Les cookies et les cookies tiers sont activés sur cette page afin de vous offrir le meilleur service possible et de vous fournir des informations et des offres. En utilisant les pages Internet de Helvetia, vous acceptez et consentez le traitement de données par Helvetia. Pour plus d'informations - y compris comment désactiver les cookies - voir la politique en matière de protection des données.

  • Je suis intéressé par
    Veuillez vérifier votre connexion Internet
    N’hésitez pas à nous contacter. Au formulaire de contact
Tirage au sort - Helvetia fête ses 160 ans

Célébrez avec nous et gagnez de superbes prix.

Participer maintenant
Émissions de télévision
Personnes privées
Prévoyance & santé
Sport

Emission «Votre argent»: more risk, no fun

Les réductions de prestations suite à un accident menacent les fans de sports extrêmes, mais aussi les adeptes du jogging et du ski. Les experts Helvetia expliquent dans l’émission «Votre argent» comment éviter d’en arriver là.

13 avril 2018, texte Hansjörg Ryser, photo: iStock, vidéo: La Télé

Les boxeurs qui s'affrontent sur le ring ou les téméraires qui sautent dans le vide lors d’une séance de base jump prennent de gros risques. Si aucune assurance complémentaire spéciale n'a été contractée par l’intermédiaire de l’employeur ou à titre privé, les prestations d’assurance sont sensiblement réduites en cas d’incapacité de gain suite à un accident. Les assurances parlent alors d’une entreprise téméraire absolue.

Les prestations d'assurance peuvent aussi être réduites lors d'une entreprise téméraire relative, comme l’expliquent les experts Helvetia dans l’émission «Votre argent»: partir pour une tournée d’escalade sans grande expérience et avec un équipement insuffisant, par exemple, est une entreprise téméraire relative. Le jogging peut également entraîner une réduction de prestations en cas de négligence, notamment pour un joggeur qui traverse la rue aux feux rouges et est ensuite renversé par un véhicule.

En plus d’une assurance suffisante en cas d’incapacité de gain, une assurance responsabilité civile est également indispensable afin d’assurer les dommages causés à des tiers.

Intervenant:

• Philippe Keck, agent général Helvetia Lausanne Riviera (La télé)

Recommander cette page
Veuillez vérifier votre connexion Internet