Les cookies et les cookies tiers sont activés sur cette page afin de vous offrir le meilleur service possible et de vous fournir des informations et des offres. En utilisant les pages Internet de Helvetia, vous acceptez et consentez le traitement de données par Helvetia. Pour plus d'informations - y compris comment désactiver les cookies - voir la politique en matière de protection des données.

  • Je suis intéressé par
    Veuillez vérifier votre connexion Internet
    Malheureusement, nous n’avons trouvé aucune entrée correspondante.
    N’hésitez pas à nous contacter. Au formulaire de contact
Communiqués aux média
Informations financières
Suisse

Helvetia vie collective Suisse 2013: vive demande de sécurité

Le volume des primes dans le domaine vie collective de l’Helvetia Suisse, à CHF 2’629.9 millions, a atteint un nouveau record l’année dernière dans le domaine vie collective. Outre la forte demande des PME, les caisses de pension autonomes sont elles aussi de plus en plus intéressées par les solutions de prévoyance professionnelle de l’Helvetia Assurances. Comme le montre le compte d’exploitation de 2013, les coûts ont de nouveau pu être réduits.
20.05.2014
helvetia-media-releases.jpg
En Suisse, l’Helvetia a pu augmenter les recettes des primes dans le domaine vie collective de 16.3% par rapport à l’année dernière. Les nouvelles affaires en particulier ont contribué à cette croissance avec une hausse significative de 26.5% des primes uniques. Mais les primes périodiques importantes poursuivent elles aussi leur évolution positive avec une augmentation de 5.1% à CHF 1’133.8 millions. Fin 2013, le nombre d’assurés se montait à 209’861, soit env. 5% de plus que fin 2012. Cette croissance a permis à l’Helvetia d’acquérir de nouvelles parts de marché et de renforcer sa position parmi les trois compagnies d’assurances leaders dans les affaires vie collective en Suisse.

Une fois de plus, la sécurité s’est avérée décisive dans l’importante demande en particulier d’assurances complètes en plus de la fiabilité et de la transparence. Les petites et moyennes entreprises et de plus en plus de caisses de pension autonomes délèguent la mission de la prévoyance professionnelle à l’Helvetia pour pouvoir se concentrer sur leurs activités principales. Le besoin de solutions d’assurance professionnelles et efficaces devrait perdurer au vue de la complexité et des exigences croissantes en termes de transparence dans le 2epilier. En outre, l’offre complète de produits de prévoyance et d’assurance permet de proposer des solutions globales plus flexibles et mieux adaptées aux besoins des clients avec des offres de base et des compléments, par exemple dans le domaine de la prévoyance des cadres. L’Helvetia continuera à assurer un développement commercial durable, responsable et fiable par une politique de souscription prudente.

Nouvelle réduction des coûts
Malgré la forte croissance, les frais de conclusion et d’administration ont été inférieurs de CHF 2 millions à ceux de l’année dernière et ont atteint CHF 86.5 millions ou 3.3% des recettes des primes. Les coûts moyens par assuré actif s’élèvent à CHF 452, contre CHF 498 l’année précédente. Cela a également permis de réduire les primes de frais à CHF 490 par tête. Pour la première fois, le compte d’exploitation de 2013 présente une répartition des frais d’acquisition pour commissions aux brokers et courtiers de CHF 5.4 millions, et de CHF 4.2 millions pour le propre service externe.

Dans la gestion de fortune, les frais représentent encore une fois 0.11% de la fortune gérée. Cette dernière s’élevait fin 2013 à CHF 16.1 milliards. La performance mesurée à la valeur marchande a souffert des hausses des taux, qui ont entraîné une nette réduction des réserves d’évaluation. Néanmoins, comme les titres rémunérés – qui représentent une majeure partie des placements – sont conservés jusqu’à l’échéance, la performance nette de – 1.16% revêt une moindre importance. Les rendements à la valeur comptable reculent légèrement de 2.69% à 2.48%.

Renforcement des réserves, augmentation des excédents
Les provisions actuarielles ont progressé de CHF 13.9 milliards à CHF15.1 milliards grâce à la croissance et à d’autres renforcements entrepris en raison du faible niveau des taux d’intérêt. Dans les affaires soumises à la quote-part minimum, l’Helvetia atteint un résultat brut de CHF 245.2 millions, dont 92.5% distribués aux assurés, contre 93.2% l’année précédente. Même dans les autres affaires, 91.8% ont été distribués et moins de 10% sont revenus à l’Helvetia dans le résultat d’exploitation. Celui-ci est néanmoins stable à CHF 60.2 millions, en hausse de 2.5% par rapport à 2012.

Le solide résultat d’exercice a permis d’augmenter les allocations au fonds d’excédents dans les affaires soumises à la quote-part minimale. Il a également permis dans les mêmes proportions de verser de nouvelles distributions aux œuvres de prévoyance affiliées. 10% des primes ont été créditées sur les primes de risques invalidité, 15% sur les primes de risques décès. Tandis que l’avoir de vieillesse LPP a été rémunéré à 1.5%, un intérêt de 1.75% a été alloué à l’avoir surobligatoire.

Redistribution significative
Une redistribution massive des assurés actifs vers les bénéficiaires de rente est actuellement en cours. Sans ce financement croisé, l’avoir de vieillesse des assurés actifs l’année dernière aurait pu faire l’objet d’une rémunération de 1.5% de plus. C’est pourquoi la réforme de la prévoyance vieillesse s’impose. Donald Desax, responsable Domaine de marché Prévoyance entreprises, salue les efforts du Conseil fédéral: «Nous soutenons expressément les principaux points de la réforme».

Il est donc tout aussi important de réduire le taux de conversion que d’appliquer un âge unique de 65 ans dans un premier temps. Pour pallier aux déséquilibres persistants, les assurances vie doivent encore pouvoir agencer librement leurs processus d’épargne, de risque et de coûts. Il faut rejeter l’abandon de la fixation du taux d’intérêt minimum à la fin de l’année et conserver la quote-part minimum de 90% bruts. C’est la seule façon de continuer durablement à répondre aux besoins des PME et des communes en termes de garanties requises dans le cadre d’une assurance complète. «Nous voulons rester un partenaire fiable dans la prévoyance professionnelle. Pour y parvenir, nous devons pouvoir agir dans un environnement qui nous permette de trouver l’équilibre entre les intérêts des clients et ceux des bailleurs de fonds», insiste Philipp Gmür, CEO de l’Helvetia Suisse.


Ce communiqué aux médias figure également sur le site Internet www.helvetia.ch/fr/media.

Informations de contact
Helvetia Assurances
Hansjörg Ryser
Porte-parole Suisse
St. Alban-Anlage 26
4002 Bâle
Téléphone: +41 58 280 13 60
Mobile: +41 79 318 21 38
hansjoerg.ryser@helvetia.ch
www.helvetia.ch
Downloads & Links
Recommander cette page