Les cookies et les cookies tiers sont activés sur cette page afin de vous offrir le meilleur service possible et de vous fournir des informations et des offres. En utilisant les pages Internet de Helvetia, vous acceptez et consentez le traitement de données par Helvetia. Pour plus d'informations - y compris comment désactiver les cookies - voir la politique en matière de protection des données.

  • Je suis intéressé par
    Veuillez vérifier votre connexion Internet
    Malheureusement, nous n’avons trouvé aucune entrée correspondante.
    N’hésitez pas à nous contacter. Au formulaire de contact
Portraits
Entreprises
Vidéos

Une entreprise de haute technologie et de traditions

Police, pompiers et armée ont un point commun: leurs uniformes doivent répondre aux exigences les plus élevées. C’est l’entreprise familiale Flasa située à Alle dans le Jura qui produit le fil de qualité de leurs tenues depuis plus de 80 ans.

6 mai 2015, Texte: Fabian Weidmann, Vidéo: Michael Bolliger

Il suffit d’observer la façade de l’usine pour comprendre que le village à dimension humaine Alle porte depuis longtemps l’empreinte du producteur de fils Flasa. Ce bâtiment de plain-pied en briques rouges est l’atelier de production du plus gros employeur de la commune jurassienne. À l’intérieur de l’usine, on a l’impression de faire un vrai voyage dans le temps: le sol carrelé marron-blanc et le parc de machines vertes témoignent des décennies passées.

La troisième génération à la barre

La «Filature de laine peignée d’Ajoie SA» est une entreprise traditionnelle dont l’histoire débute en 1934 avec sa création par Edouard Six. Ce dernier est issu d’une famille active dès 1850 dans la branche textile au nord de la France. Aujourd’hui, les frères André-Jean et Nicolas Six, propriétaires et gérants de la troisième génération, cultivent le savoir-faire en matière de production de fils que Flasa a acquis depuis plus de 80 ans.

Les machines sont amorties

À l’origine, Flasa fournissait surtout des clients de Suisse. Désormais, 85% de la production est exportée vers les cinq continents. Les clients sont des fabricants de textiles indéchirables de haute qualité pour les secteurs de l’habillement, des transports (revêtements de sièges dans les trains et les avions), les pouvoirs publics (uniformes de la police, la douane, l’armée) ou la protection des personnes (pompiers).

Qu’en est-il de la concurrence venue de l’étranger? «La bataille est dure dans cette branche, la concurrence de l’étranger est importante», déclare Nicolas Six. Le volume des commandes a reculé ces dernières années, tout comme le nombre de collaborateurs. Les machines ne sont pas toutes utilisées au maximum de leurs capacités. Néanmoins, la production est toujours rentable.

Adaptée au marché

Pour se positionner sur le marché, il ne suffit pas de fabriquer un bon produit. «Pour réussir à produire dans cette branche en Suisse, il faut fournir un marché de niche. C’est cette recette du succès que nous suivons depuis quelques années», déclare André-Jean Six. Flasa a adapté l’entreprise aux évolutions du marché en développant des fils dans lesquels des fibres techniques viennent remplacer en partie ou en totalité la laine. Cette innovation a donné de l’élan à l’entreprise.

L’esprit d’innovation de l’entreprise se remarque dès le premier coup d’œil sur le toit du bâtiment. Des centaines de panneaux photovoltaïques sur la toiture orientée plein sud produisent de l’électricité, qui est injectée dans le réseau public et vendue. Grâce à l’esprit d’entreprise et à la stratégie durable de Flasa, rien ne devrait arrêter la quatrième génération de la famille Six, l’avenir est plein de promesses.

Christian Roschi


Christian Roschi

Christian Roschi est chef de vente de l’agence générale Helvetia de Jura. Il conseille l’entreprise Flasa pour toutes les questions d’assurances. L’entreprise familiale apprécie en particulier ses conseils professionnels dans le domaine des assurances techniques.

Recommander cette page
Veuillez vérifier votre connexion Internet

Autres articles