Les cookies et les cookies tiers sont activés sur cette page afin de vous offrir le meilleur service possible et de vous fournir des informations et des offres. En utilisant les pages Internet de Helvetia, vous acceptez et consentez le traitement de données par Helvetia. Pour plus d'informations - y compris comment désactiver les cookies - voir la politique en matière de protection des données.

  • Je suis intéressé par
    Veuillez vérifier votre connexion Internet
    N’hésitez pas à nous contacter. Au formulaire de contact
Communiqués aux média
Engagements & sponsoring
Suisse

L’Helvetia offre 10'000 arbres au canton d’Obwald pour faire face aux risques naturels

En faisant don de 10'000 arbres, Helvetia Assurances contribue à préserver la forêt protectrice du canton d’Obwald.Les violentes précipitations et les inondations que notre pays a connues ces dernières semaines ont montré à quel point ces forêts sont importantes.Pour soutenir ce projet, ou toute autre action liée aux forêts protectrices de l’Helvetia, des Passeports arbres sont en vente au prix de 10 francs.
22.08.2014
and_christen_josefhesspeterlienertpaulfedererjoergrieblilizankus.jpg
A Engelberg, destination prisée des touristes, Helvetia Assurances a présenté son projet de forêt protectrice en collaboration avec l’Office des forêts et du paysage OW et les services forestiers locaux. Au cours des prochains mois, ce ne sont pas moins de 10'000 épicéas, sapins blancs, sycomores et mélèzes qui seront plantés ici ainsi qu’à Giswil, Sachseln et Sarnen.

Une fois de plus, l’importance capitale de ces forêts protectrices est clairement apparue cet été. Grâce à diverses mesures de protection, la montée des eaux a pu être en grande partie endiguée, et les inondations contenues. Les forêts protectrices sont un élément essentiel de ce dispositif. De plus, leur coût est cinq à dix fois inférieur à celui de la construction de digues artificielles et d’ouvrages de ce type.

Une forêt protectrice n’est pas gratuite
Pour Paul Federer, conseiller d’Etat et président du Département des constructions et de l’aménagement, il faut tout autant miser sur les infrastructures que sur la présence de forêt protectrices intactes pour faire face aux risques naturels: «Au bout du compte, les pouvoirs publics en profitent, et le contribuable aussi.» Cette protection a cependant aussi un coût. «C’est pourquoi nous apprécions le soutien des partenaires privés tels que l’Helvetia», rappelle Federer.

C’est également l’avis de Josef Hess, Directeur adjoint de l’Office fédéral de l’environnement et responsable de la forêt protectrice et des dangers naturels: «Compte tenu du changement climatique, il faut s’attendre à une augmentation du risque d’intempérie entraînant des dommages en conséquence. La préservation de forêts protectrices intactes comme mesure à long terme est par conséquent d’autant plus importante.»
Pour l’Helvetia, cet engagement en faveur des forêts protectrices est fondamental à plusieurs égards. «Cette action est à l’image de notre activité d’assureur, orientée sur le long terme», explique Philipp Gmür, CEO Helvetia Suisse: «Nos clients nous versent aujourd’hui des primes pour des prestations que dans certaines circonstances, nous ne pourrons leur fournir qu’au bout de nombreuses années. Comme une forêt protectrice.» «Sans oublier que ces forêts protègent la population, ses biens et les voies de circulation des risques naturels», ajoute Jörg Riebli, agent général d'Helvetia à Lucerne. «Elles réduisent ainsi les dommages et sinistres que nous, en tant qu’assureurs, devrions indemniser.»

Très occupé à préparer la nouvelle saison de compétition, Dario Cologna, champion olympique de ski de fond, a pourtant tenu à participer activement aux plantations. «S’il n’y avait pas ces forêts, il serait peut-être impossible de pratiquer les sports d’hiver à Engelberg, y compris le ski de fond», relève l’athlète. «Nous sommes aussi tributaires de la nature qu’elle l’est de nous», renchérit LizAn Kuster, Miss Earth Suisse et présentatrice. «Si nous ne prenons pas soin d’elle, cela se retournera contre nous, mais aussi contre nos enfants et nos petits-enfants». D’où la fierté de la jeune femme de participer, pour la septième fois déjà, à un projet de reforestation de l’Helvetia.

Pour dix francs, un arbre à soi
Pour soutenir l’un des projets de reforestation de l’Helvetia, il est possible d’acquérir des Passeports arbres au prix de 10francs. Pour chaque Passeport vendu, un arbre supplémentaire sera planté. Une parcelle spéciale est réservée à ces arbres dans la forêt de Sitenwald, à Engelberg. Cette parcelle, comme les autres parcelles des Passeports arbres, est répertoriée sur le site internet de l’Helvetia (www.helvetia.ch).

En plantant des arbres à Engelberg, l’Helvetia lance son 7e projet de forêt protectrice en Suisse. Le premier projet fut réalisé en 2011 à St Moritz. D’autres ont suivi dans l’Oberland bernois, à Viège puis sur le Rigi, à Vellerat dans le Jura et enfin, à Glaris Sud.

Vous trouverez en annexe une factsheet et des photos actuelles. Informez-vous sur l’engagement de l’Helvetia pour la forêt protectrice sur www.helvetia.ch/foret-protectrice.

Légende:
Photo 1 dgad: Philipp Gmür, CEO Helvetia Suisse; Roland Christen, Ingenieur forestière Obwald; Josef Hess, Directeur adjoint de l'Office fédéral de l'environnement; Peter Lienert, inspecteur forestier Obwald; Paul Federer, conseiller d'Etat Obwald; Jörg Riebli, agent général d'Helvetia à Lucerne; LizAn Kuster, présentatrice et Miss Earth Suisse; Dario Cologna, champion olympique de ski de fond.

Photo 2 dgad.: Peter Lienert, inspecteur forestier Obwald; Josef Hess, Directeur adjoint de l'Office fédéral de l'environnement; Philipp Gmür, CEO Helvetia Suisse; LizAn Kuster, présentatrice et Miss Earth Suisse; Paul Federer, conseiller d'Etat Obwald; Dario Cologna, champion olympique de ski de fond; Jörg Riebli, agent général d'Helvetia Lucerne.

Photo 3 dgad: Josef Hess, Directeur adjoint de l'Office fédéral de l'environnement; LizAn Kuster, présentatrice et Miss Earth Suisse; Philipp Gmür, CEO Helvetia Suisse; Peter Lienert, inspecteur forestier Obwald; Paul Federer, conseiller d'Etat Obwald; Dario Cologna, champion olympique de ski de fond.


Vous trouverez également ce communiqué aux médias sur www.helvetia.ch/fr/media.

Informations de contact
Helvetia Assurances
Hansjörg Ryser
Porte-parole Suisse
St. Alban-Anlage 26
4002 Bâle

Téléphone: +41 58 280 13 60
Mobile: +41 79 318 21 38
hansjoerg.ryser@helvetia.ch
www.helvetia.ch
Downloads & Links
Recommander cette page