Votre navigateur n'est pas à jour

Vous utilisez Microsoft Internet Explorer. Pour utiliser ce site web sans problème d'affichage, nous vous recommandons d'installer un nouveau navigateur (par exemple Google Chrome, Mozilla Firefox, Apple Safari ou Microsoft Edge).

Je suis intéressé par
?
La recherche n'est pas disponible pour le moment. Veuillez réessayer ultérieurement.
N’hésitez pas à nous contacter. Au formulaire de contact





Qui sera le premier champion suisse officiel de la Swiss Drone League?

Depuis plus de deux ans, les pilotes de drones fascinent par leur habilité à manœuvrer leurs engins sur des pistes de course étroites en évitant les obstacles à des vitesses allant jusqu'à 160 km/h. Le menu de la saison 2020 de la Swiss Drone League est alléchant: pour la première fois, on couronnera officiellement le champion suisse de ce sport. A cause du coronavirus, on ne savait pas très bien à quoi la saison allait ressembler. Mais les premières compétitions de cette année devraient maintenant avoir lieu.

4 août 2020, texte: Mirjam Arnold, photos et vidéo: Helvetia/SDL

Des drones survolent le logo de l'Helvetia

La course de drones est un mélange d’eSport, de réalité virtuelle et de sport physique. Une caméra est montée sur chaque quadricoptère, ce qui permet la transmission d’images en direct. Les pilotes reçoivent ainsi des images en temps réel quasiment depuis le cockpit du drone leur permettant de diriger leur engin à travers tout le parcours. Environ 110 000 spectateurs ont jusqu'ici regardé les courses en streaming. 110 000 autres ont allumé leurs téléviseurs, tandis que 145 000 suivaient déjà la course en direct sur place. L’excitation ne manque pas, car pendant la «Formule E des airs», il y a aussi fréquemment des collisions – jusqu’à 300 sur un week-end de course. Pas étonnant vu que les pilotes dirigent leurs drones à travers les obstacles à une vitesse pouvant atteindre 160 km/h dans le but d'obtenir le meilleur chrono.

Swiss Drone League

La Swiss Drone League (SDL) a une histoire encore récente. Elle a été créée en automne 2018 et verra cette année pour la première fois un champion suisse officiellement couronné au nom de l’AeroClub et de la Fédération Suisse d’Aéromodélisme. La Swiss Drone League est ainsi la première ligue nationale officielle d’Europe et fait œuvre de pionnière dans ce domaine. «Nous sommes fiers de ce que nous avons réalisé avec et pour les pilotes, les sponsors, les partenaires et le public en si peu de temps», déclare Joris Zahnd, co-fondateur de la SDL. Au total, 40 pilotes âgés de 13 à 53 ans participent aux courses de la SDL et se battent pour la victoire finale.

En streaming ou sur place

Pour les personnes peu intéressées à l’eSport, la composante supplémentaire d’effort physique de même que les autres attractions proposées sur place sont un départ idéal pour vivre l’expérience des drones en direct. Les concours se déroulent dans le cadre de foires commerciales et d’événements distincts. Il y a des «fun-tracks» permettant aux visiteurs de piloter eux-mêmes des drones, des simulateurs qu’ils peuvent tester et la possibilité de vivre l’immersion avec les meilleurs pilotes via des «vols taxi». Ces événements permettent ainsi d’avoir un aperçu passionnant et varié de ce domaine. Ces événements sont normalement gratuits (sauf quand il s’agit de foires commerciales payantes). Les pilotes ont ainsi une plate-forme pour présenter le sport à un large public, trouver un parrainage et se préparer de manière optimale aux compétitions internationales.

Ce qui fascine, c’est le vol en soi, les vitesses atteintes et la technique requise – des aspects qui suscitent toujours la curiosité.

Retour aux affaires

Malheureusement, les deux premiers week-ends de course en 2020 ont dû être annulés en raison de la propagation du coronavirus. Toutefois, les premières compétitions de cette saison pourront probablement avoir lieu à Lucerne les 22 et 23 août prochains. Et d’autres courses sont prévues à Soleure, Berne et Zurich. A chaque épreuve, les pilotes engrangent des points qui viennent s'ajouter au classement général. Les trois pilotes les plus performants ainsi que le meilleur junior participeront cette année en tant que représentants officiels de la Suisse au Championnat du monde de course de drones.

La Swiss Drone League et Helvetia

Helvetia soutient la Swiss Drone League en tant que sponsor principal, car ce jeune sport combine les aspects physiques et numériques d’une manière très particulière. Pour l’assureur, il s’agit d'une première approche dans le domaine de l’eSport qui s’inscrit également dans la stratégie qui recherche avant tout à promouvoir la numérisation et l’agilité.  En même temps, les événements sont très intéressants pour les clients. «Les possibilités d’interaction inspirent jeunes et moins jeunes, qu’il s'agisse de diriger soi-même un drone ou de voler, munis de lunettes, en immersion avec des pilotes», explique Simon Hort, responsable de Engagements und Sponsoring chez Helvetia.

Comment assurer un drone?

Assurance ménage

Les drones de moins de 30 kilos sont couverts dans l’assurance inventaire du ménage contre les risques tels que l’incendie, les dommages dus aux événements naturels, les dégâts d’eau, etc.

Suivant

Responsabilité civile privée

Si des dommages sont causés à des personnes ou des biens de tiers par un drone actif, la responsabilité civile privée entre en jeu. Pour les drones de plus de 500 g, une couverture supplémentaire doit être incluse dans l’assurance.

Suivant
Recommander cette page
Veuillez vérifier votre connexion Internet