Cookie Disclaimer

Helvetia utilise les cookies pour vous offrir un service optimal et pouvoir vous présenter des informations et des offres. L’utilisation de notre site Web suppose que vous y soyez favorable. Informations complémentaires sur la protection des données et sur les cookies.

  • Je suis intéressé par
    Veuillez vérifier votre connexion Internet
    Malheureusement, nous n’avons trouvé aucune entrée correspondante.
    N’hésitez pas à nous contacter. Au formulaire de contact










Engagement
Personnes privées
Prévoyance & santé

PV2020: projet de réforme vs blocage de réforme

Les avis sur la réforme de la prévoyance vieillesse 2020 sont partagés. Pourtant, des réformes sont indispensables si le système suisse des trois piliers veut continuer de figurer parmi les meilleurs du monde.

5 avril 2017, texte et fotos: Katarina Karadzic

La hausse de l’espérance de vie et la baisse des rendements des placements remettent toujours plus en cause le système suisse des trois piliers. Pour éviter que le système vacille, des réformes stabilisatrices s’imposent. Or, ce sera au peuple à décider s’il convient d’accepter ou non la réforme de la prévoyance vieillesse 2020. En vue du vote fatidique, le World Demographic & Ageing Forum a invité jeunes et vieux à un symposium des spécialistes à Berne.

Se prémunir pour demain

Le Président du Conseil national, Jürg Stahl, a ouvert la manifestation en évoquant le passé: il y a des décennies, la prévoyance vieillesse était déjà un sujet brûlant. Aujourd’hui, la situation n’a pas changé, comme le prouvent les nombreux débats autour du projet de réforme. Jürg Stahl a souligné l’importance des «informations, clarifications et spécialistes qui font avancer le projet de réforme pour les futures générations.»

Ne pas sous-estimer le besoin de réforme

D’après Walter Ackermann, la Suisse se trouve dans un environnement positif mais il n’est pas possible de maintenir le statu quo. Le professeur émérite de l’Université de Saint-Gall a cité quatre facteurs d’influence justifiant le besoin d’intervenir: évolution démographique, croissance économique, numérisation/intelligence artificielle et mutation des valeurs. Les réponses à ces défis «doivent être traitées dans le cadre d’un dialogue socio-politique tourné vers l’avenir», a déclaré Walter Ackermann.

Elans de réforme en provenance de Suède

Un regard au-delà des frontières illustre la manière dont les réformes permettent d’amorcer un virage positif. Haodong Qi, chargé de recherche à l’Université de Stockholm, a dynamisé le processus des réformes en s’inspirant de la Suède. Le précurseur scandinave se trouvait alors confronté au même obstacle que la Suisse, obstacle qui a été surmonté en restructurant le système de prévoyance vieillesse, ce qui a aujourd’hui porté ses fruits. Un âge flexible de la retraite a été introduit, répondant aux attentes des retraité-e-s tout en allégeant le système de prévoyance. «La hausse de l’espérance de vie et les réformes vont de pair», ce fait est indiscutable pour Haodong Qi.

A vos marques, prêts? Réforme!

Chacun peut penser ce qu’il veut du programme de la réforme prévoyance vieillesse 2020, mais une chose est sûre: il est impossible d’échapper à une réforme de la prévoyance vieillesse. Les réformes sont désagréables mais le blocage d’une réforme est encore pire. Walter Ackermann tire la sonnette d’alarme: «Nous allons au-devant d’un déficit de financement». Les participants à la manifestation étaient d’accord sur le besoin impérieux et le caractère urgent de l’intervention au-delà des frontières partisanes et sur l’importance de la solidarité intergénérationnelle.

Recommander cette page
Veuillez vérifier votre connexion Internet

Autres articles