Cookie Disclaimer

Helvetia utilise les cookies pour vous offrir un service optimal et pouvoir vous présenter des informations et des offres. L’utilisation de notre site Web suppose que vous y soyez favorable. Informations complémentaires sur la protection des données et sur les cookies.

  • Je suis intéressé par
    Veuillez vérifier votre connexion Internet
    Malheureusement, nous n’avons trouvé aucune entrée correspondante.
    N’hésitez pas à nous contacter. Au formulaire de contact










Communiqués aux média
Art
Suisse

Helvetia soutient la numérisation des collections de trois musées d’art suisses

Helvetia soutient la numérisation des collections du Kirchner Museum Davos, du Kunstmuseum Luzern et du Musée des Beaux-Arts de Berne. Le travail artistique d’Ernst Ludwig Kirchner et de Meret Oppenheim sera ainsi conservé et les musées auront la possibilité de montrer les œuvres au public dans de nouveaux formats d’exposition. Chaque projet de numérisation sera suivi d’une exposition des versions numériques.
21.03.2017
helvetia-media-releases.jpg
Helvetia Assurances soutient la numérisation d’œuvres choisies du Kirchner Museum Davos, du Kunstmuseum Luzern et du Musée des Beaux-Arts de Berne. Par cet engagement, le groupe d’assurance contribue à la conservation et à la mise à disposition d’œuvres d’art; un soutien qui est étroitement lié à son activité dans le domaine de l’assurance d’art. «Le but premier de l’assurance d’art est de préserver des œuvres pour les générations futures. Avec les projets de numérisation, nous ne faisons pas que conserver les œuvres d’art, nous donnons aussi aux musées des possibilités de formats d’exposition d’un genre nouveau», déclare Philipp Gmür, CEO d’Helvetia.

Les œuvres d’art peuvent être regardées sous forme numérisée sur des écrans tactiles haute définition dans toute leur ampleur et jusque dans leurs moindres détails, devenant ainsi un matériau vivant et palpable. La mise en scène esthétique atteint des dimensions inconnues jusqu’ici et les musées s’ouvrent de nouvelles possibilités de représentation et d’exposition de leurs fonds. Une fois achevés, tous les projets de numérisation se termineront par une exposition.

Rendre accessibles les cahiers d’esquisses de Kirchner
Grâce au soutien d’Helvetia, le Kirchner Museum Davos peut numériser plus de 160 cahiers de Kirchner contenant environ 11 000 esquisses de l’artiste. Ceux-ci reflètent les débuts de l’activité iconographique de Kirchner et revêtent donc une importance particulière. Etant en papier, ils sont extrêmement fragiles. C’est pourquoi ils ne sont exposés qu’ouverts sur deux pages et sans possibilité de les toucher. «Le projet de numérisation permet dorénavant de les feuilleter et de les agrandir sur l’écran tactile. De plus, les œuvres sont rendues accessibles au public amateur d’art de même que pour la recherche, et l’institution muséale se transforme ainsi en un forum vivant d’échanges sociaux», indique Thorsten Sadowsky, directeur du musée. Le projet de numérisation se terminera par l’exposition «Ich muss zeichnen bis zur Raserei», qui pourra être vue au Kirchner Museum Davos du 25 mai au 6 novembre 2019.

Conserver des vidéos des années 1960 et 1970
Le Kunstmuseum Luzern possède de nombreux travaux vidéo d’artistes des années 1960 et 1970. Leur projection n’est pratiquement plus possible avec la technique actuelle qui a fait des progrès considérables ces dernières décennies. Les vidéos sont donc passées sur des appareils compatibles qui, eux aussi, ne correspondent plus aux standards actuels. Un relevé de l’état de ces vidéos a été effectué il y a deux ans et les mesures de conservation à prendre définies; leur numérisation est maintenant en vue. «Avec le soutien d’Helvetia, il sera possible de conserver des œuvres anciennes et de mener une recherche sur leur création et leur présentation, en faisant intervenir les artistes encore vivants», indique Fanni Fetzer, directrice du Kunstmuseum Luzern. Lors de l’exposition clôturant le projet, des extraits des vidéos numérisées seront diffusés sur le site Web du musée.

Relever l’état des œuvres de Meret Oppenheim
Le Musée des Beaux-Arts de Berne abrite 347 objets de Meret Oppenheim et possède ainsi une collection qui reflète la diversité des techniques artistiques utilisées par l’artiste. Ses œuvres se caractérisent par des combinaisons inhabituelles de matériaux ainsi que par une variété de techniques de peinture, de dessin et d’impression. Ce traitement particulier appliqué aux matériaux ainsi que l’approche de Meret Oppenheim rendent ses œuvres fragiles. D’où la nécessité d’en prendre grand soin lors d’expositions et l’importance qu’il faut accorder à leur préservation et entretien. «Grâce au soutien d’Helvetia, nous utilisons des technologies de scannage de pointe pour obtenir des informations sur l’état des œuvres dont nous espérons tirer de précieux enseignements», explique Nina Zimmer, directrice du Musée des Beaux-Arts de Berne. La haute définition permet de reproduire fidèlement, avec une grande qualité, les valeurs chromatiques et la texture en surface, comme des plis ou des déchirures dans le papier. Ces scans renseignent à long terme sur l’aspect des œuvres de Meret Oppenheim au moment de leur numérisation et servent à la production de catalogues ou à d’autres formes de diffusion. L’exposition suivant l’achèvement du projet aura lieu en 2020-2021.

Multiples engagements en faveur de l’art
Helvetia ne fait pas qu’assurer l’art, elle s’engage aussi de multiple façon pour l’art et les artistes. Ainsi, le groupe d’assurance collectionne depuis plus de 70 ans des œuvres de l’art suisse contemporain. La collection ainsi constituée compte parmi les plus importantes du genre. Depuis 2015, Helvetia possède à son siège bâlois, avec Foyer d’art Helvetia, sa propre salle d’exposition accessible au public. Cette salle accueille soit des expositions thématiques intégrant des œuvres de la collection d’Helvetia, soit des présentations individuelles d’artistes. Enfin, avec le Prix d’art, Helvetia encourage les jeunes artistes au début de leur carrière. La collaboration qui est maintenant lancée avec le Kirchner Museum Davos, le Kunstmuseum Luzern et le Musée des Beaux-Arts de Berne complète l’engagement du groupe en faveur de l’art. Les projets de numérisation font suite à des projets de restauration et de conservation qu’Helvetia et, déjà avant elle, Nationale Suisse ont menés notamment avec la fondation Beyeler, le Kunsthaus de Zurich et le Kunstmuseum Luzern.


Une animation vidéo sur le projet de numérisation au Kirchner Museum Davos peut être visionnée via le lien: blog.helvetia.ch/kirchner.


Le communiqué de presse est disponible sur le site www.helvetia.ch/media.

Informations de contact
Helvetia Suisse
Jonas Grossniklaus
Media Relations
St. Alban-Anlage 26
4002 Bâle
Téléphone: +41 58 280 50 33
media.relations@helvetia.ch
www.helvetia.ch
Recommander cette page