Les cookies et les cookies tiers sont activés sur cette page afin de vous offrir le meilleur service possible et de vous fournir des informations et des offres. En utilisant les pages Internet de Helvetia, vous acceptez et consentez le traitement de données par Helvetia. Pour plus d'informations - y compris comment désactiver les cookies - voir la politique en matière de protection des données.

  • Je suis intéressé par
    Veuillez vérifier votre connexion Internet
    N’hésitez pas à nous contacter. Au formulaire de contact
Tirage au sort - Helvetia fête ses 160 ans

Célébrez avec nous et gagnez de superbes prix.

Participer maintenant
Engagement
Entreprises
Sport
Vidéos

Helvetia assure la rénovation du stade de Lens

Lorsque le 11 juin, toute la Suisse ou presque tournera ses regards vers Lens, la petite ville du nord de la France, ceci signifiera tout simplement que l’Euro est lancé! Mais si le stade Bollaert-Delelis peut accueillir des matchs, c’est également grâce à Helvetia.

8 juin 2016, texte: Jan Söntgerath

Visualisation du stade Bollaert-Delelis, à Lens (France).
Rénové spécialement pour l’Euro 2016 et assuré par Helvetia: le stade Bollaert-Delelis de Lens. (photo: © Région Nord Pas de Calais - Picardie)

Lorsque le coup d’envoi de l’Euro retentira pour la Suisse le 11 juin, nous assisterons à un match chargé d’émotion: la croix blanche rencontrera l’aigle noir, Granit Xhaka sera opposé à son frère Taulant, la Suisse affrontera l’Albanie! Les deux équipes disputeront alors leur premier match et se livreront très certainement à un duel intense, avec, espérons-le, une issue plus heureuse pour les Helvètes. Ce que peu de personnes savent, c’est qu’Helvetia est elle aussi de la partie. Le stade construit en 1932 a dû en effet être complètement rénové avant de pouvoir accueillir le Championnat d’Europe. L’appel d’offres public pour l’assurance de construction sur l’ensemble de l’ouvrage avait été remporté par Nationale Suisse, qui a assumé 100% des risques pour une somme d’assurance de 62 millions d’euros.

La visite du colosse d’acier

«Helvetia a réussi à se faire un nom dans le domaine des assurances techniques en France», explique Christian Alt, responsable Underwriting, qui a visité le chantier en personne. Selon lui, il est plutôt rare sur le marché des assurances français que les Underwriters et les experts des sinistres visitent les chantiers. Mais le fait qu’ils peuvent discuter d’égal à égal avec les responsables de projet grâce à leur formation d’ingénieur a été très apprécié. Les travaux de construction ont commencé début 2014 pour se terminer fin 2015. Ils ont coûté 70 millions d’euros environ. Avec ses 38’223 places assises (plus que le nombre de Lensois!), le stade offre aujourd’hui une place abritée à tous les spectateurs. Le toit est une immense construction en acier de 20’000 m² portée par quatre colonnes de 74 mètres de haut. Rien que les supports de toit situés sur le côté latéral du terrain font environ le poids d’une motrice de TGV. «Il s’agit là d’une dimension impressionnante», se souvient Christian Alt en évoquant sa visite marquante sur place.

L’esprit d’Helvetia

En vue de l’Euro, l’infrastructure du stade a été également adaptée aux exigences de l’association en termes de sécurité, de restauration, d’installations sanitaires et de salons VIP. Outre le match entre la Suisse et l’Albanie, le stade Bollaert-Delelis accueillera deux autres matchs de groupe ainsi qu’un match de huitième de finale, à savoir entre autres le duel britannique entre l’Angleterre et le Pays de Galles, un combat très attendu et tout aussi explosif. Sans Helvetia, il n’y aurait donc pas de duels, pas de buts et pas de foule en liesse à Lens pendant l’Euro. On en est sûr: l’esprit d’Helvetia qui plane sur le stade portera un peu chance à la Suisse!

Recommander cette page
Veuillez vérifier votre connexion Internet

Autres articles