Les cookies et les cookies tiers sont activés sur cette page afin de vous offrir le meilleur service possible et de vous fournir des informations et des offres. En utilisant les pages Internet de Helvetia, vous acceptez et consentez le traitement de données par Helvetia. Pour plus d'informations - y compris comment désactiver les cookies - voir la politique en matière de protection des données.

  • Je suis intéressé par
    Veuillez vérifier votre connexion Internet
    N’hésitez pas à nous contacter. Au formulaire de contact
Tirage au sort - Helvetia fête ses 160 ans

Célébrez avec nous et gagnez de superbes prix.

Participer maintenant
Portraits
Entreprises

Flaschenpost: David contre le marché du vin de Goliath

«Nous voulons rendre l’achat de vin aussi simple, pratique et rentable que possible», tel est le credo simple mais convaincant des deux jeunes entrepreneurs Renzo Schweri et Dominic Blaesi. En seulement six ans, ils sont parvenus à faire de Flaschenpost la plus grande boutique en ligne de vins de Suisse. Cette année, ils fêtent le dixième anniversaire de leur entreprise.

24 novembre 2017, texte: Raphael Bühler (Crafft), photo: iStock

Les bouteilles de vin sont placées sur une étagère spéciale.
L’idée de Flaschenpost est née lors d’une discussion nocturne entre étudiants en collocation.

Renzo Schweri et Dominic Blaesi, tous deux Zurichois, ont étudié ensemble l’économie et vécu en collocation. En 2006, ils ont concrétisé leur amour pour le vin en une entreprise propre avec une vision assumée: «Avec Flaschenpost, nous voulons devenir pour le vin ce qu’Amazon est pour les livres». Voilà un objectif bien ambitieux au vu de l’âpre concurrence dans le commerce de détail.

«Nos concurrents sur le marché disposent de bien plus de moyens financiers que nous pour le marketing», explique Dominic Blaesi. C’est pourquoi le spécialiste du commerce électronique recherche toujours de nouvelles voies de commercialisation. «C’est un vrai plaisir. Je m’estime heureux de pouvoir, neuf jours sur dix, me lever le matin et me réjouir à l’idée d’aller travailler.»

Un modèle d’affaires d’une simplicité séduisante

La boutique en ligne propose plus de 17'000 vins provenant des 70 magasins spécialisés les plus réputés de Suisse. Le client n’est plus obligé de faire des recherches chez différents producteurs et commerçants. Tout est regroupé sur un seul portail. Après avoir reçu la commande, Flaschenpost collecte les vins auprès de ses différents partenaires. Le client reçoit juste une livraison et ne paie les frais de transport qu’une seule fois même s’il commande des vins provenant de plusieurs commerçants.

Un avenir prometteur

Avec beaucoup de créativité et de passion, Flaschenpost est devenu en l’espace de seulement quelques années le plus grand fournisseur de vins en ligne de Suisse. Les deux fondateurs sont fiers – à juste titre – de ce qu’ils ont accompli mais ils connaissent aussi la recette d’un succès durable: «Je voudrais que le client ressente la joie que nous éprouvons pour notre ‹bébé›. Lui arracher un ‹ouah!› et dépasser ses attentes, c’est cela notre objectif permanent», explique Renzo Schweri.

Une bonne raison de faire la fête

Cette année, Flaschenpost fête ses dix ans. Les deux fondateurs vont bien entendu trinquer à cet événement avec un bon verre de vin. Leur choix s’est arrêté sur le vin rouge piémontais Barbaresco Santo Stefano de Castello di Neive. C’est justement ce vin-là qu’ils avaient bu dans le domaine du même nom à l’époque où ils ont développé leur premier concept commercial pour Flaschenpost.
Succès ou non, Renzo Schweri et Dominic Blaesi ne vont pas se reposer sur leurs lauriers: «Nous voulons continuer à marquer l’avenir de la branche au cours des dix prochaines années en déployant toute notre énergie avec de nouvelles innovations et en perfectionnant notre vision.»

Gagner un bon de Flaschenpost

Abonnez-vous à la newsletter d'Helvetia et gagnez un bon pour la boutique de vin en ligne Flaschenpost. Tous les trois mois, nos abonnés participent au tirage au sort de trois bons d'une valeur de CHF 100 chacun.

Recommander cette page
Veuillez vérifier votre connexion Internet

Autres histoires