Votre navigateur n'est pas à jour

Vous utilisez Microsoft Internet Explorer. Pour utiliser ce site web sans problème d'affichage, nous vous recommandons d'installer un nouveau navigateur (par exemple Google Chrome, Mozilla Firefox, Apple Safari ou Microsoft Edge).

Je suis intéressé par
?
La recherche n'est pas disponible pour le moment. Veuillez réessayer ultérieurement.
N’hésitez pas à nous contacter. Au formulaire de contact

Assurances du logement en propriété: cinq conseils

L’accession à la propriété représente pour beaucoup de gens l’un des plus gros investissements de leur vie. Ceux qui réalisent ce rêve ont tout intérêt à se protéger contre les risques financiers en cas de sinistres. Helvetia explique les enjeux.

5 octobre 2021, texte: Simon Gantner, photo: Deposit

La photo montre une femme debout entre deux boîtes en mouvement.
Avec les bonnes assurances, le logement en propriété est protégé même en cas de situations imprévisibles.

Avec ces cinq conseils concernant l’assurance du logement en propriété, vous serez paré-e contre les principaux risques.

1. Assurance de construction: se protéger des dommages liés à la construction

Une assurance de construction couvre les dommages résultant d’un accident de construction sur un chantier en cours. Elle peut également couvrir le vol de matériaux de construction. Elle est généralement conclue avec une assurance responsabilité civile du maître de l’ouvrage, offrant par exemple une protection si un échafaudage s’effondre brusquement sur la propriété voisine et entraîne des dommages corporels ou matériels.

2. Assurance bâtiment: où est-elle obligatoire et quels compléments sont nécessaires?

Une fois la construction de la maison achevée, l’assurance bâtiment remplace l’assurance de construction. Les cantons de Genève, du Tessin, d’Appenzell Rhodes-Intérieures et du Valais sont les quatre seuls cantons dans lesquels l’assurance bâtiment n’est pas obligatoire. L’assurance bâtiment est prescrite dans les cantons d’Uri, de Schwyz et d’Obwald, non pas via l’assurance bâtiment cantonale mais via des assurances privées.

Bon à savoir: L’assurance bâtiment cantonale n’intervient que pour les dommages causés par le feu et les éléments naturels. En outre, elle ne couvre pas tous les éléments du bâtiment. C’est pourquoi Helvetia propose le complément «Parties du bâtiment qui ne sont pas assurées par l’établissement cantonal d’assurance» ainsi que d’autres garanties complémentaires telles que l’extension «all risks». Il est ainsi possible de compléter l’assurance bâtiment cantonale de manière appropriée.

3. Complément assurance tremblements de terre: assurer son logement en propriété contre les séismes

On le sait peu, et pourtant, la Suisse subit régulièrement des tremblements de terre, avec en moyenne 500 à 800 séismes par an. Heureusement, la plupart sont à peine perceptibles. Ce que beaucoup ignorent, c’est qu’un séisme n’est pas considéré comme un événement naturel en Suisse, et que ces dommages ne sont donc pas couverts par l’assurance bâtiment. Mais avec un complément approprié à l’assurance bâtiment, vous pouvez vous protéger contre les conséquences d’une telle éventualité.

4. Responsabilité civile bâtiment: se protéger contre les prétentions en dommages-intérêts de tiers

Avec l’assurance RC bâtiment, les dommages corporels et matériels causés à des tiers ou à leurs biens sont couverts. Si la factrice glisse sur le sol verglacé ou si une fuite d’eau inonde non seulement la cave du propriétaire mais également celle de son voisin, les prétentions en dommages-intérêts sont prises en charge par l’assurance RC bâtiment.

Bon à savoir: Toute personne habitant dans sa propre maison individuelle est déjà couverte contre de tels dommages par la responsabilité civile privée.

5. Assurance photovoltaïque et sondes géothermiques: vérifier l’étendue des prestations

De nombreux propriétaires misent aujourd’hui sur la production d’électricité verte grâce à une installation photovoltaïque. De même, le chauffage par géothermie est bon pour l’environnement comme pour le porte-monnaie. Le complément «Parties du bâtiment qui ne sont pas assurées par l’établissement cantonal d’assurance» permet de couvrir son installation photovoltaïque et sa sonde géothermique contre l’incendie, les dégâts des eaux et les événements naturels. En outre, les compléments «all risks» et «assurance tremblements de terre» offrent également une protection supplémentaire. Et pour ceux qui ne souhaitent pas inclure leur installation photovoltaïque ou leur sonde géothermique dans l’assurance bâtiment, une assurance photovoltaïque ou une assurance sondes géothermiques peuvent être utiles.

Bon à savoir: Dans certains cas, les risques incendie et événements naturels pour les installations photovoltaïques doivent être assurés auprès de l’assurance bâtiment cantonale. Il convient donc d’abord de déterminer si l’assurance bâtiment cantonale propose cette couverture.

insurance-check-home
Etes-vous bien assuré?
Votre vie évolue. Vérifiez votre assurance et votre prévoyance avec notre bilan d'assurances. Commencer le bilan d'assurances sans attendre et gagner un séjour exclusif au Bürgenstock Resort.
Veuillez vérifier votre connexion Internet