Les cookies et les cookies tiers sont activés sur cette page afin de vous offrir le meilleur service possible et de vous fournir des informations et des offres. En utilisant les pages Internet de Helvetia, vous acceptez et consentez le traitement de données par Helvetia. Pour plus d'informations - y compris comment désactiver les cookies - voir la politique en matière de protection des données.

  • Je suis intéressé par
    Veuillez vérifier votre connexion Internet
    Malheureusement, nous n’avons trouvé aucune entrée correspondante.
    N’hésitez pas à nous contacter. Au formulaire de contact
Conseils d’experts
Entreprises
Responsabilité & droit
Prévoyance & santé

Une PME bien assurée

Les PME sont souvent sous-assurées. Accidents, maladies, dommages naturels ou cyber-attaques peuvent entraîner des pertes financières considérables. Grâce à une solution tout-en-un, les risques spécifiques sont couverts d'un coup.

16 mai 2018, texte: Natascha Fabian, photo: Helvetia

Un homme discute avec une femme; en arrière-plan, un homme porte un vélo.
Votre PME est-elle suffisamment assurée? Grâce à nos solutions tout-en-un, les risques spécifiques sont couverts d'un coup.

Beaucoup de PME, d'autoentrepreneurs et d'artisans sont insuffisamment assurés. Lorsque survient une incapacité de travail ou une panne d'exploitation, cela peut avoir des conséquences gravissimes sur l'entreprise, voire la conduire à la faillite.

Perte de salaire en cas de maladie ou d'accident

Lorsqu'un travailleur indépendant ne peut plus travailler, à cause d'un accident ou d'une maladie, cela peut avoir des conséquences financières dramatiques. Si l'on ne souhaite pas assumer ce risque seul, mieux vaut s'assurer. Important: assurez-vous une indemnité journalière, qui vous sera versée en cas d'accident comme de maladie. En outre, Helvetia recommande une assurance en cas d'incapacité de gain, qui garantit un revenu de remplacement si le revenu régulier s'interrompt durablement.

Une assurance incapacité de gain, pour couvrir les lacunes éventuelles

Le risque de ne plus pouvoir travailler en cas de maladie n'est pas le même qu'en cas d'accident. Or la couverture d'assurance est nettement moins avantageuse, étant donné que la perte de revenu n'est compensée qu'à travers l'AI (assurance-invalidité publique), voir le 2e pilier (LPP), tandis qu'en cas d'accident, l'assurance-accidents garantit des prestations supplémentaires. Une solution façonnée sur mesure (prévoyance et solution de risque) permet de combler ces lacunes, de couvrir son époux ou son partenaire, et de cotiser à sa prévoyance vieillesse.

Façonner soi-même sa prévoyance vieillesse

Pour une SA ou une SàRL, la prévoyance vieillesse professionnelle est réglée par une solution de caisse de pension. Attention: pour les sociétés de personnes simples, les entrepreneurs doivent arranger eux-mêmes leur prévoyance vieillesse. Les indépendants peuvent verser jusqu'à 20% de leur revenus annuels (max. CHF 33'840) dans la prévoyance liée (pilier 3a). Le 2e pilier ne verse pas seulement des prestations de vieillesse, mais aussi en cas d'incapacité de gain, et aux survivants en cas de décès. Par ailleurs, les versements au 2e pilier et au pilier 3a peuvent être déduits du revenu imposable.

Une solution tout-en-un pour des risques spécifiques

Un incendie, un dégât d'eau ou des dommages naturels (crue, inondation) peuvent avoir des conséquences désastreuses: si les travaux de réparation durent trop longtemps, les clients passeront à un concurrent. Pour vous couvrir contre les pannes d'exploitation de longue durée, il vous faut des solutions d'assurance sur mesure. De même, les dommages de transport ou les paiements de responsabilité civile peuvent avoir des conséquences terribles, tout comme un cambriolage. Avec une solution globale adaptée, les PME peuvent se couvrir contre les risques cruciaux de leurs activités quotidiennes. Ainsi soulagées, elles peuvent consacrer davantage de ressources à leur cœur de métier. Voici les principaux éléments d'une telle solution tout-en-un:

  • Assurance d'exploitation, pour couvrir les pertes de gains en cas de panne/interruption
  • Assurance responsabilité civile professionnelle et entreprise, pour couvrir les dommages causés à des tiers
  • Assurance biens mobiliers, pour couvrir les dommages au mobilier d'entreprise
  • Assurance bâtiment, pour couvrir l'immobilier détenu par la PME.

Quelques compléments importants:

  • Assurance transport, pour couvrir les dommages lors de la livraison de marchandises
  • «Cyber-assurance», pour couvrir les dommages liés à des piratages ou cyber-attaques
  • Assurance protection juridique, pour faire valoir ses créances ou se défendre en justice.

Les assurances nécessaires dépendent beaucoup du type d'activité. Aussi, Helvetia propose un conseil sur le risque, pour vous aider à choisir la solution tout-en-un la plus appropriée.

Recommander cette page
Veuillez vérifier votre connexion Internet