Les cookies et les cookies tiers sont activés sur cette page afin de vous offrir le meilleur service possible et de vous fournir des informations et des offres. En utilisant les pages Internet de Helvetia, vous acceptez et consentez le traitement de données par Helvetia. Pour plus d'informations - y compris comment désactiver les cookies - voir la politique en matière de protection des données.

  • Je suis intéressé par
    Veuillez vérifier votre connexion Internet
    Malheureusement, nous n’avons trouvé aucune entrée correspondante.
    N’hésitez pas à nous contacter. Au formulaire de contact










Questions des lecteurs
Personnes privées
Responsabilité & droit
Sport

Fauché par un skieur imprudent

Une piste de ski
Fauché par un skieur imprudent: qu’en est-il de l’assurance? Est-on couvert par l’assurance responsabilité civile privée? Réponse des experts de l’Helvetia.
Dimanche dernier, nous sommes allés skier avec nos enfants. Mais nous n’étions pas les seuls, loin de là. La piste était encombrée et certains skiaient sans montrer une grande considération pour les autres. Serions-nous couverts par notre assurance si un fou de vitesse percutait l’un de nos enfants?
Question posée par Claudia M. 28.02.2014

Roland Bösch
Roland Bösch, Responsable Clients privés Helvetia Assurances
Saint-Gall 08.03.2014

Les pistes de ski ressemblent souvent à des essaims d’abeilles le dimanche lorsque le beau temps et la neige sont au rendez-vous. La gêne mutuelle n’est pas exclue et un skieur peut tout à fait être fauché par un amateur de vitesse qui dévale la piste à toute allure.

Sur la piste comme sur la route, il faut respecter les autres et observer certaines règles. Nous recommandons à ce propos les dix règles de conduite de la Fédération internationale de Ski.

L’usage veut que toute personne qui mette en danger et nuise à autrui puisse faire l’objet d’une procédure civile ou pénale. Donc, si un skieur imprudent percute votre enfant sur la piste, vous pouvez porter plainte contre lui. Une poursuite pénale est possible uniquement si le lésé porte plainte. Toutefois, en cas de lésion corporelle grave, les autorités engagent d’elles-mêmes une procédure, à condition bien entendu qu’elles aient été informées de l’accident.

L’assurance maladie ou accidents prend en charge les frais de traitement du blessé et une éventuelle perte de revenu. L’assureur peut exiger de l’auteur de l’accident ou de son assurance responsabilité civile privée qu’il ou elle rembourse une partie des frais si une négligence grave peut lui être imputée.

L’auteur d’un accident sur une piste de ski est couvert par son assurance responsabilité civile privée, qui indemnise la personne lésée. Néanmoins, en cas de circonstances aggravantes, par exemple la pratique du ski sous l’emprise de l’alcool ou la violation de règles de prudence élémentaires, l’assurance responsabilité civile privée peut réduire considérablement ses prestations, laissant une grande partie du dommage à la charge de l’assuré.
En cas d’accident sur une piste de ski, il est important de recueillir immédiatement l’identité des personnes impliquées et celle d’éventuels témoins, mais aussi d’informer le service de secours sur pistes de même que la police en cas de dommage corporel.

Recommander cette page
Veuillez vérifier votre connexion Internet

Autres articles