Les cookies et les cookies tiers sont activés sur cette page afin de vous offrir le meilleur service possible et de vous fournir des informations et des offres. En utilisant les pages Internet de Helvetia, vous acceptez et consentez le traitement de données par Helvetia. Pour plus d'informations - y compris comment désactiver les cookies - voir la politique en matière de protection des données.

  • Herzliche Gratulation!

    Je suis intéressé par
    ?
    Veuillez vérifier votre connexion Internet
    N’hésitez pas à nous contacter. Au formulaire de contact
Communiqués aux média
Informations financières
Suisse

Helvetia demeure un partenaire fiable pour ses clients LPP

En 2017, Helvetia Assurances a obtenu un résultat solide dans les  affaires de la prévoyance professionnelle en Suisse. Malgré les paramètres du deuxième pilier toujours en décalage avec la réalité,  Helvetia reste fidèle à sa gamme étendue de produits et services. Dans les affaires liées à l’assurance complète cependant, on observe une approche très prudente.  
31.05.2018
portrait_hedwig_ulmerbusenhart.jpg
L’année passée, Helvetia Assurances a encaissé un volume de primes de CHF 2 564 millions dans les affaires liées à la prévoyance professionnelle en Suisse, contre CHF 2 661 millions l’année précédente, soit un recul de 3,6 pourcent. Les primes périodiques ont affiché une évolution stable, en hausse de 0,5 pourcent, tandis que les primes uniques ont accusé un repli de 7,2 pourcent, à CHF 1 342 millions. Ce recul s’explique par l’absence des effets exceptionnels de l’année précédente, mais aussi par la frilosité concernant la souscription d’affaires nouvelles.
 
Participations aux excédents stables
Dans les affaires rattachées à la quote-part minimum, un apport de CHF 557,4 millions a été enregistré pour les prestations assurées, ce qui correspond à des prestations affectées de 90,6 pourcent. Le résultat d’exploitation a atteint 57,8 millions de francs avec un recul de 3,8 pourcent par rapport à l’année précédente. En ce qui concerne les affaires non rattachées à la quote-part minimum, la quote-part de distribution affichait 93,1 pourcent.
 
S’agissant des participations aux excédents en faveur des assurés, Helvetia a de nouveau tenu compte de la continuité et de la stabilité. Dans les affaires rattachées à la quote-part minimum, les avoirs du régime obligatoire LPP ont été rémunérés au taux minimal de 1 pourcent. Les avoirs du régime surobligatoire se sont vu créditer de 0,75 pourcent. De plus, un excédent de risque de 5 pourcent de la prime de risque a été distribué.
 
Les charges d’exploitation ont augmenté de 11 millions de francs à 99,7 millions de francs, essentiellement en raison du durcissement des exigences auprès de l’administration résultant des directives réglementaires ainsi qu’en raison des différentes dispositions concernant la réforme prévoyance vieillesse 2020, qui a échoué dans l’intervalle. Les charges par assuré actif ont augmenté de 51 francs, à 479 francs. Les frais d’administration de la fortune, y compris la gestion des immeubles, sont restés pratiquement stables, représentant 0,3 pourcent des placements de capitaux. La performance nette de la fortune sous gestion a atteint 1,66 pourcent aux valeurs de marché, contre 2,29 pourcent l’année précédente.
 
Les pertes liées à la retraite continuent d’augmenter
Le nombre d’assurés a crû de 1,7 pourcent, à 226 168. En parallèle, le nombre de contrats collectifs a légèrement fléchi, de 311 pour s’inscrire à 17 498. Helvetia fait preuve d’une grande réserve, surtout concernant les souscriptions d’affaires nouvelles dans l’assurance complète. Cette réserve s’explique par les paramètres en décalage avec la réalité. En raison du taux de conversion bien trop élevé dans le régime obligatoire LPP, de considérables financements croisés ont été de nouveau observés des assurés actifs vers les bénéficiaires des rentes. D’après les calculs d’Helvetia, ils ont atteint plus de 160 millions de francs l’année passée, représentant 80 pourcent des primes de risque des assurés actifs.
 
Avec le taux de conversion de 6,8 pourcent en vigueur dans le régime obligatoire LPP, les pertes liées à la retraite représentaient environ 34 pourcent des avoirs de vieillesse. L’avoir de vieillesse de chaque nouveau bénéficiaire de rente doit donc être consolidé de quelque 34 000 francs par tranche de 100 000 francs afin de pouvoir garantir la rente jusqu’à la fin de vie. Si la phase de taux bas persiste et faute d’adaptation des conditions cadres, les pertes du taux de conversion pourraient tripler, comme le montrent des calculs types jusqu’en 2027.
 
La réforme du deuxième pilier est urgente
Après le rejet de la réforme de la prévoyance vieillesse 2020 par le peuple, Helvetia a mis en place un projet visant à adapter les affaires du deuxième pilier aux conditions cadres. Le projet a été lancé sous le nom de «Prévoyance professionnelle 2020». Donald Desax, responsable de la Prévoyance professionnelle Suisse et membre de la direction du groupe Helvetia, souligne: «Helvetia met tout en œuvre pour continuer à proposer une gamme étendue de solutions du 2e pilier aux PME de Suisse, notamment l’assurance complète, des offres semi-autonomes et des assurances risque pur.»
 
Nos propres efforts ne changent rien à l’urgence de la réforme du deuxième pilier. «Un abaissement du taux de conversion minimal LPP est impératif. Cette réforme doit absolument avancer en parallèle de la réforme AVS», déclare clairement Donald Desax.
 
 
Vous trouverez aussi une fiche technique sur les principaux chiffres et notions.
 
Photos
Photo I: Donald Desax, responsable de la Prévoyance professionnelle Suisse et membre de la direction du groupe Helvetia
Photo II: Hedwig Ulmer Busenhart, responsable Actuariat Vie Suisse d’Helvetia
 
Ce communiqué de presse est également disponible sur le site web
www.helvetia.ch/media.
 
Le compte d’exploitation 2017 de la prévoyance professionnelle d’Helvetia Suisse est disponible surwww.helvetia.ch/zahlen-fakten-bvg.

Informations de contact

Helvetia Assurances
Hansjörg Ryser
Corporate Communications & PR
St. Alban-Anlage 26
4002 Bâle

Téléphone: +41 58 280 50 33
Mobile: +41 79 318 21 38

media.relations@helvetia.ch
www.helvetia.ch
Downloads & Links
Recommander cette page