Les cookies et les cookies tiers sont activés sur cette page afin de vous offrir le meilleur service possible et de vous fournir des informations et des offres. En utilisant les pages Internet de Helvetia, vous acceptez et consentez le traitement de données par Helvetia. Pour plus d'informations - y compris comment désactiver les cookies - voir la politique en matière de protection des données.

  • Je suis intéressé par
    Veuillez vérifier votre connexion Internet
    Malheureusement, nous n’avons trouvé aucune entrée correspondante.
    N’hésitez pas à nous contacter. Au formulaire de contact










Engagement
Jeunesse
Vidéos

Les nouvelles idées des jeunes au Palais fédéral

Le message était clair: «Change la Suisse!». Des jeunes de toute la Suisse ont suivi cette campagne et ont soumis leurs idées sur engage.ch. 18 participants ont été invités le 11 juin au Palais fédéral et ont discuté avec les parlementaires de la manière de mettre en œuvre leurs idées. Lisez ici ce que les jeunes souhaitent changer dans le pays et comment les politiciens réagissent.

23 juin 2018, texte: Mirjam Arnold, photo: DSJ, vidéo: Helvetia

Sur la photo, on voit tous les participants (jeunes et politiques) dans le Palais fédéral.
Des jeunes de toute la Suisse ont visité le Parlement afin de d’élaborer leurs idées politiques avec de jeunes parlementaires.

«Change la Suisse!» a réclamé la Fédération Suisse des Parlements des Jeunes (FSPJ). De nombreux jeunes âgés de 14 à 25 ans ont répondu à l’appel, il s’agit en effet de leur avenir. «C’est une occasion parfaite de rassembler les politiciens et les jeunes. Et cela me montre que les jeunes sont d’une part très intéressés par une visite du Palais fédéral, et d’autre part de faire de la politique avec leurs idées que nous pourrons intégrer directement dans nos programmes», affirme Damian Müller. Le Conseil des États FDP du canton de Lucerne s’est réjoui de la passion que les jeunes ont développée pour leurs projets.

Du foodwaste aux prêts pour chômeurs

Les jeunes se sont surtout intéressés aux thèmes de l’environnement, de la mobilité et de la société. Concrètement, le gâchis d’aliments et les solutions d’emballage en passant par les voitures électriques et les avertissements radar jusqu’à la neutralité et les prêts pour chômeurs ont été abordés. Mirjam Bütikofer (25 ans) a été surprise par la variété des préoccupations. Elle a apprécié le fait que toutes aient été prises au sérieux. Le projet communique aux jeunes l’idée que chacun et chacune peut changer quelque chose en s’engageant en politique.

Discuter avec un Conseiller National autour d’un café

Sven Egloff, 23 ans, a également été invité à Berne. Il a été ravi de pouvoir discuter de sa préoccupation avec un parlementaire. Marco Romano, membre du Conseil National PDC a répondu à son souhait concernant la promotion des véhicules électriques. Ils se sont assis ensemble à une table, ont pris un café et discuté de l’idée. Sven a trouvé la collaboration très intéressante: «C’est seulement là-bas que je me suis rendu compte que l’on peut avoir une idée pour changer quelque chose, mais que son application à Berne peut être très difficile, car divers facteurs tels que les majorités doivent êtres pris en compte.» Vous apprendrez dans la vidéo comment Sven a eu l’idée de promouvoir les véhicules électriques.

«Change la Suisse!»

Participer activement

Helvetia s’engage de tout cœur au profit de «Change la Suisse!». «Le système de milice suisse est un fondement de la démocratie directe et de la culture de discussion démocratique», explique Samuel Wernli, responsable Public Affairs chez Helvetia. «L’occasion est précieuse», confirme Damian Müller, membre du Conseil des États. «Notre système de milice fonctionne ainsi. De telles occasions permettent aux jeunes de voir comment les politiciens travaillent et que nombre d’entre eux ont une autre activité professionnelle en parallèle.» Les jeunes apprécient en effet beaucoup le fait que les parlementaires ont pris du temps pour aborder leurs préoccupations. Lors des entretiens, les jeunes participants ont obtenu un apercu des événements politiques à Berne. Ils ont assisté en direct au développement et à la mise en œuvre d’idées. 

La Fédération Suisse des Parlements des Jeunes (FSPJ)

Grâce à la campagne «Change la Suisse!», des jeunes suisses âgés de 14 à 25 ans ont pu soumettre leurs propres idées politiques et préoccupations sur engage.ch. Le projet est organisé par la Fédération Suisse des Parlements des Jeunes (FSPJ). La campagne vise à encourager plus de jeunes à s’engager dans la politique suisse. «Le système de milice permet à chaque citoyen(ne) de participer à la politique sans déjà être affilié(e) à un parti», explique Melanie Eberhard, présidente de la FSPJ. La Fédération Suisse des Parlements des Jeunes organise à cet effet des manifestations et projets qui permettent aux jeunes de découvrir la politique suisse. Les Parlements des Jeunes ou easyvote en sont des exemples.

Recommander cette page
Veuillez vérifier votre connexion Internet