Les cookies et les cookies tiers sont activés sur cette page afin de vous offrir le meilleur service possible et de vous fournir des informations et des offres. En utilisant les pages Internet de Helvetia, vous acceptez et consentez le traitement de données par Helvetia. Pour plus d'informations - y compris comment désactiver les cookies - voir la politique en matière de protection des données.

  • Je suis intéressé par
    Veuillez vérifier votre connexion Internet
    Malheureusement, nous n’avons trouvé aucune entrée correspondante.
    N’hésitez pas à nous contacter. Au formulaire de contact
Conseils d’experts
Logement & propriété
Personnes privées

Inondation après un orage: qui paiera les dégâts?

Hautes eaux dans la région de Zofingue: comment les dégâts sont-ils assurés lorsque des maisons ou des caves sont inondées? Que couvre l’assurance bâtiment et comment mes biens sont-ils assurés?

11 juillet 2017, texte: Fabian Weidmann, photo: iStock

Deux personnes courent sur une rue inondée et essaient de se protéger des éléments déchaînés avec un parapluie.
Quand l’eau devient menace. Une rue inondée devient un torrent impétueux.

De fortes chutes de pluie ont récemment inondé la région de Zofingue (AG); en l’espace de deux heures, jusqu’à 80 litres de pluie par mètre carré sont tombés. L’orage a inondé d’eau et de boue des maisons et des caves et causé parfois d’importants dégâts matériels. De nombreux propriétaires de maisons dont le domicile est affecté par les conséquences de l’orage se posent probablement la question: qui prend en charge les frais de déblaiement de ma cave inondée? Et comment sont assurés mes biens perdus dans les flots?

Le «cantonalisme» dans l’assurance bâtiment

En principe, les dégâts au bâtiment sont couverts par l’assurance bâtiment, tandis que les meubles et les objets de la maison sont assurés par le biais de l’inventaire du ménage. Dans la plupart des cantons, l’assurance bâtiment est soumise à un monopole cantonal, comme dans le canton d’Argovie, où l’Assurance immobilière du canton d’Argovie répond du dommage sur le territoire cantonal. Les assurances immobilières cantonales couvrent les dégâts du feu ou des événements naturels. Ceux-ci englobent aussi les inondations

Assurance complémentaire nécessaire dans certains cas

Si la cause de l’inondation n’est pas un élément naturel, mais par exemple une conduite d’évacuation bouchée, il est possible que l’assurance bâtiment ne couvre pas le dommage. C’est par exemple le cas si, à cause d’un engorgement, l’eau dans un puits de lumière ne passe pas dans la canalisation mais dans la cave. En pareil cas, en plus de l’assurance bâtiment, une assurance complémentaire sous la forme d’une assurance dégâts des eaux du bâtiment privée est nécessaire.

Dans certains cantons toutefois, des assurances privées comme Helvetia prennent en charge les dommages naturels et en cas d’incendie. C’est le cas des cantons de Genève, Uri, Schwyz, Tessin, Appenzell Rhodes-Intérieures, Valais et Obwald, qui sont regroupés sous la désignation de «Gustavo».

Ne pas sous-estimer la valeur de l’inventaire du ménage

Mais il ne faut pas déclarer le dégât d’intempéries uniquement à l’assurance bâtiment. Les biens meubles tels que le mobilier, les vêtements, les ordinateurs et d’autres objets sont couverts par l’assurance inventaire du ménage. Lors d’une nouvelle conclusion d’assurance inventaire du ménage, il est recommandé d’établir une liste d’inventaire. Cela garantit que la somme d’assurance puisse être définie correctement et qu’aucune mauvaise surprise ne survienne à cause d’une sous-assurance. Pour prévenir également une sous-assurance à l’avenir, la somme d’assurance devrait être aussi vérifiée en cas de déménagement ou d’achat de nouveaux meubles.

Recommander cette page
Veuillez vérifier votre connexion Internet

Autres articles