Les cookies et les cookies tiers sont activés sur cette page afin de vous offrir le meilleur service possible et de vous fournir des informations et des offres. En utilisant les pages Internet de Helvetia, vous acceptez et consentez le traitement de données par Helvetia. Pour plus d'informations - y compris comment désactiver les cookies - voir la politique en matière de protection des données.

  • Je suis intéressé par
    Veuillez vérifier votre connexion Internet
    Malheureusement, nous n’avons trouvé aucune entrée correspondante.
    N’hésitez pas à nous contacter. Au formulaire de contact
Art
Personnes privées
Jeunesse

Helvetia encourage de jeunes artistes

Un engagement orienté vers l’avenir: Helvetia encourage de jeunes artistes talentueux. Le lauréat du Prix d’art 2015 est Dijan Kahrimanovic.

19 june 2015, texte: Andreas Karcher, photos: Viktor Kolibàl / Gabriel Huber

Helvetia est convaincue que pour assurer des œuvres d’art, il faut connaître et promouvoir les arts. C’est pourquoi elle s’engage depuis longtemps dans ce domaine. Le Prix d’art Helvetia s’inscrit dans cet engagement. Créé en 2004 par l’ancienne Nationale Suisse, ce prix est une aide de départ attribuée aux étudiants diplômés en «beaux-arts et arts médiatiques» des hautes écoles spécialisées. Il est décerné non pas à un artiste connu qui s’est déjà fait une place dans le milieu mais à un jeune talent en début de carrière. Ce prix souligne l’engagement de longue date de l’Helvetia et de l’ancienne Nationale Suisse en faveur de la création artistique en Suisse.

Deux coups de pouce

Le lauréat bénéficie de deux aides pour démarrer sa carrière: un prix en argent de 15’000 franc et sa propre exposition au salon international d’art LISTE - Art Fair Bâle. Cet événement a lieu tous les ans à Bâle en juin parallèlement à ART et donne au gagnant l’occasion de se présenter aux initiés et au grand public.

Nouvelles formes d’art

Helvetia ne se contente pas de décerner le Prix d’art. Elle possède aussi une vaste collection d’œuvres d’art suisses contemporaines, dont les origines remontent aux années 40. Helvetia considère que l’achat d’œuvres d’art contemporain est une contribution à la promotion de la création artistique en Suisse. La collection qui est née de cette conviction comprend avant tout des tableaux, des dessins et des photographies. Mais Helvetia a décidé de ne pas restreindre son Prix d’art à ces supports traditionnels afin de promouvoir les nouvelles idées et formes d’art de la nouvelle génération d’artistes. L’œuvre du lauréat 2015, Dijan Kahrimanovic, en est un bon exemple.

Mémoire collective

Le lauréat 2015 est d’origine bosnienne et vit en Suisse. Il est diplômé de la F+F Schule für Kunst und Mediendesign de Zurich. Dijan Kahrimanovic a convaincu le jury par sa performance réalisée à partir de négatifs récupérés. Les photos représentent des scènes de la vie quotidienne telles qu’elles sont disposées dans un album de famille. Dans cette œuvre, l’artiste mêle avec intelligence mémoire collective et histoire personnelle. Il évoque aussi une identité forgée au croisement de cultures différentes. Dans ce travail de réflexion sans prétention, Dijan Kahrimanovic montre une perception de la vie à la fois universelle, actuelle et explosive.

Le jury du Prix d’art 2015 était composé de Kathleen Bühler (Musée des beaux-arts de Berne), Dorothee Messmer (Musée des beaux-arts d’Olten) et Katrin Weilenmann (Musée des beaux-arts d’Argovie).

Recommander cette page
Veuillez vérifier votre connexion Internet

Autres articles