Votre navigateur n'est pas à jour

Vous utilisez Microsoft Internet Explorer. Pour utiliser ce site web sans problème d'affichage, nous vous recommandons d'installer un nouveau navigateur (par exemple Google Chrome, Mozilla Firefox, Apple Safari ou Microsoft Edge).

Je suis intéressé par
?
La recherche n'est pas disponible pour le moment. Veuillez réessayer ultérieurement.
N’hésitez pas à nous contacter. Au formulaire de contact





Rouler en hiver avec des pneus d’été – l’assurance paie-t-elle?

Qui roule en hiver avec des pneus d'été risque fort de patiner. Et cela peut vite coûter cher. Par exemple quand le conducteur cause un accident après avoir glissé sur une route enneigée. L'assurance paie-t-elle dans un tel cas?

26 décembre 2019, texte: Esin Ezer, photos: iStock

Rouler en hiver avec des pneus d’été: Cela peut avoir des conséquences indésirées, y compris en termes d'assurance.
Rouler en hiver avec des pneus d’été: Cela peut avoir des conséquences indésirées, y compris en termes d'assurance.

Sous nos latitudes, il est fortement recommandé d'équiper les véhicules de pneus d'hiver d'octobre à Pâques. Les pneus d'hiver évitent aux conducteurs de patiner sur les routes enneigées ou verglacées et diminuent le nombre de collisions avec d'autres véhicules. Toutefois, cette recommandation ne doit pas être prise à la lettre.

Changement de pneus au-dessous de 8°C

Les pneus d'été contiennent moins de caoutchouc naturel et deviennent plus rigides dans des conditions plus froides, perdant ainsi leur adhérence. Par conséquent, à des températures inférieures à 8°C - même sans neige, il est conseillé de prendre la route avec des pneus d'hiver. Sur les routes enneigées, le profil plat de la bande de roulement des pneus d'été tasse la neige, rendant la chaussée dangereuse. Les rainures profondes des pneus hiver, en revanche, retiennent la neige et la neige fondue et assurent une meilleure traction.

L'assurance peut réduire ses prestations

D'où la question: L'assurance rembourse-t-elle les dommages en cas d'accident sur des routes verglacées ou enneigées avec un véhicule muni de pneus d'été, ou le conducteur doit-il payer lui-même une partie des dommages? En général, l'assurance casco couvre les dommages causés à votre propre véhicule en cas d'accident. Cependant, en fonction des circonstances de l'accident et de l'état du véhicule – ce qui inclut aussi les pneus, votre comportement peut être considéré comme une faute grave. Dans ce cas, vous devrez payer une partie des dommages, à moins que vous n'ayez inclus dans votre assurance automobile une assurance complémentaire couvrant les fautes graves.

En l'absence d'une telle assurance complémentaire, la compagnie d'assurance peut décider, après examen du cas de sinistre concret, de réduire voire de refuser la prestation de l'assurance casco. En cas de dommages causés à un véhicule appartenant à un tiers, l'assurance responsabilité civile automobile couvre les frais. Toutefois, en cas de faute grave, la compagnie d'assurance engagera un recours contre vous et vous facturera une partie des coûts.

Recommander cette page
Veuillez vérifier votre connexion Internet

Autres articles