Votre navigateur n'est pas à jour

Vous utilisez Microsoft Internet Explorer. Pour utiliser ce site web sans problème d'affichage, nous vous recommandons d'installer un nouveau navigateur (par exemple Google Chrome, Mozilla Firefox, Apple Safari ou Microsoft Edge).

Je suis intéressé par
?
La recherche n'est pas disponible pour le moment. Veuillez réessayer ultérieurement.
N’hésitez pas à nous contacter. Au formulaire de contact





Helvetia enregistre une croissance dans le domaine non-vie et présente un bilan solide – les retombées du COVID-19 et les effets exceptionnels grèvent le résultat semestriel

En juin dernier, Helvetia a fait le point sur les effets du COVID-19. Les déclarations d’alors restent applicables. Malgré le COVID-19, le portefeuille non-vie se distingue par sa résistance ainsi que par une croissance et un ratio combiné sous-jacents très favorables. De plus, Helvetia enregistre un amortissement unique lié à la réorientation d’un projet visant le renouvellement de l’infrastructure système. Cet effet exceptionnel de près de CHF 40 millions avant impôts entraînera une perte semestrielle d’environ CHF 20 millions.
25.08.2020
media-releases-fallback-image-sg-1.jpg
Herzog & de Meuron Basel Ltd. / Helvetia Versicherungen / Erweiterungsbau West St. Gallen / Extension of Head Office, West Wing, St. Gallen, Switzerland
Comme communiqué début juin, les retombées du COVID-19 influencent le résultat des placements et le résultat dans les affaires non-vie d’Helvetia. L’ordre de grandeur alors communiqué reste applicable. Pour le résultat des placements, Helvetia s’attend à un impact négatif sur le résultat du groupe se chiffrant à quelques centaines de millions de francs avant impôts (nettes, après participation aux excédents dans les affaires vie). Étant donné qu’Helvetia classe une part significative du portefeuille d’actions comme «à des fins de négoce», les bénéfices et les pertes sont directement imputés au compte de résultats. Afin d’éviter d’autres pertes, Helvetia a adapté sa stratégie de couverture au moment des fortes pertes sur les marchés des actions, pour renforcer ses positions en futures et réduire sa part d’options. Outre la protection efficace contre d’autres baisses des marchés, cette stratégie de couverture a eu pour conséquence de limiter la participation possible d’Helvetia à la reprise qui s’est ensuivie.
 
Les affaires non-vie s’avèrent résistantes, malgré le COVID-19
Malgré les effets du COVID-19, les affaires non-vie se montrent robustes et présentent un ratio combiné nettement inférieur à 100% au premier semestre. Tous les pays ont opéré de manière rentable. Au total, comme annoncé, les conséquences de la pandémie entraîneront en termes d’affaires non-vie une charge de sinistres nette se chiffrant à plusieurs dizaines de millions de francs (avant impôts). Les versements d’indemnisations suite au COVID-19 enregistrés par Helvetia sont principalement liés aux couvertures d’interruption d’exploitation et à l’assurance voyage et assistance, notamment en Suisse. Les chiffres des pertes incluent l’arrangement à l’amiable proposé en mai par Helvetia pour les entreprises de restauration suisses qui possèdent une assurance épidémie excluant les pandémies. Cet arrangement à l’amiable a été très bien accueilli. Jusqu’à présent, plus de 95% des entreprises touchées l’ont accepté. Le succès de la mise en œuvre de l’arrangement à l’amiable sécurise les clients et Helvetia.
 
Un effet exceptionnel négatif unique pèse également sur le résultat semestriel
Le résultat semestriel est par ailleurs grevé par la réorientation d’un projet dans le domaine vie suisse, entraînant un amortissement unique d’environ CHF 40 millions avant impôts. Dans le cadre du projet de numérisation, Helvetia a revu fondamentalement l’orientation de son propre portefeuille de projets. Dans ce contexte, il a été décidé de mettre fin à un programme de développement pluriannuel de renouvellement complet des systèmes de back-end non-vie, et de se concentrer de manière encore plus systématique sur la numérisation dans les contacts clients et partenaires. Cette mesure devrait contribuer aux besoins d’interaction numérique dans l’activité d’assurance qui se sont fait de nouveau nettement plus ressentir ces derniers mois. En outre, la poursuite de la standardisation devrait permettre d’accroître davantage l’efficacité des processus dans le cœur de métier. Dans le contexte de cet effet exceptionnel et des retombées du COVID-19 sur le résultat des placements et les affaires non-vie, Helvetia enregistre trois effets majeurs et, sous cette forme, exceptionnels, qui entraîneront une perte semestrielle d’environ CHF 20 millions. Sans l’effet exceptionnel, Helvetia afficherait néanmoins un bénéfice au premier semestre, malgré les répercussions du COVID-19.
 
Croissance dans les affaires non-vie, malgré le COVID-19
Le volume d’affaires a évolué, malgré le COVID-19 et les restrictions connexes pour l’entreprise. Les affaires non-vie ont par exemple enregistré une nette croissance à laquelle ont notamment contribué, outre la Suisse, les segments Specialty Markets et Europe. Au sein des affaires collectives vie suisses, l’introduction d’un nouveau tarif mène, comme annoncé, à une baisse des primes escomptée de l’ordre d’un pourcentage à deux chiffres, raison pour laquelle le volume d’affaires de l’ensemble des affaires vie enregistrera un recul en comparaison annuelle. Il convient de souligner que la diversification d’Helvetia avec le segment Europe comme deuxième pilier et un rapport équilibré entre les affaires vie et non-vie a porté ses fruits tant au niveau du résultat que du développement du volume d’affaires.
 
La solvabilité et l’assise financière restent solides
La capitalisation d’Helvetia reste solide. Ainsi le taux SST se situait-il fin juin, selon les estimations, toujours dans la fourchette stratégique de 180 à 240%.
 
Helvetia publiera son résultat semestriel, consolidation du bilan de Caser comprise, ce 15 septembre 2020.
 
 
Remarques
  • Pour les professionnels des médias, une téléconférence en allemand aura lieu aujourd’hui à 9h00 (HEC). Il sera possible d’y participer en composant les numéros suivants à partir de 8h45:
    Suisse / Europe: +41 (0) 58 310 50 00
    Grande-Bretagne: +44 (0) 207 107 06 13
    États-Unis: +1 (1) 631 570 56 13
  • Pour les analystes, une téléconférence en anglais se tiendra à 10h00 (HEC). Il sera possible d’y participer en composant les numéros suivants à partir de 9h45:
    Suisse / Europe: +41 (0) 58 310 50 00
    Grande-Bretagne: +44 (0) 207 107 06 13
    ​États-Unis: +1 (1) 631 570 56 13
  • Vous trouverez ce communiqué de presse également à l’adresse www.helvetia.ch/media.

Informations de contact
Analystes
Susanne Tengler
Responsable Investor Relations
 
Téléphone: +41 58 280 57 79
investor.relations@helvetia.ch
Médias
Jonas Grossniklaus
Senior Manager Corporate Communications & PR
 
Téléphone: +41 58 280 50 33
media.relations@helvetia.ch
Downloads & Links
Recommander cette page