Les cookies et les cookies tiers sont activés sur cette page afin de vous offrir le meilleur service possible et de vous fournir des informations et des offres. En utilisant les pages Internet de Helvetia, vous acceptez et consentez le traitement de données par Helvetia. Pour plus d'informations - y compris comment désactiver les cookies - voir la politique en matière de protection des données.

  • Je suis intéressé par
    Veuillez vérifier votre connexion Internet
    Malheureusement, nous n’avons trouvé aucune entrée correspondante.
    N’hésitez pas à nous contacter. Au formulaire de contact
Portraits
Sport

Adrian Kunz, ancien joueur national: droit au but pour Helvetia

De joueur de foot professionnel à conseiller en assurance: après une carrière sur la pelouse, Adrian Kunz va désormais droit au but pour Helvetia. Dans le cadre de sa nouvelle profession, il tire profit de ses expériences sportives.

20 juillet 2015, texte: Philipp Schüpbach, photos: Adrian Kunz / P. Schüpbach

Quand Adrian arrive chez ses clients à vélo, son enthousiasme pour le sport saute aux yeux. «C’est la raison pour laquelle beaucoup de clients me reconnaissent», dit l'ancien footballeur avec fierté. Il a joué pour des grands clubs comme le BSC Young Boys, le Werder de Brême ou Neuchâtel Xamax et a même fait partie de l’équipe nationale suisse de 1992 à 1998. Aujourd’hui, il conseille les clients de l’Helvetia en matière d’assurance et presque toutes ses visites chez les clients commencent par quelques phrases relatives à sa carrière sportive. «Le sport en général est une très bonne entrée en matière, explique Adrian Kunz. Pratiquement tout le monde peut apporter sa contribution à ce sujet.» Selon lui, cela n'apporte pas un grand avantage lors d’un conseil en matière d’assurance, mais cela aide à briser la glace afin de parler ouvertement avec les clients. Cependant, cela ne remplace pas un produit ni un conseil de qualité. C’est pourquoi il attache de la valeur à une bonne préparation.

Échauffement et tirs au but pour le conseiller clients

Déjà lorsqu’il était joueur et entraîneur de foot, il se préparait minutieusement avant chaque match en se concentrant sur ses capacités. «La rapidité, la précision du tir et les centres étaient mes points forts; pour les ciseaux retournés par contre, je laissais toujours la place aux autres», se rappelle Adrian Kunz. On a l’impression qu'il n'a aucune difficulté à mettre à profit ses expériences sportives dans le cadre des assurances. «Conclure un contrat avec un nouveau client provoque la même sensation que marquer un but – il manque seulement le stade bondé de fans en liesse», raconte-t-il. Adrian fait toujours tout son possible pour créer une bonne ambiance, que ce soit sur la pelouse comme pendant un entretien de conseil. Bien qu’il se prépare sérieusement avant chaque visite chez un client, il essaie de ne pas trop se mettre la pression. C’est sous l’effet du stress que l'on fait des fautes et que l'on rate un but au lieu de passer le ballon à un spécialiste. C’est le travail d’équipe qui compte avant tout même si l’on est plutôt un combattant solitaire pendant un entretien de conseil avec un client. C’est pourquoi Adrian Kunz considère son agence générale comme une équipe: le service interne assure la défense et prépare la tactique à suivre, l'agent général fait fonction d’entraîneur, les conseillers clients marquent les buts.

Dernières minutes décisives

Depuis 2014, Adrian Kunz travaille à l’agence générale Helvetia de Thoune. Après un parcours plutôt mouvementé comme entraîneur du FC Wohlen entre autres, il aspirait à un peu de stabilité. Son naturel éloquent et ouvert l’a mené au conseil à la clientèle. Il apprécie la flexibilité que sa nouvelle activité lui offre, ce qui lui permet de s’engager encore pour le football et d’intervenir en entreprises. L’entrée dans l’univers des assurances a été un véritable défi car il n’a pas suivi de formation spécifique. «Le trac que j’ai ressenti avant mes premières visites chez les clients est très proche de celui que l’on éprouve avant un match très important», dit Adrian Kunz. Mais les nombreuses expériences qu'il fait au contact des clients suscitent son enthousiasme. Comme lors d’un match de foot, ce sont souvent les dernières minutes d’un entretien qui se révèlent être décisives, remarque-t-il – la tension est la même que pendant les prolongations.

Sport et sécurité

C’est en bougeant qu'Adrian Kunz se repose. En raison d’une opération de la hanche, il ne peut plus jouer au football. C’est pourquoi il enfourche régulièrement son vélo et fréquente un centre de fitness. Il suit l'actualité du football et du hockey sur glace. Adrian aime beaucoup la diversité et s’engage corps et âme dans toutes ses activités. Ainsi, les clients peuvent constater qu'il assure leur suivi même après la conclusion du contrat. Il veut transmettre aux autres la sécurité que sa nouvelle activité lui apporte. Adrian Kunz est convaincu que les footballeurs, notamment, peuvent tirer profit des produits d’Helvetia. «Le football actuel évolue très rapidement; on gagne certes beaucoup d'argent mais ne l’investit pas durablement.» Adrian Kunz veut transmettre une certaine stabilité mais se sent bien dans son rôle de conseiller hors norme. Cela suppose également de se rendre à bicyclette chez un client vêtu d’un maillot de cycliste d’Helvetia plutôt que d’un costume et d’une cravate.

Recommander cette page
Veuillez vérifier votre connexion Internet

Autres articles