Les cookies et les cookies tiers sont activés sur cette page afin de vous offrir le meilleur service possible et de vous fournir des informations et des offres. En utilisant les pages Internet de Helvetia, vous acceptez et consentez le traitement de données par Helvetia. Pour plus d'informations - y compris comment désactiver les cookies - voir la politique en matière de protection des données.

  • Je suis intéressé par
    Veuillez vérifier votre connexion Internet
    N’hésitez pas à nous contacter. Au formulaire de contact
Tirage au sort - Helvetia fête ses 160 ans

Célébrez avec nous et gagnez de superbes prix.

Participer maintenant
Portraits
Sport

Travail de précision suisse et charme familial

Grâce aux compétences de l’EPF de Zurich et au savoir-faire de l’entreprise familiale Kryenbühl, Swissbiomechanics fabrique des semelles sur-mesure pour gagner en dynamique dans le sport. Non seulement les coureurs de ski de fond professionnels tels Roman et Fabian Schaad sont plus performants, mais les sportifs amateurs gagnent eux aussi en bienfait et protègent leurs pieds contre les sollicitations élevées.

9. octobre 2017, texte: David Torcasso, photos: Till Forrer

Le coureur de ski de fond professionnel Roman Schaad court sur un tapis avec des capteurs sur tout le buste. Derrière lui est placée une caméra high-tech et sur les murs sont installés d’autres objectifs et un écran qui enregistre les mouvements du sportif en trois dimensions. La scène se déroule sous le regard exercé d’Edwin Kryenbühl junior, co-fondateur de Swissbiomechanics et fils d’Edwin Kryenbühl senior, le spécialiste des chaussures à Einsiedeln.

Notre corps repose sur nos pieds

Au laboratoire zurichois de Swissbiomechanics, à la Sihlcity, Roman Schaad se soumet à une analyse de foulée. Grâce à une technologie moderne créée par Christian Kryenbühl durant ses études à l’EPF, les podologues de Swissbiomechanics fabriquent des semelles sur-mesure pour Roman. Même l’été et sans neige, Roman et son frère Fabian, qui est aussi coureur de ski de fond professionnel, s’entraînent jusqu’à 11 fois par semaine. Les sollicitations impliquées par cette activité supposent une bonne stabilité et un bon équipement.

Quelques centimètres peuvent faire la différence

«Grâce à mes semelles, j’ai un meilleur transfert de charge sur mes jambes aussi bien sur le bitume que lors des compétitions sur la neige. Si tu fais de mauvais mouvements, la charge se répartit sur tout ton corps», explique Roman Schaad. Et son frère d’ajouter: «En été, nous partons souvent courir, mais il faut éviter de se fouler la cheville. Le pied doit être dans le bon axe pour garantir une performance optimale. Même un changement minime peut avoir un grand impact en cas d’entraînement régulier avec les semelles.» «En outre, les semelles permettent de gagner en fluidité sur les skis», explique Roman Schaad.

Les frères Schaad ont reçu leurs premières semelles sur-mesure de Swissbiomechanics il y a quatre ans. Depuis, ils ne peuvent plus s’en passer et trônent fièrement sur le «wall of fame» parmi de nombreux autres sportifs qui ont fait le même choix qu’eux. Néanmoins, les semelles ne sont pas seulement conçues pour les sportifs professionnels: «Je recommande ce type de semelles en particulier aux sportifs amateurs», déclare Fabian Schaad. «En tant que sportifs professionnels, nous sommes dans tous les cas étroitement surveillés par des physiothérapeutes et des entraîneurs, alors qu’un sportif amateur mettra du temps à s’apercevoir que ses pieds ne sont pas dans le bon axe. C’est pourquoi il peut être utile de s’entraîner dès le départ correctement avec des semelles sur-mesure.»

Du sur-mesure pour tous

Edwin Kryenbühl junior n’en pense pas moins: «Nous couvrons beaucoup de types de sports, pas uniquement la course.» L’équipe nationale d’aviron a utilisé les semelles de Swissbiomechanics pour son entraînement et a remporté la médaille d’or aux Jeux olympiques au Brésil. «La stabilité et l’endurance des pieds jouent également un rôle important chez les golfeurs, les cyclistes, les joueurs de tennis, les footballers ou les alpinistes», déclare Edwin Kryenbühl.

C’est pourquoi Swissbiomechanics fabrique également des chaussures de randonnée sur-mesure depuis quelques années déjà, baptisées Einsiedler. Durant la saison hivernale, elle vendra aussi des skis adaptés du même nom. Et pour couronner le tout, Swissbiomechanics propose également des chaussures de ski sur-mesure. Il est rare que les chaussures de ski en particulier aillent du premier coup. Souvent, les pieds sont douloureux au bout d’une journée sur les pistes.

La qualité de l’artisanat suisse

La «suissitude» s’invite à juste titre dans le nom et le logo. «Nous misons volontairement sur le site suisse, nous fabriquons chacune de nos semelles à la main et visons une croissance durable», nous confie Edwin Kryenbühl junior, tandis qu’il accueille dans l’atelier son père, Edwin Kryenbühl senior. Fondateur de l’entreprise, ce dernier est certes depuis longtemps à la retraite, mais il continue à participer à la vie de l’entreprise. Fort de ses connaissances techniques et prônant la qualité suisse, il a commencé à fabriquer des chaussures et des semelles à coups de marteau et de clous il y a 50 ans, dans un petit atelier à Unteriberg.

Depuis, 35 employés travaillent pour Swissbiomechanics au service de plusieurs milliers de clients en Suisse et à l’étranger, une tendance à la hausse. Le modèle bleu et rouge montre que des semelles peuvent être sexy: elles incarnent la dynamique et l’énergie tout en assurant la stabilité durant la course. «Nous voulons que nos clients éprouvent du plaisir et non de la douleur en pratiquant du sport», précise Edwin Kryenbühl junior. Bien qu’une semelle soit onéreuse (environ 400 francs), l’investissement en vaut la peine. «Nos pieds nous portent tout au long de la vie, notre corps repose sur nos pieds. Nous devons donc leur apporter les soins qu’ils méritent», explique Edwin Kryenbühl junior.

Recommander cette page
Veuillez vérifier votre connexion Internet

Autres articles