Les cookies et les cookies tiers sont activés sur cette page afin de vous offrir le meilleur service possible et de vous fournir des informations et des offres. En utilisant les pages Internet de Helvetia, vous acceptez et consentez le traitement de données par Helvetia. Pour plus d'informations - y compris comment désactiver les cookies - voir la politique en matière de protection des données.

  • Je suis intéressé par
    Veuillez vérifier votre connexion Internet
    Malheureusement, nous n’avons trouvé aucune entrée correspondante.
    N’hésitez pas à nous contacter. Au formulaire de contact
Conseils d’experts
Entreprises

Mesures pour les PME contre les cyberatta­ques de grande ampleur

Les Etats-Unis et la Grande-Bretagne mettent actuellement en garde contre des cyberattaques de grande ampleur. Elles visent non seulement les gouvernements, mais aussi ─ et de plus en plus ─ les particuliers. Voici cinq recommandations permettant aux PME de réduire le risque de cyberattaque.

17 avril 2018, texte: Jens Wiesenhütter, photo: Helvetia

Une femme tente de lier les câbles différents des ordinateurs.
Les experts de l'Helvetia Cyber-assurance recommandent aux PME cinq mesures pour réduire le risque de cyberattaques.

L'actuelle cyberattaque vise essentiellement les routeurs. Outre les gouvernements, elle menace les institutions et les particuliers. Les agressions devraient également de plus en plus viser les collaborateurs en télétravail, les routeurs privés servant alors de relais pour les attaques d'institutions gouvernementales.

Helvetia a réuni pour les PME cinq conseils pour réduire le risque de cyberattaque:

  • Sauvegardez vos données quotidiennement.
  • Prenez des mesures de protection techniques (p. ex. pare-feux ou scanner antivirus) et utilisez toujours les dernières versions.
  • Ayez une gestion des correctifs et des mises à jour afin que vos programmes soient toujours à la page.
  • Protégez vos données avec des mots de passe sûrs. Cryptez les données sensibles.
  • Sensibilisez par des formations vos collaborateurs aux cyberrisques.
Recommander cette page
Veuillez vérifier votre connexion Internet