Votre navigateur n'est pas à jour

Vous utilisez Microsoft Internet Explorer. Pour utiliser ce site web sans problème d'affichage, nous vous recommandons d'installer un nouveau navigateur (par exemple Google Chrome, Mozilla Firefox, Apple Safari ou Microsoft Edge).

Je suis intéressé par
?
La recherche n'est pas disponible pour le moment. Veuillez réessayer ultérieurement.
N’hésitez pas à nous contacter. Au formulaire de contact

Helvetia soutient la plantation en forêts protectrices dans le Jura

Environ 30% des forêts du Jura – soit un total d’environ 11 000 hectares – protègent les zones habitées et les infrastructures contre les dangers naturels. 1 800 hectares de ces forêts sont désignés comme forêts protectrices prioritaires. Dans le cadre de son engagement pour la forêt protectrice, Helvetia soutient pour la deuxième fois la plantation d’espèces d’arbres adaptées au climat dans le Jura avec 10 000 arbres.
18.06.2021
photo_1.jpg
Les forêts protectrices sont souvent situées dans des zones difficiles d’accès et ont souvent été négligées dans le passé. Elles sont affectées par la sécheresse croissante et les phénomènes météorologiques extrêmes. Depuis plusieurs années, des travaux sylvicoles sont réalisés dans le but d’améliorer leur effet protecteur. Le rajeunissement naturel y est favorisé mais à certains endroits, des plantations complémentaires sont nécessaires. L’objectif est d’accélérer le reboisement et d’améliorer la fonction de protection.
 
Les arbres résistants aux aléas climatiques sont garants d’un effet protecteur et d’une biodiversité durable
Afin de tenir compte des conditions climatiques actuelles, la plantation vise à diversifier les espèces d’arbres. Cette diversité doit conduire à des peuplements d’arbres plus résistants à la sécheresse et face à des ravageurs tels que le bostryche. «La plantation d’arbres résistants nous aide à adapter les peuplements forestiers au réchauffement climatique et à diversifier les essences. Ce type de mesures est de nature à favoriser la biodiversité, la santé des forêts et donc la fonction de protection contre les dangers naturels.» explique David Eray, ministre de l’environnement du Canton du Jura, pour expliquer les travaux prévus. Dans le cadre de son engagement en faveur de la forêt protectrice, Helvetia soutient le projet de reboisement du Jura en faisant don de 10 000 arbres.
 
Le deuxième engagement pour la forêt protectrice dans le Jura
En 2013, Helvetia avait déjà fait don de 10 000 arbres au canton du Jura dans le cadre de cet engagement. L’engagement renouvelé de la compagnie d’assurances souligne l’importance qu’elle attache à la préservation et à la protection des forêts de la région. «Les forêts protectrices stabilisent les pentes, freinent les pierres dans leur chute et rendent la région plus sûre. Nous voulons réhabiliter la forêt protectrice dans son rôle et sommes heureux de contribuer à la sécurité de la population du Jura. Cette approche s'inscrit dans notre conception de l’assurance: prévention des dommages et soutien en cas de sinistre vont de pair», déclare David Ribeaud, CEO Specialty Markets et membre de la direction du groupe Helvetia pour expliquer cet engagement.
 
Un arbre à son nom pour dix francs
Toute personne qui souhaite soutenir la forêt protectrice en général et le reboisement dans le Jura en particulier, ou qui veut contribuer à l’adaptation de la forêt au climat, peut acheter un passeport arbre auprès d’Helvetia pour CHF 10. Pour chaque passeport, un arbre supplémentaire est planté dans une parcelle spécialement désignée dans l’une des zones soutenues. Des informations sur ce sujet et sur l’engagement d’Helvetia pour la forêt protectrice sont disponibles en ligne à l’adresse www.helvetia.ch/foret-protectrice.
 
Légendes des photos:
 
Photo 1: David Eray (ministre de l'environnement, Canton du Jura), Luca Aerni et Lizan Kuster (ambassadeurs de la forêt protectrice Helvetia), Loïc Aubry (Helvetia Jura)
 
Photo 2: Lizan Kuster, David Ribeaud (CEO Specialty Markets du groupe Helvetia), Loïc Aubry, Luca Aerni
 
Photo 3: Patrice Eschmann, Mélanie Oriet (responsable du domaine Forêts et Dangers naturels), Lizan Kuster, Pascal Kohler (office de l'environnement, Canton du Jura), Luca Aerni, Gaby Choffat
 
Photo 4: Gaby Choffat, David Ribeaud, Loïc Aubry, Pascal Kohler, Lizan Kuster, Mélanie Oriet, Luca Aerni, David Eray, Romain Schaer (maire de la commune de La Baroche)
 
 
Le communiqué de presse est disponible sur le site www.helvetia.ch/media.

Informations de contact
Médias
Dominik Chiavi
Senior Manager Media Relations
 
Téléphone: +41 58 280 50 33
media.relations@helvetia.ch