Cookie Disclaimer

Helvetia utilise les cookies pour vous offrir un service optimal et pouvoir vous présenter des informations et des offres. L’utilisation de notre site Web suppose que vous y soyez favorable. Informations complémentaires sur la protection des données et sur les cookies.

  • Je suis intéressé par
    Veuillez vérifier votre connexion Internet
    Malheureusement, nous n’avons trouvé aucune entrée correspondante.
    N’hésitez pas à nous contacter. Au formulaire de contact










Engagement
Sport

K. Odermatt: un seul match compte pour la Coupe!

Hier ont eu lieu les Swiss Football Awards 2017 à Rapperswil-Jona. Cette année, le titre de meilleure équipe de l’Helvetia Coupe Suisse a été remis au victorieux FC Bâle. La légende K. Odermatt et Jean-Paul Brigger, délégué du Conseil d’administration, nous expliquent pourquoi la Coupe fascine tant.

29 août 2017, texte: Fabian Weidmann, photos: Association Suisse de Football

Avec le 12e titre de Coupe au total, les Bâlois ont non seulement remporté une double victoire de championnat et de Coupe, mais ils sont aussi la première équipe à remporter une finale de Coupe contre le FC Sion (avant, ce dernier n’avait jamais perdu lors des 13 finales à son actif).

«Karli» Odermatt, légende bâloise du football, et Jean-Paul Brigger, délégué du Conseil d’administration du FC Bâle, ont reçu le titre d’équipe de l’Helvetia Coupe Suisse de l’année au nom du leur club. Benjamin Thoma, responsable Eventmanagement chez Helvetia, les a rencontrés lors d’une brève interview.

Que signifie cette récompense pour vous?

Karli Odermatt: C’est un honneur pour nous de représenter le FC Bâle pour remporter un tel prix. Ce n’est pas nous qui avons gagné, mais l’équipe. Mais comme elle est en plein préparatifs pour la Champions League et le championnat, nous avons l’honneur de la représenter aujourd’hui.

Jean-Paul Brigger, vous n’avez intégré le FC Bâle qu’après la finale de la Coupe. En tant que Valaisan, la défait du FC Sion ne vous a-t-elle pas fait un peu mal au coeur?

Le FC Bâle a gagné avec brio ce match entre la meilleure équipe suisse du moment et Sion, le spécialiste des Coupes. La partie s’est tellement bien dessinée qu’on ne pourrait remettre en cause cette victoire.

Karli Odermatt, selon vous, qu’est-ce qui distingue l’Helvetia Coupe Suisse?

Cette Coupe a ça en particulier qu’elle prend la forme d’un concours K.O. Celui qui perd n’a pas de seconde chance. Même pendant la finale, seule la victoire compte! Pour le perdant, c’est toujours une expérience amère, que j’ai eu l’occasion de vivre une fois.

Jean-Paul Brigger, quelle est la signification de la Coupe pour vous?

Je viens d’un petit club de village et j’ai intégré progressivement des clubs de plus en plus importants. J’ai d’abord atterri au FC Sion, puis au Servette pour finir dans l’équipe nationale suisse. La Coupe me fascine parce qu’il y a un vrai duel entre deux adversaires. Tous les autres matchs n’ont aucune importance – seul le moment présent compte! Etant donné que chaque match redémarre à zéro, l’outsider a toujours sa chance. Ces rencontres entre David et Goliath font du sport ce qu’il est.

Qui remportera l’Helvetia Coupe 2017/2018?

Karli Odermatt: Nous espérons regagner, bien sûr! Ce sera sûrement une équipe de la Super League ou de la Challenge League.

Recommander cette page
Veuillez vérifier votre connexion Internet

Autres histoires