Votre navigateur n'est pas à jour

Vous utilisez Microsoft Internet Explorer. Pour utiliser ce site web sans problème d'affichage, nous vous recommandons d'installer un nouveau navigateur (par exemple Google Chrome, Mozilla Firefox, Apple Safari ou Microsoft Edge).

Je suis intéressé par
?
La recherche n'est pas disponible pour le moment. Veuillez réessayer ultérieurement.
N’hésitez pas à nous contacter. Au formulaire de contact





Mise en œuvre de la stratégie en bonne voie et capitalisation toujours solide

15.09.2020
Helvetia Résultat Semestriel 2020 - Interview avec CEO Philipp Gmür
  • Le premier semestre 2020 a été marqué par les répercussions de la COVID-19. Dans un contexte difficile, la stabilité du modèle commercial et la capitalisation solide d’Helvetia ont fait leurs preuves.
  • En dépit des conséquences de la COVID-19, la mise en œuvre de la stratégie helvetia 20.20 suit son cours et Helvetia est bien positionnée pour atteindre les objectifs stratégiques: fin juin 2020, Helvetia a finalisé avec succès le rachat de l’assureur espagnol Caser ainsi que le financement de cette transaction. L’évolution de Caser a été positive.
  • Grâce au lancement du premier fonds immobilier par Helvetia Asset Management, Helvetia a pu s’ouvrir une nouvelle source de revenus.
  • Malgré la pandémie, le volume d’affaires dans les affaires non-vie a gagné 9,0% en monnaie d’origine, ce qui s’est traduit par une croissance réjouissante des primes, principalement sous l’impulsion des Specialty Markets et de l’assurance choses en Suisse et en Europe.
  • Dans les affaires vie, les produits liés à des placements ont connu une évolution très positive, avec une hausse corrigée des effets de change de 26,8%. Le volume d’affaires total a toutefois reculé conformément aux attentes en raison de l’introduction d’un nouveau tarif dans le secteur Vie collective suisse pour s’établir à CHF 5 657,0 millions, ce qui correspond à -3,2% en monnaie d’origine.
  • Dans les affaires non-vie, le ratio combiné net s’est établi à 95,9%. Ce bon niveau atteint malgré les effets de la COVID-19 témoigne de la résistance et de la qualité du portefeuille.
  • Les affaires vie se sont également révélées robustes: avec 2,8%, la marge sur les nouvelles affaires a clairement dépassé l’objectif stratégique.
  • Le résultat a été grevé par une performance nettement plus faible des placements financiers due à l’effondrement des marchés actions et des sinistres suit à la COVID-19. Un effet négatif exceptionnel suite à la réorientation d’un projet visant le renouvellement de l’infrastructure des systèmes informatiques pour le marché Suisse a par ailleurs été enregistré. Le résultat IFRS après impôts s’est établi à CHF -16,9 millions au premier semestre 2020.
  • Helvetia a parfaitement maîtrisé la réorganisation de l’entreprise exigée par les mesures destinées à endiguer la COVID-19 et a pu garantir à tout moment son activité et le suivi de sa clientèle.

«Malgré les retombées de la COVID-19, les activités opérationnelles d’Helvetia s'avèrent robustes et résistantes, ceci notamment grâce à notre diversification géographique. En dépit d’effets extraordinaires uniques grevant le résultat, nous sommes confiants et pensons réaliser les objectifs fixés par helvetia 20.20», déclare Philipp Gmür, CEO du groupe Helvetia.
 
Rachat de Caser: un jalon pour Helvetia
Un jalon a été posé avec l’acquisition, annoncée en janvier, d’une participation majoritaire dans l’assureur espagnol Caser. Helvetia renforce ainsi son cœur de métier, ce qui est un objectif majeur de sa stratégie. Le rachat a été conclu fin juin 2020. Caser permet de renforcer les activités européennes en tant que deuxième pilier du Groupe et d’augmenter l’importance du domaine attractif des affaires non-vie. De plus, Helvetia accède ainsi à de nouveaux canaux de distribution précieux dans le domaine de la distribution bancaire. Par rapport à l’exercice précédent, Caser a pu continuer à se développer dans le secteur des affaires non-vie ainsi que des primes de risque dans les affaires vie au premier semestre 2020 malgré un contexte difficile. Son taux de croissance est d’ailleurs supérieur à ceux du marché. Le résultat technique a lui aussi enregistré une croissance réjouissante dans les affaires vie et non-vie et le ratio combiné s’est amélioré. L’acquisition se répercute dans le cadre de la clôture des comptes semestrielle uniquement sur le bilan mais pas encore sur le compte de résultat. Il est réjouissant de constater que la consolidation n’a engendré qu’un goodwill minimal d’environ CHF 2 millions.
 
De nouveaux modèles d’affaires pour diversifier les flux de revenus: Helvetia Asset Management génère des revenus de commissions stables
Un autre axe important de la période stratégique actuelle réside dans la recherche de nouveaux modèles d’affaires. À cet égard, Helvetia a franchi une étape majeure avec le lancement de ses propres offres dans le domaine du groupe de la gestion d’actifs. Ainsi, Helvetia Asset Management a créé en juin un premier fonds immobilier. L’émission initiale a suscité un vif intérêt et généré un produit de CHF 450 millions. Avec le lancement de ce fonds immobilier, Helvetia élargit l’offre de produits et s’ouvre de nouvelles sources de revenus sous la forme de commissions stables.
 
Assise financière et solvabilité toujours solides
L’assise financière d’Helvetia demeure solide. Le ratio SST était de 235% au 1er janvier 2020. Conformément aux estimations, ce ratio s’inscrivait fin juin, donc après l’acquisition de Caser et son financement, dans l’objectif stratégique de 180% à 240%. En raison de l’acquisition de Caser, les capitaux propres ont augmenté, passant de CHF 5 834,1 millions fin 2019 à CHF 6 237,2 millions. Le rendement annualisé des capitaux propres s’est inscrit à -1,0% (1er semestre 2019: 10,3%).
 
Un résultat semestriel grevé par trois effets extraordinaires
Les conséquences de la COVID-19 ont laissé des traces visibles sur le résultat IFRS après impôts, qui s’est établi à CHF -16,9 millions pour le premier semestre (1er semestre 2019: CHF 289,7 millions). Comme indiqué fin-août, la pandémie a provoqué de fortes turbulences sur les marchés financiers, ce qui a considérablement affaibli les résultats des placements dans les affaires vie et non-vie. D'autre part, les conséquences de la COVID-19 se sont répercutées sur le résultat technique dans les affaires non-vie. Pour le reste, un effet extraordinaire a été enregistré, à savoir un amortissement unique de CHF 40,2 millions (avant impôts) suite à la réorientation d’un projet visant le renouvellement de l’infrastructure des systèmes informatiques pour les affaires non-vie Suisse. Par rapport à l’exercice précédent, on note également la disparition d’un effet fiscal positif exceptionnel en Suisse.
 
Les conséquences de la COVID-19, notamment le résultat des placements, ont eu un impact sur le résultat des affaires non-vie et vie: au premier semestre, le résultat IFRS après impôts dans le secteur d’activité non-vie s’est établi à CHF –0,5 million (1er semestre 2019: CHF 198,6 millions) et le résultat IFRS dans le secteur vie à CHF 22,9 millions (1er semestre 2019: CHF 108,9 millions).
 
Non-vie: le portefeuille s'avère robuste
Dans les affaires non-vie, le ratio combiné net au niveau du groupe s’est inscrit à un bon niveau, à 95,9%, malgré les sinistres élevés liés à la COVID-19 (1er semestre 2019: 92,5%). La charge de sinistres nette due à la COVID-19, qui résulte des prétentions régulières des assurés ainsi que des arrangements à l’amiable proposés par Helvetia – notamment dans le cadre de l’assurance épidémie suisse – s’est élevée à CHF 89,4 millions (avant impôts) et a principalement concerné les activités suisses. Les sinistres découlant de la pandémie ont influencé le ratio combiné de 4,4 points de pourcentage. Sans ces charges, le ratio a largement atteint l’objectif stratégique, ce qui témoigne de la bonne qualité du portefeuille. Le ratio combiné du segment Europe a connu une nouvelle amélioration. Il a baissé au premier semestre 2020, passant à 91,2% (1er semestre 2019: 94,5%) grâce à une faible exposition aux sinistres COVID-19 et à une baisse de la fréquence de sinistres pendant les périodes de confinement.
 
La marge sur les nouvelles affaires dépasse clairement l’objectif stratégique
Dans les affaires vie, la marge sur les nouvelles affaires s’est établie à 2,8% (1er semestre 2019: 3,1%) et dépasse ainsi clairement les objectifs de la stratégie helvetia 20.20, le meilleur choix des produits et les mesures tarifaires s’avérant payants. Le principal impact négatif est dû aux faibles taux d'intérêt.
 
Une croissance réjouissante pour les affaires non-vie et les produits liés à des placements en Europe
Pour ce qui est du développement du volume d’affaires, il s’avère que la diversification visée par Helvetia avec le segment Europe comme deuxième pilier et un rapport équilibré entre les affaires vie et non-vie a également porté ses fruits. Avec une hausse de 9,0% en monnaie d’origine, les affaires non-vie ont constitué – malgré l’environnement de marché difficile dû à la pandémie – un solide moteur de croissance. Helvetia a surtout pu croître de façon significative sur le segment Specialty Markets (+33,0% en monnaie d’origine) en raison d’effets positifs en termes de prix et de volume. Malgré la COVID-19, les affaires non-vie en Suisse (+1,3% en monnaie d’origine) et en Europe (+1,8% en monnaie d’origine) ont également affiché des taux de croissance stables, principalement dans le domaine de l’assurance choses.
 
Dans les affaires vie, la forte évolution du volume d’affaires avec des produits liés à des placements préservant le capital dans les affaires vie individuelles se démarque sur tous les marchés nationaux du segment Europe (+26,8% en monnaie d’origine). Conformément aux attentes, le volume total dans le domaine vie a reculé de 14,5% en monnaie d’origine, en raison de l’introduction début 2020 d’un nouveau tarif dans les affaires collectives vie suisses. Avec cette décision stratégique, Helvetia a renforcé la rentabilité future des affaires vie collectives. Compte tenu de cet effet, le volume d’affaires total s’est établi à CHF 5 657,0 millions au 1er semestre 2020 (1er semestre 2019: CHF 5 965,7 millions). En données corrigées des effets de change, cela représente une baisse de 3,2% (5,2% en CHF).
 
Le résultat des placements a été marqué par la volatilité des marchés financiers
Les revenus courants des placements à hauteur de CHF 457,3 millions ont été inférieurs à ceux de l’exercice précédent (CHF 511,4 millions) en raison d’une baisse des dividendes et des intérêts perçus. Le rendement direct annualisé a reculé de 2,1% au cours de la même période de l’exercice précédent à 1,9%. Le résultat des placements ayant une incidence sur le résultat s’est établi à CHF 92,4 millions. Helvetia a ainsi réalisé un rendement ayant une incidence sur le résultat de 0,2% pour une performance totale de 0,2% (chiffres non annualisés).
 
Vaste soutien aux clients pendant la pandémie
Pendant la pandémie, Helvetia a soutenu ses clients non seulement en leur versant des indemnisations, mais aussi par exemple en interrompant l’envoi de lettres de rappel et de mise en demeure pendant le confinement, en accordant des exonérations de loyers aux petites entreprises et aux travailleurs indépendants ou en offrant une assistance en cas de blocage du transport des marchandises. Afin de contrer le manque de postes d’apprentissage qui s’ébauche en Suisse, Helvetia a par ailleurs créé cet été dix postes d’apprentissage supplémentaires.
 
Confinement bien géré et débuts réussis dans la nouvelle normalité
Le premier semestre 2020 a été marqué par les mesures prises pour endiguer la pandémie de coronavirus, notamment au niveau de la collaboration au sein d’Helvetia. L’ensemble du groupe s’est parfaitement adapté à la nouvelle situation. Ainsi, le suivi de la clientèle et la continuité des opérations ont pu être garantis à tout moment. Jusqu’à 90% des collaborateurs ont travaillé depuis leur domicile pendant plusieurs mois. Compte tenu des expériences positives des derniers mois, FlexOffice sera ancré dans la culture de l’entreprise pour les collaborateurs. FlexOffice permet de travailler depuis un bureau mobile ou à domicile, indépendamment du lieu et de l’heure. «Nous souhaitons offrir à nos collaborateurs le plus de flexibilité possible, même dans la nouvelle normalité. Les derniers mois ont prouvé que cette forme de travail n’entrave en rien nos performances, grâce à nos collaborateurs motivés et responsables», explique Philipp Gmür.
 
Roland Bentele, nouveau membre de la direction du groupe
Au 1er octobre 2020, Roland Bentele, Responsable du Corporate Center, deviendra membre de la direction du groupe Helvetia. Roland Bentele a rejoint Helvetia en 2014, en qualité de responsable HR International. Il dirige le Corporate Center depuis mi-2019 et était jusqu’à présent, à ce titre, membre de la direction élargie du groupe.
 
Principaux chiffres-clés
Key Figures
 

 
Remarques
  • Une conférence de presse en langue allemande aura lieu aujourd’hui à 9 h. Elle sera suivie, à 11 h, d’une conférence des analystes assortie d’une téléconférence en anglais. Pour participer à la conférence des analystes, composer les numéros suivants: +41 (0) 58 310 50 00 (Europe), +44 (0) 207 107 06 13 (Royaume-Uni), +1 (1) 631 570 56 13 (États-Unis).
  • La téléconférence (en anglais) pourra être suivie sur le site Internet www.helvetia.com (audio). Un enregistrement sera disponible à partir de 16 h 30 environ sur le site www.helvetia.com.
  • La lettre aux actionnaires, le rapport du premier semestre et le jeu de transparents utilisé lors de la conférence de presse et de la conférence des analystes sont disponibles dès à présent (en allemand) sur Internet, sous www.helvetia.com/half-year-results.

Informations de contact
Analystes
Susanne Tengler
Responsable Investor Relations
 
Téléphone: +41 58 280 57 79
investor.relations@helvetia.ch
Médias
Jonas Grossniklaus
Senior Manager Corporate Communications & PR
 
Téléphone: +41 58 280 50 33
media.relations@helvetia.ch
Downloads & Links
Recommander cette page