Votre navigateur n'est pas à jour

Vous utilisez Microsoft Internet Explorer. Pour utiliser ce site web sans problème d'affichage, nous vous recommandons d'installer un nouveau navigateur (par exemple Google Chrome, Mozilla Firefox, Apple Safari ou Microsoft Edge).

Je suis intéressé par
?
La recherche n'est pas disponible pour le moment. Veuillez réessayer ultérieurement.
N’hésitez pas à nous contacter. Au formulaire de contact





Le vin: comment assurer vos meilleurs nectars

Un grand vin n'est pas seulement le complément parfait d'un dîner raffiné: il peut aussi devenir une passion. Les œnophiles possèdent souvent une cave où dort une extraordinaire collection de crus prestigieux qu'ils ne doivent pas oublier d'inclure dans leur assurance.

06 mars 2020, texte: Isabella Awad et Giulia Rüegg, photo: iStock

Homme debout dans une cave à vin, une bouteille de vin à la main.
Les œnophiles ont souvent une grande collection des bouteilles prestigieuses dans leur cave à vin. Il ne faut donc pas oublier l'assurance.

Les connaisseurs donnent toujours ce sage conseil: il faut commencer par oublier quelques années les grands millésimes de garde dans sa cave. Mais il ne faut pas les oublier dans son assurance. Les vins sont inclus dans l'assurance inventaire du ménage. Il est donc important que le montant de la somme d'assurance tienne compte de la valeur de la collection de vins. L'assurance inventaire du ménage couvre les dommages résultant d'un incendie, d'un dégât d'eau ou d'un cambriolage. Pour être bien armé en cas de sinistre, il est donc conseillé de procéder régulièrement à un inventaire de ses biens en prenant soin de le compléter par des photos.

Etant donné que le vin n'entre pas en ligne de compte dans l'assurance objets de valeur, seule sa cote officielle, et non sa valeur affective ou de collection, est assurée – même si cette valeur peut être largement supérieure.

La solution optimale: l'option «all risks»

Une collection de grands vins est exposée à des risques qui se situent bien au-delà de ceux couverts par la simple assurance inventaire du ménage. Il peut par exemple arriver que la précieuse bouteille glisse des mains ou que l'étagère à vin s'effondre. Pour ce type de dommage, il est vivement conseillé de souscrire le complément «all risks» de l'assurance inventaire du ménage. Les risques non assurés restent les fluctuations de température, l'exposition aux agents atmosphériques et à la lumière ainsi que le vieillissement, l'usure et l'altération interne.

Bon à savoir: si un tiers est victime d'un accident dans votre cave à vin, c'est cette personne ou son assurance responsabilité civile qui endosse la responsabilité du préjudice subi.

Commerce de vin comme activité annexe

La qualité du vin et son prix sont laissés à la libre appréciation du consommateur et du producteur et ne sont pas vérifiés par l'assurance. Même un viticulteur pour qui cette activité est secondaire doit adapter la somme de son assurance inventaire du ménage pour couvrir sa production et son petit entrepôt.

Recommander cette page
Veuillez vérifier votre connexion Internet