Les cookies et les cookies tiers sont activés sur cette page afin de vous offrir le meilleur service possible et de vous fournir des informations et des offres. En utilisant les pages Internet de Helvetia, vous acceptez et consentez le traitement de données par Helvetia. Pour plus d'informations - y compris comment désactiver les cookies - voir la politique en matière de protection des données.

  • Je suis intéressé par
    Veuillez vérifier votre connexion Internet
    N’hésitez pas à nous contacter. Au formulaire de contact
Tirage au sort - Helvetia fête ses 160 ans

Célébrez avec nous et gagnez de superbes prix.

Participer maintenant
Questions des lecteurs
Véhicules & voyage
Personnes privées

Accident avec une voiture prêtée: qui paie les dommages?

Restez vigilant au volant d’une voiture prêtée.
Restez vigilant au volant d’une voiture prêtée: Peter Plachel-Ehrismann, expert Helvetia, s’y connaît en matière de responsabilités en cas
Mon amie m’a récemment prêté sa nouvelle voiture. En la garant, j’ai malheureusement renversé la boîte aux lettres de son voisin. Qui est tenu responsable des dégâts (boîte aux lettres et véhicule)?
Question posée par Thomas W., Thundorf 27.06.2017

Peter Plachel-Ehrismann
Peter Plachel-Ehrismann, expert Helvetia
Saint-Gall 04.07.2017

Cher Monsieur W.,

Entre amis ou voisins, il est normal de payer soi-même pour les dégâts qu’on occasionne à des objets empruntés. Du point de vue des assurances, les choses sont un peu différentes. Tout propriétaire d’un véhicule à moteur doit obligatoirement détenir une assurance responsabilité civile; celle-ci couvre les lésions corporelles et dégâts aux biens de tiers causés par le véhicule. Les coûts de réparation de la boîte aux lettres démolie sont donc couverts par cette assurance responsabilité civile. Pour ce qui est des dommages subis par le véhicule, cela dépend de l’assurance de votre amie, casco partielle ou intégrale. Une assurance casco intégrale prend en charge les dégâts au véhicule, avec toutefois une franchise de 500 francs ou plus. Si votre amie n’a qu’une assurance casco partielle, elle n’est pas couverte pour les dommages dus à une collision et doit donc assumer elle-même les coûts de la réparation.

Si vous utilisez plus ou moins régulièrement la voiture de votre amie, je vous conseille de souscrire une assurance responsabilité civile privée avec la mention «conduite de véhicules de tiers». Elle prendra en charge les frais de réparation du véhicule si votre amie n’a qu’une assurance casco partielle (et non intégrale). En outre, elle libère votre amie de la franchise qu’elle aurait à payer. Enfin, cette assurance couvre l’éventuelle augmentation des primes que votre amie devrait assumer en cas de malus dû aux dommages causés.

Votre assurance responsabilité civile privée n’entre en jeu que si vous n’utilisez la voiture que de temps en temps – comme dans le cas présent. Si vous utilisez cette voiture régulièrement, je vous suggère d’en discuter avec sa propriétaire (c’est-à-dire l’amie en question): vous pourrez alors convenir d’une participation aux frais d’assurance ou d’utilisation du véhicule.

Recommander cette page
Veuillez vérifier votre connexion Internet

Autres articles