Les cookies et les cookies tiers sont activés sur cette page afin de vous offrir le meilleur service possible et de vous fournir des informations et des offres. En utilisant les pages Internet de Helvetia, vous acceptez et consentez le traitement de données par Helvetia. Pour plus d'informations - y compris comment désactiver les cookies - voir la politique en matière de protection des données.

  • Je suis intéressé par
    Veuillez vérifier votre connexion Internet
    Malheureusement, nous n’avons trouvé aucune entrée correspondante.
    N’hésitez pas à nous contacter. Au formulaire de contact
Engagement
Vidéos
Prévoyance & santé

Walter Riester: plus pour la prévoyance vieillesse

Walter Riester, ministre du Travail en Allemagne de 1998 à 2002, a créé la rente Riester. Dans TheTalk@TheStudio, il plaide pour davantage d’efforts en faveur de la prévoyance vieillesse, que ce soit en Allemagne ou en Suisse.

23 août 2017, texte: Hansjörg Ryser, photos & vidéo: Ringier

Deux nouveaux termes connus ont été ajoutés au Duden ces dernières années en tant que verbes. L’un dérive d’un moteur de recherche bien connu, l’autre du nom d’un ancien ministre allemand: Walter Riester. En Allemagne, quelqu’un qui «riestert», épargne pour ses vieux jours, comme avec le pilier 3a en Suisse. Plus de 16 millions d’Allemands se livrent désormais à cette activité. D’autres, encore plus nombreux, ne le font pas, bien que l’état verse des subventions considérables et qu’il existe des avantages fiscaux, s’est étonnée la présentatrice Christine Maier lors d’une nouvelle édition de TheTalk@TheStudio. Walter Riester, son invité, qui a inventé cette forme de prévoyance alors qu’il était ministre du Travail sous le gouvernement de Gerhard Schröder, en est toutefois très satisfait. En effet, certains ne peuvent pas en bénéficier du tout, comme les indépendants, a répondu l'ancien carreleur.

L’espérance de vie des retraités a doublé

Il mentionne toutefois certains points d’action nécessaires lors de la manifestation commune organisée par Ringier et Helvetia. «Nous ne faisons pas assez d’économies pour nos vieux jours si nous considérons l’évolution démographique et l'augmentation de l'espérance de vie», déclare Walter Riester. Il explique que certaines actions sont également nécessaires en Suisse, bien qu’il admire sa solution avec l’AVS et les trois piliers de la prévoyance vieillesse. «Lorsque je suis entré dans la vie active, l’espérance de vie après le départ à la retraite ne dépassait pas dix ans. Elle est de plus de vingt ans à l’heure actuelle», déclare-t-il, lui qui a 73 ans.

Pour la réforme sur la Prévoyance vieillesse 2020

«En effet», acquiesce Philipp Gmür, CEO d’Helvetia, «nous devrions économiser davantage, travailler un peu plus longtemps et nous contenter de rentes un peu plus faibles afin que ces dernières soient garanties». Helvetia a donc soutenu la réforme Prévoyance vieillesse 2020 sur laquelle une votation aura lieu le 24 septembre», déclare P. Gmür. Elle comporte les trois mesures. C’est l’unique chance qui existe afin que la population soutienne une telle réforme. De nombreuses personnes ne se sont pas encore forgé d’opinion, comme l’a montré un sondage inopiné réalisé parmi l’illustre public: seulement la moitié des personnes sait déjà ce qu’elle va voter.

Merkel à nouveau élue

Il semble par contre que les Allemands se soient déjà fait leur opinion pour les prochaines élections du nouveau chancelier, c’est en tout cas l'avis de W. Riester. Pour le politicien qui fait depuis longtemps partie du SPD, Angela Merkel, la chancelière en fonction, est clairement favorite. Martin Schulz, son opposant, est trop concentré sur les questions européennes selon lui. Bien que de nombreux sujets importants doivent être abordés, la campagne électorale est inexistante, notamment en ce qui concerne la sécurité, par exemple. Selon lui, il n’y a toutefois pas beaucoup à dire sur le «dieselgate»: «Le secteur automobile disposait de tous les éléments depuis longtemps afin de résoudre résolument le problème», déclare clairement le membre de longue date du conseil de surveillance de VW.

blog_talkatthestudio-jordan-6024

TheTalk@TheStudio

TheTalk@TheStudio a reçu un autre invité de marque en la personne de Walter Riester, ancien ministre allemand du Travail et inventeur de la rente Riester. Cette série de rencontres est une initiative commune de Ringier et Helvetia Assurances. À l’invitation de Marc Walder, CEO de Ringier et de Philipp Gmür, CEO d’Helvetia, près de 70 spectateurs assistent en direct, à la Maison de la presse Ringier, à un entretien avec un invité de marque venu de la sphère politique ou économique, animé par Christine Maier.

Recommander cette page
Veuillez vérifier votre connexion Internet

Autres histoires