Les cookies et les cookies tiers sont activés sur cette page afin de vous offrir le meilleur service possible et de vous fournir des informations et des offres. En utilisant les pages Internet de Helvetia, vous acceptez et consentez le traitement de données par Helvetia. Pour plus d'informations - y compris comment désactiver les cookies - voir la politique en matière de protection des données.

  • Je suis intéressé par
    Veuillez vérifier votre connexion Internet
    Malheureusement, nous n’avons trouvé aucune entrée correspondante.
    N’hésitez pas à nous contacter. Au formulaire de contact
Engagement
Prévoyance & santé

Solutions souples et non changement unilatéral

Le nombre croissant de bénéficiaires de rente impose des adaptations de la prévoyance vieillesse. Le «Rendez-vous Helvetia» chez le groupe AEK à Soleure a été l'occasion d'un débat animé sur les diverses solutions possibles.

17. novembre 2016, texte: Hansjörg Ryser, photo: Adrian Bitzi, Ringier

Le professeur Martin Eling, de l’université de Saint-Gall (à gauche), et Philipp Gmür, le CEO d’Helvetia, répondent aux questions du public.
Martin Eling, professeur à l'Université de St-Gall et Philipp Gmür, CEO Helvetia.

Cette année, le «Rendez-vous Helvetia» intitulé «Sozial und sicher» (social et sûr) était de nouveau consacré à la future réforme Prévoyance vieillesse 2020. A cette manifestation étaient invités, outre la société énergétique soleuroise AEK, des clients, des PME de la région ainsi que des représentants de l'administration publique et du monde politique.

Bianchi versus Kaiser

Les participants ont eu l'occasion d'assister à une discussion de haute volée entre les deux porte-parole des principaux partenaires sociaux: Doris Bianchi de l'Union syndicale suisse et Martin Kaiser de l'Union patronale suisse. Walter Wirth, CEO d'AEK, et Philipp Gmür, CEO d'Helvetia ont fait part de leurs réflexions sur leurs positions antagonistes sous la direction de Harry Büsser, rédacteur au magazine économique Bilanz. Le professeur Martin Eling, responsable de l'Institut d'économie des assurances à l'Université de St-Gall, a défendu le point de vue scientifique dans ce débat animé.

La vidéo en annexe est un condensé du débat qu'Helvetia organise sous cette forme depuis maintenant quatre ans avec un client différent à chaque édition. Cette collaboration permet de débattre sur un sujet d'actualité dans un contexte concret et fait ainsi que la thématique cruciale pour la Suisse et complexe inspire les hôtes en devenant plus aisément abordable.

Tirage spécial Bilanz / PME Magazine

Le «Rendez-vous Helvetia» a eu lieu chez le transformateur de bois Blumer-Lehmann à Gossau l'an dernier, chez le transformateur de lait Cremo à Givisiez il y a deux ans et la première fois chez le fabriquant de cuisine Veriset à Root il y a trois ans. Cette année, Helvetia a en outre réalisé avec le partenaire média BILANZ et son pendant romand PME un numéro tiré à part sur la future réforme Prévoyance vieillesse 2020 vue par AEK et ses collaborateurs.

Le débat «Rendez-vous Helvetia» a eu lieu dans une salle comble mise à disposition par le fournisseur d’énergie AEK à Soleure.

Feuille de route de la réforme Prévoyance vieillesse 2020

Le peuple suisse devrait en principe se prononcer sur trois projets portant sur la réforme Prévoyance vieillesse 2020: en septembre 2017 sur la hausse de la taxe sur la valeur ajoutée et si le référendum aboutit, sur le projet de loi. Si le oui l'emporte, la taxe sur la valeur ajoutée pourrait être maintenue sans modification dès le 1er janvier 2018 étant donné que le financement additionnel de l'assurance invalidité sera terminé. Le coup de frein à l'endettement de l'AVS serait éventuellement décidé ultérieurement. Mais pour qu'il y ait votation populaire, il faudrait que le Conseil des Etats et le Conseil national éliminent leurs divergences d'ici au printemps 2017 et approuvent un projet unique par un vote final.

Recommander cette page
Veuillez vérifier votre connexion Internet

Autres articles