Les cookies et les cookies tiers sont activés sur cette page afin de vous offrir le meilleur service possible et de vous fournir des informations et des offres. En utilisant les pages Internet de Helvetia, vous acceptez et consentez le traitement de données par Helvetia. Pour plus d'informations - y compris comment désactiver les cookies - voir la politique en matière de protection des données.

Je suis intéressé par
?
La recherche n'est pas disponible pour le moment. Veuillez réessayer ultérieurement.
N’hésitez pas à nous contacter. Au formulaire de contact










Helvetia réalise de très bons résultats dans la prévoyance professionnelle – La réforme de la LPP reste urgente et impérative

L’an passé, Helvetia Assurances a réalisé de très bons résultats dans la prévoyance professionnelle. Le compte d’exploitation publié aujourd’hui montre que le besoin de réforme reste considérable dans le deuxième pilier. Ces dernières semaines ont tout particulièrement mis en évidence l’importance d’une solution de prévoyance sûre, que seuls quelques assureurs suisses proposent encore sous la forme d’une assurance complète.
27.05.2020
media-releases-fallback-image-01.jpg
Avec un volume de primes se montant à CHF 2 663,0 millions dans l'activité prévoyance professionnelle en 2019, Helvetia Assurances a enregistré une croissance de 2% par rapport à l’année précédente (primes 2018: CHF 2 623,5 millions). Les primes périodiques ont augmenté de 2,5% pour s'établir à CHF 1 301,0 millions, tandis que les primes uniques ont augmenté de 0,6% pour atteindre CHF 1 362,0 millions. Les solutions semi-autonomes ont contribué pour une large part à cette croissance.
 
Participation aux excédents plus élevée
Dans les affaires soumises au taux minimum, Helvetia a versé CHF 654,2 millions de prestations aux assurés, ce qui a permis de faire passer le taux de versement de 90,5% en 2018 à 92,2% l’an passé. Une partie de ce montant a été affectée au renforcement des réserves.
 
Ainsi, Helvetia poursuit sur la voie qu’elle s’est fixée dans sa politique de gestion des excédents, en privilégiant la continuité et la stabilité. Dans les affaires soumises au taux minimum, les avoirs de la LPP obligatoire étaient soumis au taux d’intérêt minimum de 1%. Les avoirs surobligatoires ont été crédités de 1%. Outre l’excédent d’intérêts pour les avoirs de vieillesse surobligatoires, un excédent de risque a également été octroyé.
 
Baisse des frais d’exploitation
Les frais d’exploitation par assuré actif ont été réduits de 8%, à CHF 438 (2018: CHF 477).  De manière générale, les frais d’exploitation ont baissé de CHF -2,3 millions, soit -2% pour atteindre CHF 101,1 millions. La performance nette calculée sur la base de la valeur de marché a été de +5,17%, ce qui est satisfaisant. Outre l’évolution très positive sur le marché des actions, la poursuite de la baisse des taux et son corollaire, la hausse des cours des obligations, ont contribué à cette amélioration par rapport à 2018.
 
Le nombre de contrats collectifs a augmenté de 3% pour atteindre 18 019 (2018: 17 498). Le nombre d’assurés a augmenté de 5% pour atteindre 247 411 (2018: 234 599). Compte tenu des conditions-cadres irréalistes avec un taux de conversion beaucoup trop élevé dans l’assurance obligatoire LPP, Helvetia continue de mener une politique de souscription restrictive.
 
Augmentation de la redistribution étrangère à la logique du système
Ces conditions-cadres continuent à contraindre tous les prestataires à un degré élevé de redistribution des assurés actifs aux bénéficiaires de rentes, ce qui ne correspond pas à la logique du système. L’année dernière, près de CHF 185 millions ont dû être redistribués, comme le montrent les calculs sur le portefeuille d’Helvetia. Ce chiffre est donc supérieur à celui de l’année précédente (2018: CHF 166 millions). Afin de stabiliser cette redistribution malgré le départ imminent à la retraite des baby-boomers et de continuer à offrir une gamme exhaustive de solutions comprenant l’assurance complète et les fondations collectives semi-autonomes, Helvetia a utilisé sa propre marge de manœuvre et a introduit un nouveau tarif pour les affaires vie collective suisses au début de l’année. Les éléments importants du nouveau tarif sont la réduction progressive du taux de conversion avec principe d’imputation et l’augmentation sélective des primes. Le nouveau tarif a un impact positif sur le ratio SST d’Helvetia. Dans le même temps, et en raison de ce nouveau tarif, Helvetia s’attend à une baisse de plus de 10% des primes dans les affaires LPP.
 
La pandémie de COVID-19 accentue encore le besoin de réforme du deuxième pilier
Les mesures mises en œuvre par Helvetia ne changent rien au fait qu’une réforme de la prévoyance professionnelle est urgente et impérative, comme l’explique Hedwig Ulmer, responsable Actuariat Vie Suisse et, à partir de juillet, responsable Prévoyance professionnelle et membre du Comité de direction suisse: «Les conditions-cadres du deuxième pilier, telles que le taux de conversion et le taux d’intérêt minimum, doivent être adaptées à l’évolution démographique et aux taux d’intérêt extrêmement bas. Ce n’est que de cette manière que la crise systémique du deuxième pilier pourra être surmontée.» Donald Desax, responsable Prévoyance professionnelle et membre du Comité de direction suisse, ajoute: «Les assureurs vie tels qu’Helvetia assument les risques d’investissement sur le marché des capitaux pour les PME dans le cadre du deuxième pilier. La valeur de ces garanties a été démontrée au cours des derniers mois. Pour que les PME puissent continuer à bénéficier d’un pack zéro souci sous la forme d’une solution d’assurance complète, il faut que le Conseil fédéral propose une réforme capable de recueillir la majorité.»
 
 
Le compte d’exploitation 2019 de la prévoyance professionnelle d’Helvetia Suisse peut être consulté sur www.helvetia.ch/chiffres-faits-lpp.
 
 
Le communiqué de presse est disponible sur le site www.helvetia.ch/media.

Informations de contact
Analystes
Susanne Tengler
Responsable Investor Relations
 
Téléphone: +41 58 280 57 79
investor.relations@helvetia.ch
Médias
Jonas Grossniklaus
Senior Manager Corporate Communications & PR
 
Téléphone: +41 58 280 50 33
media.relations@helvetia.ch
Downloads & Links
Recommander cette page