Les cookies et les cookies tiers sont activés sur cette page afin de vous offrir le meilleur service possible et de vous fournir des informations et des offres. En utilisant les pages Internet de Helvetia, vous acceptez et consentez le traitement de données par Helvetia. Pour plus d'informations - y compris comment désactiver les cookies - voir la politique en matière de protection des données.

Je suis intéressé par
?
La recherche n'est pas disponible pour le moment. Veuillez réessayer ultérieurement.
N’hésitez pas à nous contacter. Au formulaire de contact












Rouler en sécurité en hiver

L'hiver est la saison des accidents. Pour conduire en hiver, il faut absolument un équipement adéquat. Et savoir conduire. Voici nos meilleurs conseils pour rouler en toute sécurité dans les paysages enneigés.

14 janvier 2020, texte: Giulia Rüegg, photo: Unsplash

Les gens et les voitures sur les routes enneigées
La meilleure façon d'éviter un accident passe par un équipement adéquat et une conduite prudente.

Contrôle du véhicule

  • Remplacez la batterie au bout de cinq à sept ans de service.
  • Vérifiez les plaquettes de frein.
  • Ajoutez impérativement de l'antigel au liquide de refroidissement pour éviter le gel du circuit et éviter une panne de moteur importante.
  • La plupart du temps, la viscosité de l'huile augmente avec le froid. Une vieille huile ou des résidus dans le moteur causent plus de dommages en hiver. Il est donc préférable d'anticiper un changement d'huile.
  • Contrôlez impérativement les phares.
  • Prévoyez un endroit frais, sec et à l'abri de la lumière pour un stockage optimal des pneus d'hiver. Ensuite, d'octobre à Pâques, appliquez la règle 4x4x4 suivante: 4 pneus d'hiver identiques (même profil), maximum 4 ans de service, profondeur de sculpture minimale de 4 mm. À noter que les pneus les moins usés devraient être montés à l'arrière.
  • Pour éviter que les portières ne collent avec le gel, lubrifiez les joints avec du silicone.

Conduite adéquate

  • Roulez à vitesse réduite. Sur la neige, la distance de freinage peut être 4 à 16 fois plus longue, par conséquent tenez une distance de sécurité deux à quatre fois plus longue.
  • Si vous dérapez: relâchez immédiatement l'accélérateur et essayez de ralentir. Si vous êtes dans une ligne droite, appuyez légèrement sur la pédale de frein et évitez de freiner trop vite et trop fort, surtout dans les virages. Dans tous les cas, appuyez sur l'embrayage et passez au point mort! Ainsi vous neutralisez les pneus et contrez les forces centrifuges. Si vous conduisez une voiture automatique, mettez le levier en position N.
  • De manière générale, passez le plus tôt possible à la vitesse supérieure, car une transmission de puissance excessive sur les roues entraîne leur patinage. En cas de ralentissement, ne rétrogradez pas trop tôt, utilisez plutôt le frein.
  • Sur les ponts et les viaducs notamment, il faut toujours s'attendre à de la glace (pas de diffusion de chaleur par le bas). La prudence est également de mise dans les zones boisées.

Helvetia newsletter

D'autres bons conseils en un coup d'œil.

Conseils et astuces autour de la voiture en hiver

  • Lors du stationnement, relevez les essuie-glace pour qu'ils ne gèlent pas sur le pare-brise.
  • Si vous n'avez pas de grattoir, utilisez le disque de stationnement. Attention: n'arrosez jamais les vitres avec de l'eau chaude, vous risquez la fissuration. 
  • Vous êtes bloqué-e: essayez de glisser un carton ou un tapis de voiture sous les pneus.
  • Lubrifiez les serrures afin qu'elles ne givrent pas. Sinon, vous pouvez tremper la clé dans de l'eau chaude et en verser un peu sur la serrure. À défaut, le désinfectant pour les mains est également une bonne solution pour «dégeler». Dans le pire des cas, seul un dégivreur de serrure pourra aider.
  • Ne laissez pas le moteur se réchauffer pendant que vous grattez la glace. C'est mauvais pour l'environnement et interdit par la loi.

En cas de sinistre dans la neige

En général, l'assurance casco complète couvre les dommages causés à votre voiture en cas d'accident. Cependant, en fonction des circonstances de l'accident et de l'état du véhicule – pneus inclus –, votre comportement peut être considéré comme une faute grave. Dans ce cas, vous devrez payer une partie des dommages, sauf si la «renonciation au droit de recours en cas de faute grave» est incluse dans votre police d'assurance automobile.

À défaut de ce complément, l'assurance peut réduire, voire supprimer la prestation de l'assurance casco complète. Pour les dommages causés à une voiture tierce, l'assurance responsabilité civile automobile couvre les frais. Toutefois, en cas de faute grave, la compagnie d'assurance engagera un recours contre vous et vous facturera une partie des coûts.

Recommander cette page
Veuillez vérifier votre connexion Internet