Les cookies et les cookies tiers sont activés sur cette page afin de vous offrir le meilleur service possible et de vous fournir des informations et des offres. En utilisant les pages Internet de Helvetia, vous acceptez et consentez le traitement de données par Helvetia. Pour plus d'informations - y compris comment désactiver les cookies - voir la politique en matière de protection des données.

  • Je suis intéressé par
    Veuillez vérifier votre connexion Internet
    Malheureusement, nous n’avons trouvé aucune entrée correspondante.
    N’hésitez pas à nous contacter. Au formulaire de contact
Conseils d’experts
Personnes privées
Prévoyance & santé

Rente ou capital – une décision importante

L‘avoir de la caisse de pension doit-il être perçu en tant que rente ou en tant que capital? Cette décision peut être lourde de conséquences; elle devrait donc être prise précocement et consciencieusement.

14 octobre 2018, texte: Hansjörg Ryser, photo: Helvetia

Une femme se penche par la fenêre d‘un chalet en bois.
Une décision importante: l‘avoir issu de la caisse de pension doit-il être perçu en tant que rente ou en tant que capital?

Vous pouvez percevoir l‘avoir de la caisse de pension à titre de rente ou de capital. Gardez votre planification à l‘œil: bon nombre de caisses de pension appliquent un délai de trois ans pour une demande de retrait de capital. Ce délai doit être respecté, même en cas de retraite anticipée. Mieux vaut donc s‘y prendre à temps et prendre une décision réfléchie.

Rente: une sécurité accrue

Les situations suivantes parlent en faveur de la rente:

  • une longue espérance de vie;
  • un époux ou une épouse plus jeune;
  • des enfants encore scolarisés. 

Une fois accordé, le taux de conversion reste inchangé jusqu‘à la fin. À titre d‘exemple, les personnes qui partent en retraite à 65 ans obtiennent, pour un taux de conversion de six pour cent, plus qu‘il n‘ont épargné à partir de l‘âge de 82 ans. L‘espérance de vie moyenne est supérieure à 84 ans. Toutefois, la rente doit être imposée à titre de revenu.

Capital: une liberté accrue

Le montant de l‘avoir de vieillesse pouvant être perçu dépend de la caisse de pension concernée. Selon la loi, au moins 25 pour cent doivent être possibles. Les personnes qui ont réalisé des rachats ne peuvent pas les percevoir sous forme de capital au cours des trois années suivantes pour des raisons fiscales.

Les retraits de capital procurent une plus grande flexibilité financière qu‘une rente. De plus, les survivants peuvent être pris en compte à titre d‘héritiers dans cette variante. Par contre, le patrimoine doit être géré par son bénéficiaire, ce qui peut devenir pesant avec l‘âge ou selon l‘état de la bourse. 

Imposition du retrait de capital

En cas de retrait de capital, un impôt spécial sur le capital est tout d‘abord redevable. Ensuite, l‘avoir est imposé à titre de patrimoine, et les produits d‘intérêts acquis sur les placements réalisés imposés à titre de revenu. La pure réduction de patrimoine est par contre non imposable. Les retraits de capital de la caisse de pension sont imposés comme des versements issus du pilier 3a. En conséquence, il est préférable de ne pas percevoir les deux versements dans la même année. Cela permet d‘éviter une progression fiscale.

Amortir une hypothèque grâce à un retrait de capital

Les retraits de capital sont également volontiers utilisés pour rembourser une hypothèque. Dans ce cas, il convient de considérer qu‘une augmentation future, par exemple pour des travaux de transformation ou de rénovation, sera restreinte avec l‘âge. Un tel investissement limite en outre le patrimoine librement disponible. En conséquence, il convient de ne considérer un remboursement supplémentaire que si la tendance des intérêts hypothécaires est à la hausse. Par contre, si l‘intérêt hypothécaire tombe sous la valeur locative propre nette imposable, la différence doit être imposée à titre de revenu.

Une décision personnelle

Dans tous les cas, la voie intermédiaire est le bon choix pour les retraits partiels. Il est difficile de répondre catégoriquement à la question de la rente ou du capital car cela dépend des possibilités et des besoins individuels. Il serait toutefois judicieux d‘anticiper la planification avec l‘assistance d‘un conseiller compétent.

Planification de la retraite

En matière de retraite – et notamment lorsqu’il s’agit de la sienne – se posent de nombreuses questions. L’Helvetia planification de la retraite se fonde sur votre situation personnelle pour vous aider à réaliser vos objectifs et souhaits. Vous recevez de la part de nos planificateurs expérimentés une analyse complète et durable de votre situation et, par conséquent, une vision claire de principaux thèmes.

Recommander cette page
Veuillez vérifier votre connexion Internet