Les cookies et les cookies tiers sont activés sur cette page afin de vous offrir le meilleur service possible et de vous fournir des informations et des offres. En utilisant les pages Internet de Helvetia, vous acceptez et consentez le traitement de données par Helvetia. Pour plus d'informations - y compris comment désactiver les cookies - voir la politique en matière de protection des données.

  • Je suis intéressé par
    Veuillez vérifier votre connexion Internet
    N’hésitez pas à nous contacter. Au formulaire de contact
Tirage au sort - Helvetia fête ses 160 ans

Célébrez avec nous et gagnez de superbes prix.

Participer maintenant
Art
Personnes privées

Une assurance optimale pour les objets d’art

Miser sur le bon artiste peut rapporter gros. Le dynamisme du marché de l’art fait monter les prix, d’où l’importance croissante de l’assurance des objets d’art. Helvetia s’est spécialisée dans ce segment.

2 mars 2016, Texte: Margrith Mermet , photos: Michael Sieber, Thun

Les spécialistes d’Helvetia conseillent également les clients pour le transport professionnel d’œuvres d’art.
Les spécialistes d’Helvetia conseillent également les clients pour le transport professionnel d’œuvres d’art.

Tout propriétaire d’œuvres d’art a intérêt à les assurer. Non seulement les musées et galeristes, mais aussi les particuliers aux collections importantes. «Une assurance d’œuvres d’art est envisageable à partir d’une somme d’assurance de 200’000 francs», explique Edith Schneider, responsable Assurance d’œuvres d’art Artas chez Helvetia. En dessous de ce montant, une assurance objets de valeur suffit.

Des spécialistes de l’art dans toute la Suisse

Helvetia est entrée sur le marché de l’assurance d’œuvres d’art en 2015 à l’occasion de l’intégration de Nationale Suisse. Elle peut compter sur les nombreuses années d’expérience accumulées par les spécialistes en assurance d’œuvres d’art de l’ancienne Nationale Suisse. «Helvetia est une enseigne très compétente et fiable, ce qui est bien connu des milieux artistiques», explique Edith Schneider. Certains Underwriters sont historiens de l’art et tous les membres du team ont de nombreuses années d’expérience dans l’assurance d’œuvres d’art.

1’500 objets d’art contemporain

La collection d’art contemporain suisse constituée au fil des ans par Nationale Suisse, l’une des plus importantes du genre, en donne la preuve. Cette collection rassemble 1’500 œuvres d’environ 400 artistes suisses. Elle regroupe essentiellement des peintures, dessins et photographies, mais aussi des sculptures. Edith Schneider explique la poursuite de cet engagement en ces termes: «Helvetia considère l’entretien de la collection et l’achat de nouvelles œuvres comme une importante contribution à l’encouragement de la création artistique suisse». Helvetia possède elle aussi une collection d’œuvres d’art qui totalise près d’un millier de références.

Des experts internes

«Nos clients tirent également profit de notre expérience», confie Edith Schneider. Tout commence par l’évaluation professionnelle des objets d’art qu’une personne privée, un musée, une fondation ou une galerie souhaite assurer chez Helvetia. Les spécialistes font le point sur les questions de sécurité et conseillent les clients sur la manière de protéger leurs œuvres contre les effractions et le vol. Ils fournissent de bonnes adresses pour la restauration professionnelle de tableaux, des recommandations pour la conservation des œuvres et des conseils pour garantir un emballage soigneux et un transport professionnel.

Les collectionneurs privés obtiennent également de l’aide pour leur inventaire. Parmi les opérations, il y a la documentation précise des objets de collection: il est indispensable d’indiquer le titre de l’œuvre, les matériaux utilisés pour sa création, ses dimensions et son état de conservation pour l’entreposer et, en fin de compte, l’assurer correctement.

Comment assurer l’art?

Afin d’évaluer un objet d’art et donc d’estimer les primes, les experts artistiques d’Helvetia rendent visite au client et expertisent les œuvres à assurer. En l’absence de justificatifs d’achat, par exemple en cas d’héritage, l’expert Helvetia recherche des œuvres similaires et se renseigne auprès des galeries et des hôtels des ventes pour estimer la valeur possible de l’objet. Finalement, il établit une déclaration de plausibilité qui indique une fourchette de prix. Ce document est utilisé pour calculer les primes. «En cas de dommage partiel, le propriétaire fait restaurer l’œuvre. Si elle accuse encore une perte de valeur après la restauration, Helvetia la compense», précise Edith Schneider.

La valeur affective d’une œuvre d’art est en revanche irremplaçable. Ce risque résiduel, aucune compagnie d’assurance ne peut le couvrir. Mais c’est peut-être lui qui fait tout le charme de la collection d’œuvres d’art.  

Assurance d’œuvres d’art Artas

Assurance d’œuvres d’art Artas

L’assurance d’œuvres d’art d’Helvetia dépasse la simple protection des objets d’art. Helvetia propose davantage aux collectionneurs, musées et galeristes: ses services comprennent l’estimation de l’œuvre, l’inscription à l’inventaire de succession ou encore des conseils de sécurité. Un service complet bien connu dans les milieux artistiques et qui fait la différence entre Helvetia et ses concurrents.

Plus d' informations vous trouvez ici.  

Recommander cette page
Veuillez vérifier votre connexion Internet

Autres articles