Les cookies et les cookies tiers sont activés sur cette page afin de vous offrir le meilleur service possible et de vous fournir des informations et des offres. En utilisant les pages Internet de Helvetia, vous acceptez et consentez le traitement de données par Helvetia. Pour plus d'informations - y compris comment désactiver les cookies - voir la politique en matière de protection des données.

  • Je suis intéressé par
    Veuillez vérifier votre connexion Internet
    N’hésitez pas à nous contacter. Au formulaire de contact
Tirage au sort - Helvetia fête ses 160 ans

Célébrez avec nous et gagnez de superbes prix.

Participer maintenant
Émissions de télévision
Personnes privées
Logement & propriété
Prévoyance & santé

Emission «Votre argent»: du oui au non

Chaque jour, le «oui, je le veux» résonne dans les salles des mariages et devant l'autel. Au cours de l'émisssion «Votre argent», l' expert d'Helvetia explique quels sont les effets du mariage en matière de prévoyance et d'assurances. Mais aussi ses conséquences quand la relation est un échec.

28 mai 2018, texte: Hansjörg Ryser, photo: Helvetia, vidéo: La Télé

En se mariant, les couples décident de partager tous les moments de la vie, les bons comme les mauvais. Le mariage implique aussi que les deux partenaires s'occupent ensemble des finances, de la prévoyance et des assurances: ils s'évitent ainsi bien des problèmes si l'un d'eux venait à disparaître subitement. S'ils envisagent de fonder une famille, ils doivent veiller à que que les charges financières restent supportables, même avec une baisse de revenu conséquente. Par ailleurs, lorsqu'elle est planifiée assez tôt, la prévoyance permet de mettre toute la famille à l'abri des risques financiers induits par l'incapacité de gain, le décès et la vieillesse.

Au cours de l'émission «Votre argent», l' expert d'Helvetia conseille d'accorder à l'assurance et à la prévoyance l'attention qu'elles méritent, non seulement quand tout va bien, mais aussi quand la situation est moins bonne. Si le couple se disloque et que les chemins des époux se séparent, il faut penser par exemple à changer les bénéficiaires des solutions de prévoyance, afin que les prestations reviennent un jour à la personne souhaitée.

Intervenant:

  • Glenn Zanetti, agent général Helvetia Lausanne (La Télé)
Recommander cette page
Veuillez vérifier votre connexion Internet