Votre navigateur n'est pas à jour

Vous utilisez Microsoft Internet Explorer. Pour utiliser ce site web sans problème d'affichage, nous vous recommandons d'installer un nouveau navigateur (par exemple Google Chrome, Mozilla Firefox, Apple Safari ou Microsoft Edge).

Je suis intéressé par
?
La recherche n'est pas disponible pour le moment. Veuillez réessayer ultérieurement.
N’hésitez pas à nous contacter. Au formulaire de contact

Helvetia enregistre un solide résultat dans la prévoyance professionnelle – le besoin de réforme de la LPP reste fort

Helvetia Assurances a enregistré un solide résultat dans le domaine de la prévoyance professionnelle. Ce résultat est marqué par les mesures qu’Helvetia a mises en œuvre début 2020 pour réduire la redistribution étrangère à la logique du système qui profite aux bénéficiaires de rente au détriment des assurés actifs. Bien qu’Helvetia ait ainsi utilisé sa propre marge de manœuvre, une réforme de la loi fédérale sur la prévoyance professionnelle vieillesse, survivants et invalidité (LPP) reste urgente et impérative.
25.05.2021
stories_media-releases-fallback-image-08.jpg
L’année dernière, Helvetia Assurances a enregistré un volume de primes de CHF 2 068,2 millions dans le domaine de la prévoyance professionnelle, soit un recul de 22% par rapport à 2019 (primes 2019: CHF 2 663 millions). Ce recul s’explique par l’introduction du tarif Vie collective début 2020. «L’introduction du nouveau tarif Vie collective a été une décision stratégique grâce à laquelle nous avons utilisé notre marge de manœuvre pour réduire la redistribution étrangère à la logique du système dans le cadre du deuxième pilier. Dans le même temps, nous avons renforcé la rentabilité du secteur Vie collective suisse», explique Hedwig Ulmer, responsable Prévoyance et membre du Comité de direction suisse d’Helvetia. Une décision dont profitent également nos clients. Les primes périodiques ont diminué de 16% pour atteindre CHF 1 091,5 millions. Les primes uniques ont également connu un recul de 28%, passant à CHF 976,7 millions.
 
Continuité et stabilité pour la participation aux excédents
En 2020, Helvetia a affecté CHF 426,6 millions au profit des assurés dans les affaires rattachées à la quote-part minimum. Cela représente un taux de versement de 90,6% (2019: 92,2%). Une partie de ce montant a été affectée au renforcement des réserves.
 
Au cours des dernières années, Helvetia a privilégié la continuité et la stabilité dans sa politique de gestion des excédents. Cette politique rigoureuse, associée au bon résultat d’exploitation de 2020, permet une participation adéquate aux excédents. Dans les affaires rattachées à la quote-part minimum, les avoirs de la LPP obligatoire étaient soumis au taux d’intérêt minimum de 1%. Les avoirs surobligatoires ont été crédités de 0,75%. Outre l’excédent d’intérêts pour les avoirs de vieillesse surobligatoires, un excédent de risque a également été octroyé.
 
Nouvelle baisse des frais d’exploitation
Comme en 2019, les frais d’exploitation ont aussi globalement baissé en 2020, à savoir de CHF 3,3 millions ou 3% pour atteindre CHF 97,9 millions. Les frais d'exploitation par assuré actif se situent au niveau de 2018. Mais en en raison de la diminution du portefeuille, ils ont augmenté de 9% par rapport à l'exercice précédent, se montant ainsi à CHF 477 (2019: CHF 438).
 
La performance nette calculée sur la base de la valeur de marché s’élevait à 2,05% en 2020. Après la chute massive des cours en mars, les prix du marché étaient repartis à la hausse et affichaient des valeurs nettement positives à la fin de l’année. Grâce aux mesures de soutien des banques centrales, la situation sur le marché s’est apaisée rapidement, les cours des actions se sont redressés et les primes de risque sur les emprunts sont redescendues, offrant des gains de cours aux emprunts.
 
Le nombre de contrats collectifs a diminué de 4% pour atteindre 17 286 (2019: 18 019). Le nombre d’assurés a quant à lui perdu 10% et se monte à 222 436 (2019: 247 411).
 
Niveau élevé de réduction de la redistribution étrangère à la logique du système
Les prescriptions légales du deuxième pilier continuent à contraindre tous les prestataires à un degré élevé de redistribution étrangère à la logique du système qui profite aux bénéficiaires de rente au détriment des assurés actifs Avec l’introduction du nouveau tarif Vie collective début 2020, Helvetia a utilisé sa propre marge de manœuvre et mis en œuvre diverses mesures pour réduire cette redistribution. La réduction progressive du taux de conversion avec principe d’imputation et l’augmentation sélective des primes font partie des principaux éléments du nouveau tarif. Le nouveau tarif a un impact positif sur le ratio SST d’Helvetia. Grâce à ce nouveau tarif, Helvetia a réussi à réduire la redistribution au sein de son propre portefeuille. Avec un total de CHF 119 millions, celle-ci se maintient toutefois à un niveau élevé (2019: CHF 185 millions).
 
Ce niveau élevé persistant de la répartition souligne qu’une réforme de la prévoyance professionnelle reste urgente et impérative. Anja Göing-Jaeschke, responsable du département actuariel Vie Suisse d’Helvetia, explique: «Les conditions-cadres du deuxième pilier, telles que le taux de conversion et le taux d’intérêt minimum, ne reflètent pas l’évolution démographique et les taux d’intérêt extrêmement bas. Seule une adaptation de ces conditions-cadres permettra de surmonter la crise systémique du deuxième pilier.» Hedwig Ulmer ajoute: «Avec une première baisse du taux de conversion atteignant 6,0%, le motif essentiel d’une réforme de la LPP est sur la table depuis des années. Il appartient désormais à la sphère politique d’intégrer aussi vite que possible une proposition de réforme susceptible d’obtenir la majorité.»
 
 
Le compte d’exploitation 2020 de la prévoyance professionnelle d’Helvetia Suisse peut être consulté sur www.helvetia.ch/chiffres-faits-lpp.
 
 
Le communiqué de presse est disponible sur le site www.helvetia.ch/media.

Informations de contact
Analystes
Susanne Tengler
Responsable Investor Relations
 
Téléphone: +41 58 280 57 79
investor.relations@helvetia.ch
Médias
Jonas Grossniklaus
Responsable Media Relations
 
Téléphone: +41 58 280 50 33
media.relations@helvetia.ch