Les cookies et les cookies tiers sont activés sur cette page afin de vous offrir le meilleur service possible et de vous fournir des informations et des offres. En utilisant les pages Internet de Helvetia, vous acceptez et consentez le traitement de données par Helvetia. Pour plus d'informations - y compris comment désactiver les cookies - voir la politique en matière de protection des données.

  • Je suis intéressé par
    Veuillez vérifier votre connexion Internet
    Malheureusement, nous n’avons trouvé aucune entrée correspondante.
    N’hésitez pas à nous contacter. Au formulaire de contact
Engagement
Sport

Helvetia engagé sur le tour de France à la voile

Tous les enfants connaissent le Tour de France, événement cycliste légendaire le plus important au monde. Tout aussi spectaculaire, mais moins connu, il existe le Tour de France à la voile, en bateau. Lors de l’édition de cette année, deux bateaux battront le pavillon d’Helvetia.

27 juillet 2016, texte: Jan Söntgerath, photos: Jean-Marie LIOT / ASO

Au lieu de sillonner le pays sur deux roues, les participants au «Tour de France à la Voile» font le tour de la Grande Nation à bord de trimarans ultra-légers et maniables. La 39e édition de cet événement traditionnel mène les participants de Dunkerque, la ville portuaire située dans le Nord de la France près du canal de la Manche, jusqu’à Nice, ville d’arrivée sur la Côte d’Azur, en passant par Roscoff sur la Côte atlantique et Marseille. Les 24 équipes parcourront au total 600 milles marins durant les trois semaines de régate, soit 1’111 kilomètres, l’équivalent de la distance entre Genève et Hambourg. À chaque étape, les marins disputeront un raid côtier le premier jour et des régates en stade nautique le deuxième jour à suivre directement depuis la zone spectateurs. Des démonstrations supplémentaires auront lieu dans la ville de départ, à Dunkerque, et dans le cadre de la dernière étape, à Nice.

Les femmes mises à l’honneur et victoire surprise

Helvetia France hisse les voiles, elle aussi. Et avec succès: l’équipe «Helvetia Blue» a gagné le raid côtier de la cinquième étape à Roses. Une victoire sensationnelle pour le skippeur Guillaume Piroulle, âgé de 22 ans seulement, et son équipe. Mais «Helvetia Purple», la seconde équipe d’Helvetia, a aussi fait la une des journaux. Il s’agit d’une équipe à 100% féminine, dont la skippeuse Pauline Courtois est très fière. Les deux bateaux avaient un parrain connu, à savoir le skippeur français Jérémie Mion, récemment sacré champion d’Europe en 470 et représentant la France lors des Jeux olympiques de Rio en août.

Devant des millions de spectateurs

Les deux trimarans ne sont pas les seuls à porter les couleurs dֹ’Helvetia durant les régates. La façade du siège principal d’Helvetia France au Havre revêt une gigantesque bannière au look du Tour de France à la Voile pendant la compétition. Pour Helvetia France, l’événement constitue une excellente opportunité de se présenter à plusieurs millions de spectateurs en tant qu’assureur maritime et transport et fort de nombreuses années d’expérience. Les régates sont en effet très appréciées. Elles sont retransmises dans 190 pays, notamment sur les chaînes sportives Eurosport et ESPN. Ainsi, 117 millions de spectateurs au total suivent avec intérêt la course des trimarans le long de la côte française. Le Tour de France à la Voile est en passe de concurrencer le Tour de France à vélo.

Recommander cette page
Veuillez vérifier votre connexion Internet

Autres articles