Les cookies et les cookies tiers sont activés sur cette page afin de vous offrir le meilleur service possible et de vous fournir des informations et des offres. En utilisant les pages Internet de Helvetia, vous acceptez et consentez le traitement de données par Helvetia. Pour plus d'informations - y compris comment désactiver les cookies - voir la politique en matière de protection des données.

Je suis intéressé par
?
La recherche n'est pas disponible pour le moment. Veuillez réessayer ultérieurement.
N’hésitez pas à nous contacter. Au formulaire de contact










Nos futurs modes de travail: Helvetia définit de nouvelles formes de travail

A l’avenir, Helvetia se concentrera sur les formes de travail flexibles et continuera à les promouvoir. L’expérience de ces derniers mois a apporté des avantages, tant pour le personnel que pour l’entreprise. Dans le même temps, les formes de contact virtuel supplémentaires ont été bien accueillies par les clients. Avec l’introduction systématique du FlexOffice, Helvetia permet désormais de travailler depuis un bureau mobile ou à domicile, indépendamment du lieu et de l’heure. Notre ambition est claire: au moins 30% du temps de travail doit être effectué de manière flexible depuis le domicile ou en déplacement.
25.06.2020
media-releases-fallback-image-sg-1.jpg

Depuis que le Conseil fédéral a déclaré la situation extraordinaire au mois de mars, Helvetia est passée aux formes de travail flexibles d’une façon particulièrement systématique. Pendant quelques mois, jusqu’à 90% du personnel était en télétravail. Il s’est alors avéré que les méthodes de travail flexibles ont des effets positifs à différents niveaux. Les collaborateurs apprécient ces modèles de travail, comme l’ont montré les sondages. Chez les clients, les nouvelles formes de contact passant par les canaux numériques et le conseil en ligne se sont rapidement implantées et les processus opérationnels conservent toute leur efficacité.  

Les formes de travail flexibles: une partie de la culture Helvetia

Les expériences positives de ces derniers mois dans le domaine du travail flexible vont également modeler le quotidien professionnel futur chez Helvetia. «Notre vie active a connu des changements fondamentaux. Ce que de nombreux collaborateurs considéraient auparavant avec scepticisme est devenu du jour au lendemain une nouvelle routine quotidienne», affirme Martin Jara, CEO d’Helvetia Suisse.

Le Comité de direction Suisse et la direction du groupe d’Helvetia ont décidé que tous les collaborateurs de Suisse travailleront en télétravail dans le cadre du FlexOffice à hauteur d’au moins 30% en moyenne et que ce dernier doit être ancré dans la culture de l’entreprise. FlexOffice, le terme utilisé pour désigner la nouvelle flexibilité chez Helvetia, signifie de travailler via un bureau mobile ou à domicile, indépendamment du lieu et de l’heure. A cette fin, la compagnie d’assurances élabore des conditions-cadres telles que le respect des horaires de service normaux ou la programmation des interactions d’équipe. 

«Nous sommes ravis de constater que nos managers et collaborateurs ont maîtrisé les grands changements de ces derniers mois et qu’ils ont bien géré la nouvelle situation. Il était important pour nous d’élaborer rapidement une position claire. Outre la vision de l’entreprise, une attitude claire et personnelle de la part des collaborateurs est également essentielle. Les deux côtés doivent faire preuve de flexibilité et d’ouverture au changement», explique Martin Jara. 

Flexibilité et responsabilité personnelle

Pour Hamiyet Dogan, responsable des ressources humaines en Suisse, la flexibilité de l’employeur et du personnel mène également à une situation qui profite à tous. Pendant que les collaborateurs peuvent travailler sur leur lieu de travail, depuis leur domicile ou en déplacement, en fonction du contenu de leur travail, de leur situation personnelle et de la constellation de l’équipe, Helvetia peut compter sur des personnes motivées et autonomes qui peuvent réagir avec souplesse aux besoins de l’entreprise et adapter leur modèle de travail aux exigences actuelles. 

«On n’a pas besoin d’être constamment sur place pour travailler ensemble», explique Hamiyet Dogan. «Il faut en revanche des objectifs clairs, des mécanismes de gestion rigoureux et des formes de collaborations au sein de l’équipe qui soient adaptées à la situation.»

 
Le communiqué de presse est disponible sur le site www.helvetia.ch/media.

Informations de contact
Médias
Dominik Chiavi
Manager Corporate Communications & PR
 
Téléphone: +41 58 280 50 33
media.relations@helvetia.ch
Downloads & Links
Recommander cette page