Les cookies et les cookies tiers sont activés sur cette page afin de vous offrir le meilleur service possible et de vous fournir des informations et des offres. En utilisant les pages Internet de Helvetia, vous acceptez et consentez le traitement de données par Helvetia. Pour plus d'informations - y compris comment désactiver les cookies - voir la politique en matière de protection des données.

  • Je suis intéressé par
    Veuillez vérifier votre connexion Internet
    N’hésitez pas à nous contacter. Au formulaire de contact
Tirage au sort - Helvetia fête ses 160 ans

Célébrez avec nous et gagnez de superbes prix.

Participer maintenant
Conseils d’experts
Véhicules & voyage
Entreprises
Responsabilité & droit

En toute sécurité sur son chariot élévateur

Un accident est vite arrivé avec un chariot élévateur. S’il n’est pas bien assuré, cela peut occasionner des frais considérables pour l’entreprise. L’assurance dépendra du site d’intervention. Protégez-vous contre les conséquences financières grâce à une analyse adéquate des risques.

10 avril 2018, texte: Natascha Fabian, photo: iStock

Deux hommes discutent entre eux. L’un est assis sur son chariot élévateur, l’autre se tient à côté.
Avez-vous bien assuré votre chariot élévateur? La couverture d’assurance dépendra du site d’intervention.

En tant qu’entrepreneur, vous devez bien réfléchir à la façon d’assurer votre chariot. Cette couverture dépendra du site d’intervention. En effet, les critères décisifs pour la couverture d’assurance sont les sites où sont utilisés les chariots.

Assurance responsabilité civile d’entreprise pour un terrain privé

En cas d’accident sur un site d’entreprise privé non accessible au public, le sinistre est pris en charge par l’assurance responsabilité civile d’entreprise. Si l’on part du principe que le chariot élévateur est utilisé uniquement sur ce site non ouvert au public, aucun permis de circulation ni plaque de contrôle n’est requis. Néanmoins, il importe que le chariot roule uniquement sur ce terrain privé.

Des conséquences considérables

En aucun cas un chariot élévateur ne doit rouler sur une voie publique. En effet, en cas d’accident, il ne sera pas couvert par l’assurance responsabilité civile d’entreprise. En cas de dommages corporels, cela peut avoir de graves conséquences pour une entreprise.

Plaque de contrôle pour les chariots sur voie publique

Si vous devez faire rouler un chariot élévateur sur la voie publique, vous devez impérativement le doter d’une plaque de contrôle. Ainsi, en cas d’accident, les dommages seront couverts par l’assurance véhicules à moteur.

Autorisation spéciale pour les terrains traversés

Votre terrain privé est traversé par une voie publique? Pensez à la «carte grise» pour votre chariot élévateur. Vous n’avez certes pas besoin de plaque de contrôle pour traverser cette voie publique, mais d’une autorisation spéciale des autorités responsables des véhicules à moteur. Pour ce faire, vous devez prouver que votre chariot est couvert par une assurance (carte grise). La couverture est ainsi garantie par l’assurance responsabilité civile d’entreprise, même en cas d’accident durant la traversée sur voie publique.

Directives à suivre par les conducteurs de chariots élévateurs

Que ce soit sur terrain privé ou non, Helvetia recommande aux conducteurs de chariots élévateurs de suivre les directives de la SUVA pour leur formation et leur instruction.

 

Analyse systématique des risques

Les PME sont exposées à des risques divers qui ne sont souvent pas tout de suite identifiables. Il n’est pas non plus toujours évident pour elles de savoir quand utiliser quel type d’assurance. C’est pourquoi pour assurer ses clients entreprises, Helvetia accorde une grande importance à l’analyse systématique des risques. Elle permet aux entrepreneurs d’identifier les risques existants et les risques couverts par l’assurance.

Recommander cette page
Veuillez vérifier votre connexion Internet