Les cookies et les cookies tiers sont activés sur cette page afin de vous offrir le meilleur service possible et de vous fournir des informations et des offres. En utilisant les pages Internet de Helvetia, vous acceptez et consentez le traitement de données par Helvetia. Pour plus d'informations - y compris comment désactiver les cookies - voir la politique en matière de protection des données.

  • Je suis intéressé par
    Veuillez vérifier votre connexion Internet
    Malheureusement, nous n’avons trouvé aucune entrée correspondante.
    N’hésitez pas à nous contacter. Au formulaire de contact
Conseils d’experts
Entreprises

Sabotage interne des propres collaborateurs

Si des collaborateurs transmettent des données clients confidentielles à des criminels, ce méfait peut avoir d'énormes conséquences pour une entreprise, notamment si les clients concernés subissent un chantage. Ces cinq conseils peuvent vous mettre à l'abri des sabotages internes.

9 août 2018, texte: Natascha Fabian, photo: Helvetia

Le cas de figure: dans une entreprise, l'un des collaborateurs a accès, dans le cadre de son travail, à des données clients confidentielles. Il abuse de ses droits et copie une partie des données pour les revendre. Ces données parviennent à des criminels qui s'en servent pour faire chanter les personnes concernées.

Une cyber-assurance prend en charge les frais qui en résultent, à savoir....

  • l'aide juridique requise pour établir le constat des données concernées
  • les mesures préventives pour éviter tout risque de chantage
  • la notification juridique adressée aux personnes concernées en raison d'une violation possible de leurs données
  • l'analyse du dommage, y compris l'expertise forensique, afin de déterminer la cause et l'ampleur du dommage assuré
  • les mesures à prendre pour se prémunir du risque d'atteinte à la réputation ou pour le minimiser

En cas de dommage, Helvetia propose en plus l'accès à un réseau d'experts, composé de spécialistes de la sécurité informatique, de conseillers en RP, de conseillers juridiques ainsi que des spécialistes de la protection des données. L'important est alors de rétablir au plus vite le climat de confiance avec les clients.

Sabotage interne – que faut-il entendre par ce terme?

Les collaborateurs qui ont accès aux systèmes informatiques de l'entreprise sont susceptibles d'en faire un usage malintentionné.

Cinq mesures de prévention

Les cinq mesures ci-dessous peuvent protéger du risque de sabotage interne.

  • Définir et implémenter une stratégie de mots de passe: chaque collaborateur a son propre profil utilisateur et ne peut s'en servir que dans les systèmes
  • Définir et implémenter une gestion des autorisations d'accès: les collaborateurs n'ont accès qu'aux systèmes dont ils ont effectivement besoin pour travailler
  • Limiter l'accès physique aux systèmes critiques
  • Crypter les données sensibles, surveiller et protocoliser l'accès  aux systèmes/données
  • Surveiller en permanence les paramètres critiques du système informatique en termes de fonctions et de protections des données
Recommander cette page
Veuillez vérifier votre connexion Internet