Votre navigateur n'est pas à jour

Vous utilisez Microsoft Internet Explorer. Pour utiliser ce site web sans problème d'affichage, nous vous recommandons d'installer un nouveau navigateur (par exemple Google Chrome, Mozilla Firefox, Apple Safari ou Microsoft Edge).

Je suis intéressé par
?
La recherche n'est pas disponible pour le moment. Veuillez réessayer ultérieurement.
N’hésitez pas à nous contacter. Au formulaire de contact





Les skis volés sont assurés comme suit

Voilà enfin les vacances de ski! Les nouveaux skis sont achetés et emballés et on a hâte de les essayer. Mais que se passe-t-il si ces skis neufs qui vous sont chers sont volés voire cassés pendant les vacances? Voici ce qu'il faut savoir en matière d'assurance le cas échéant.

10 janvier 2019, texte: Hansjörg Ryser, photo: Helvetia

Deux hommes avec de la neige jusqu'aux genoux portent leurs skis sur les épaules.
Les nouveaux skis sont achetés et emballés et on a hâte de les essayer. Mais que se passe-t-il si on vous les vole pendant les vacances?

Le plus grand risque pour vos nouveaux skis est qu'on vous les vole. Par exemple, pendant que vous vous restaurez à l'intérieur d'un refuge de montagne devant lequel vous avez posé vos skis. Si vous avez inclus le complément «vol à l'extérieur», l'assurance inventaire du ménage couvre le sinistre. C'est aussi vrai pour les skis loués, les équipements de sport, les bagages, l'appareil photo ou d’objets similaires. L'assurance rembourse la valeur à neuf ou la valeur de remplacement après déduction de la franchise. Il faut toutefois que la somme d'assurance prévue dans cette assurance complémentaire soit suffisamment élevée. Il pourrait être nécessaire de l'adapter. Le complément «renonciation à une négligence grave» - automatiquement intégré chez Helvetia - peut aussi être utile pour éviter que l'assurance réduise ses prestations dans de tels cas.

Couvrir les autres risques

Les skis peuvent naturellement aussi se casser. Un tel risque peut être assuré directement lors de l'achat des skis en souscrivant une assurance bris de skis. Vous pouvez aussi souscrire l'assurance «tous risques» avec votre assurance mobilière. Celle-ci ne couvre pas seulement le bris des skis, mais aussi l’ensemble des dommages à votre ameublement, telles que votre vélo, votre luge ou vos vêtements.  Pour les skis loués, c'est votre assurance responsabilité civile privée qui couvre les dommages. Là, le complément «renonciation à une négligence grave»  est conseillé comme assurance complémentaire.

Déclarer le vol

En cas de sinistre, vous devez contacter l'assurance aussi vite que possible et vous renseigner sur la suite à donner. Vous devez en outre conserver les justificatifs d'achat et prendre des photos des éventuels dommages. En cas de vol, nous vous conseillons de déposer sans tarder une plainte à la police.

Recommander cette page
Veuillez vérifier votre connexion Internet