Cookie Disclaimer

Helvetia utilise les cookies pour vous offrir un service optimal et pouvoir vous présenter des informations et des offres. L’utilisation de notre site Web suppose que vous y soyez favorable. Informations complémentaires sur la protection des données et sur les cookies.

  • Je suis intéressé par
    Veuillez vérifier votre connexion Internet
    Malheureusement, nous n’avons trouvé aucune entrée correspondante.
    N’hésitez pas à nous contacter. Au formulaire de contact










Questions des lecteurs
Personnes privées
Responsabilité & droit

Voiture cabossée dans une mauvaise chute: un cas pour l’assurance?

Un parking enneigé
Après une journée de ski, Marius V. se casse le poignet et endommage une voiture en chutant sur un parking verglacé. L’exploitant du parking est-il responsable?
Sur le chemin du remonte-pente à ma voiture, j’ai glissé sur le parking verglacé. Dans ma chute, mes skis ont percuté une voiture en stationnement. Je me suis moi-même cassé le poignet. L’exploitant du parking doit-il rembourser le sinistre et prendre en charge les frais médicaux?
Question posée par Marius V. de Niederwil 24.02.2014

Roland Bösch
Roland Bösch, Responsable Clientèle privée, Helvetia Assurances
Saint-Gall 25.02.2014

Monsieur,

Les frais médicaux de votre poignet cassé sont à la charge de votre assurance maladie et accidents. Quant au dommage causé au véhicule, il est couvert par votre assurance responsabilité civile privée. Les assurances vérifieront pour leur part si le propriétaire du parking a commis une faute, dans quel cas il devra assumer une partie des coûts (dans le jargon de l’assurance, on dit que les assurances engagent un recours). L’expérience a montré qu’il était difficile d’apporter la preuve d’une faute dans ce genre de situation. Si tel était néanmoins le cas, vous pourriez exiger du propriétaire du parking qu’il vous indemnise pour votre éventuelle perte de salaire, votre équipement de ski endommagé, etc.

Dans tous les cas, vous êtes tenu d’informer immédiatement votre assurance d’un accident ou d’un sinistre. En Suisse, il n’est pas obligatoire de souscrire une assurance responsabilité civile privée. Il est toutefois vivement recommandé de le faire car un accident non couvert peut coûter très cher.

Recommander cette page
Veuillez vérifier votre connexion Internet

Autres articles