Votre navigateur n'est pas à jour

Vous utilisez Microsoft Internet Explorer. Pour utiliser ce site web sans problème d'affichage, nous vous recommandons d'installer un nouveau navigateur (par exemple Google Chrome, Mozilla Firefox, Apple Safari ou Microsoft Edge).

Je suis intéressé par
?
La recherche n'est pas disponible pour le moment. Veuillez réessayer ultérieurement.
N’hésitez pas à nous contacter. Au formulaire de contact

Le jardin secret d'Olga Titus

Un monde foisonnant, coloré et scintillant – l'exposition individuelle d'Olga Titus, qui se tiendra jusqu'au 30 septembre 2021 dans le Foyer d'art Helvetia, fait entrer le visiteur dans un jardin imaginaire au pouvoir ensorcelant.

12 août 2021, texte: Mirjam Arnold, photo: Olga Titus, vidéo: Helvetia

Quiconque entre actuellement dans le Foyer d'art Helvetia de Bâle se voit subitement projeté dans une oasis en plein cœur de la ville. Un entrelacs de fleurs, de feuilles et d'arbres plonge la salle tout entière dans un océan de couleurs. L'exposition «Guardians of the Garden» est basée sur une vidéo qu'Olga Titus a réalisée l'hiver dernier. L'artiste y crée un cosmos animé qui tisse un lien avec des jardins fantasmagoriques et même paradisiaques.

Bienvenue dans un autre monde

«La grande façade vitrée [du foyer d'art Helvetia] donne la sensation de pénétrer dans un espace inondé de lumière [...]. C'est d'ailleurs ce qui m'a très vite donné l'idée de concevoir une vaste installation remplissant presque toute la salle de papier peint», déclare Olga Titus Elle a donc fait imprimer les papiers peints avec des images extraites de sa vidéo «Guardians». Dès qu'ils entrent dans la salle d'exposition, les visiteurs ont la sensation d'être transportés dans un autre monde. L'effet est encore renforcé par des tableaux paillettes imprimés recto-verso qui sont posés sur les papiers peints habillant les murs et ajoutent au concept une note chatoyante. On pourrait presque parler d'un sol fertile d'où jaillissent de nouvelles œuvres.

Le chevalet numérique d'Olga Titus

Créé pour le Foyer d'art Helvetia, ce jardin, véritable feu d'artifice de couleurs, évoque incontestablement les tableaux impressionnistes de Claude Monet et son jardin de Giverny. Des fleurs, des arbres, des feuilles – tout se fond et se confond. Olga Titus compare volontiers sa composition d'univers numériques avec la peinture: «J'ai réalisé la vidéo [«Guardians»] au cours du processus. Je me suis souvent sentie comme Claude Monet […], debout devant son chevalet dans le jardin extraordinaire de Giverny.»

L'impressionnisme n'a cependant pas été l'unique source d'inspiration d'Olga Titus. Les peintures des pointillistes, formées par l'accumulation de petits points de couleur assimilables aux pixels, l'ont aussi séduite. Ce bruit reprend et thématise également la matérialité de son art vidéo qui s'articule autour de l'exploration systématique des pixels. Elle a eu recours très consciemment et jusqu'à l'excès à ces approches conceptuelles dans sa vidéo.

Pixels analogiques et numériques

Les pixels n'occupent pas seulement une large place dans les vidéos d'Olga Titus. Ils sont aussi présents sous forme analogique dans les tableaux paillettes qui véhiculent le charme de ce monde minuscule. Les paillettes sont imprimées recto-verso, ce qui fait que chaque motif en cache un second qui s'ouvre sur un monde encore inconnu. En les dessinant à la main, l'artiste a retourné certaines parties et créé ainsi une nouvelle œuvre. La transition fluide d'une image à l'autre fait naître un nombre incroyable d'impressions variées, perceptibles entre deux motifs imaginés par cette artiste plurielle. L'immensité cosmique du fabuleux jardin d'Olga Titus se reflète dans ces possibilités illimitées.

Très à l'aise dans de nombreux médias

La première grande exposition individuelle d'Olga Titus à Bâle illustre l'ampleur de sa démarche artistique. Cette Suissesse se décrit elle-même comme une artiste multimédia. Elle utilise nombre de médias différents et exprime chaque thématique en utilisant les techniques adéquates. La vidéo et les images animées sont deux composantes fondamentales de son travail, ce qui justifie la place centrale qu'elles occupent dans l'exposition «Guardians of the Garden». Lorsqu'elle crée ses vidéos, l'artiste occupe tour à tour les fonctions les plus diverses:«J'endosse généralement tous les costumes: scénariste, réalisatrice, monteuse, actrice, costumière, maquilleuse et cadreuse.»


Une visite du jardin éternellement en fleurs d'Olga Titus est totalement indépendante de la météo. L'exposition, qui durera jusqu'au 30 septembre 2021, est ouverte au public le jeudi après-midi de 16h00 à 20h00.

Dates et heures de l'exposition «Guardians of the Garden»

Du 23 juin 2021 au 30 septembre 2021
Tous les jeudis de 16h à 20h

Heures d’ouverture supplémentaires pendant Art Basel: du 22 au 24 septembre 2021 de 16h00 à 20h00

Foyer d’art Helvetia, Steinengraben 25, 4051 Bâle
Entrée gratuite

Un vaste engagement pour l’art

En organisant périodiquement des expositions temporaires au Foyer d’art, Helvetia donne un aperçu de sa propre collection d’art suisse contemporain, l’une des plus importantes du pays avec plus de 1800 œuvres signées par quelque 400 artistes. Trois ou quatre expositions donnant aux artistes l’occasion de présenter leurs œuvres au grand public sont organisées chaque année. Assureur d’œuvres d’art, Helvetia témoigne aussi de son engagement à travers son Prix d’art Helvetia qui soutient les jeunes artistes à l’aube de leur carrière professionnelle.

Veuillez vérifier votre connexion Internet