est très avantageuse si l’on pense aux éventuelles charges de sinistres engendrées par ce type d’événements.

Et qu’en est-il de l’assurance casco collision?

L’intérêt de souscrire une assurance casco collision même pour un véhicule d’occasion dépend de la valeur actuelle du véhicule, mais aussi des capacités financières de chacun à prendre en charge un éventuel sinistre. Même un véhicule d’occasion peut tout à fait valoir encore quelque milliers de francs et rester opérationnel des années.


Recommander cette page
Veuillez vérifier votre connexion Internet

Autres articles